AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Staff de Terra Nova vous souhaite à tous de joyeuses fêtes de fin d'année I love you
Nous sommes début Avril 2149 dans le RP.
Pour ouvrir un RP, postez ce formulaire dans un premier post.
:excited: ALLEZ LES ENFANTS ON VOTE POUR LES TOP SITES ! :excited:

Partagez | 
 

 Assistance from elsewhere ๑ Dean

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité




Invité


MessageSujet: Assistance from elsewhere ๑ Dean   Dim 22 Jan - 14:33



ASSISTANCE FROM ELSEWHERE
"À bon droit, aider on doit." (gabriel meurier)


→ Type de RP: Privé
→ Noms des participants: 2

→ Date et heure du RP: Avril 2149 ~ 14h00
→ Climat: Tempéré

→ Intrigue en cours: /





(c) Code par Beylin





    Le soleil pointait haut dans le ciel, au-dessus des vastes régions inapprivoisées. Midi venait de passer et après un repas copieux, Némésis avait délaissé son grand frère au profit d'une promenade flegmatique entre les arbres. Munie de son arc et de ses flèches, ainsi que de son habituel poignard confectionné par ses soins, la jeune fille se laissa glisser sur les branches d'un arbre. La caresse de l'écorce rugueuse contre la plante de ses pieds nus lui procura maintes chatouilles agréables. Elle était vêtue d'un short qui descendait à mi cuisse, d'une couleur brun claire et d'un top autrefois blanc. Une large ceinture en cuire maintenait son short et retenait l'étui qui contenait son poignard. Le bois de son arc épousait la forme de son dos alors que la corde se mariait allégrement contre sa poitrine. Némésis n'était peut-être pas la fille la plus élégante de terra nova. Preuve en est, ses cheveux couleur miel ondulaient sauvagement sur ses épaules bronzées, mais la jeune Lunst était très portée sur l'hygiène. Bien qu'elle se badigeonnait de l'odeur maculant les pétales d'une fleur particulièrement désappréciée de la majorité des dinosaures, sans qu'elle n'affecte l'odorat humain, Némésis prenait soin à ne pas empester le cadavre. Maniaque de la propreté, un trait familial dont Ludwin avait aussi hérité.

    Bref, après avoir effectué un bond maîtrisé et silencieux au sol, se délaissant ainsi de ses amis les arbres, la jeune brunette se laissa errer à travers le coeur de la végétation luxuriante, l'esprit toujours aux aguets. Méfiance obligée, mais cela n'empêchait pas Némésis de savourer cette harmonie naturelle qui entremêlaient les sons plaisants de la jungle avec les décors verdoyants qui l'entouraient. Pourquoi ne pas aller jeter un coup d'oeil au camp de Trevor? Rien qu'un petit instant? Voilà quelques jours que Némésis n'avait croisé d'autres personnes si ce n'est son frère, et bien qu'elle le chérisse comme la prunelle de ses yeux, il est parfois bon pour cette petite rêveuse d'une curiosité grandissante d'aller parler à d'autres humains.

    Mais alors que Némésis s'apprêtait à prendre la direction du camp des brebis de Trevor, une sorte de bruit étouffé, un peu comme un gémissement douloureux, l'arrêta dans son élan, attirant son attention. Qu'est-ce? Le son étrange indiquait qu'il y avait une grande probabilité à ce qu'il s'agisse d'un humain. La curiosité piquée à vif, Némésis sortit son arc et le banda d'une flèche avant d'avançer à tâton entre les buissons, arbres et plantes, le regard fixé droit devant. Elle finit par déboucher dans une clairière où elle y trouva la source de ce bruit peu commun. La clairière était le dernier rempart avant d'aboutir dans les marécages. Un homme était allongé au sol, à quelques mètres d'elle, visiblement dans un sale état. A mesure qu'elle se rapprochait du corps tremblant, Némésis débandait lentement son arc, jugeant qu'en vu de l'état lamentable du blessé, elle ne risquait pas grand chose. Rangeant son arc et sa flèche, la jeune brunette finit par s'accroupir à côté du corps du blessé qui semblait flotter entre les abysses et la réalité. "Hey, vous êtes conscient?" Pas de réponse...bon. Némésis grimaça en se rendant compte qu'elle allait bien devoir soigner ces plaies pour ne pas avoir un cadavre sur la conscience. Avant d'aller chercher les plantes adéquates pour fabriquer sa pommade cicatrisante, elle vint soulever le corps en le prenant par les bras pour le déplacer de la fourmillière sur laquelle il s'était étalé. Elle le tira jusqu'à la lisière de la jungle et déposa son fardeau à quelques mètres d'un premier marécage. Mieux valait ne pas réveiller ces petites bestioles désagréables et puis ici au moins, les dinosaures n'osaient que très rarement s'y aventurer en vue des terres boueuses et hostiles qu'offraient les marécages. *Ouf, il n'est pas léger celui là >< Hung!* Une bonne demi heure s'écoula où Némésis lava les plaies de l'homme évanoui grâce à une chiffon imbibé d'eau, avant d'appliquer sa baume 'magique' fabriquée à partir d'un mélange de plantes au pouvoir médicinale. A priori, l'adulte n'avait rien de cassé...du moins, après un premier diagnostic, mais Némésis n'est pas médecin. Elle se débrouille avec ses propres expériences, c'est tout.

    "Hey, faudrait peut-être penser à vous reveiller"morigéna la jeune fille assise à côté du corps étendu au sol et immobile depuis une bonne heure. Du bout de ses doigts, la brunette enfonça ceux-ci sur la joue égratinée du bel endormi. Elle avait déjà entraperçu cet inconnu parmi la gamme de soldats qui agissaient sous le commandement de Kordsmeier et c'est d'ailleurs pour cette raison qu'elle l'avait soigné. Si cela avait été un Sixers, Némésis aurait peut-être laissé ce dernier moisir dans la clairière. En attendant, la jeune Lunst se fabriqua un bague à partir d'un bout de bois en attendant le réveil du blessé. Pensive, elle songeait à la réaction de son frère s'il apprenait qu'elle s'était risquée à secourir un inconnu.
Revenir en haut Aller en bas

Invité




Invité


MessageSujet: Re: Assistance from elsewhere ๑ Dean   Dim 22 Jan - 16:44


Dean réouvrit les yeux doucement, la vision brouillée. Il se passa une main sur le crâne comme pour mieux se remettre les idées en place. Qu'est-ce qui s'était passé? Il se souvint de la patrouille avec Wilson dans la jungle, prêt du périmètre ouest de la colonie. Une patrouille de routine mais qui comme bien trop souvent à son goût avait prit des allures de cauchemars.

Il se souvenait de l'humidité toute tropicale de la jungle et du silence qui avait soudain envahi les alentours. Un signe évident qu'un prédateur se terrait et il n'avait pas fallu longtemps pour voir de quoi s'agissait. Trois slashers les avaient prit en chasse et lorsqu'ils s'en étaient rendus compte il était déjà trop tard. Wilson avait péri le premier, réussissant néanmoins à tuer l'un des carnivores avant de rendre son dernier souffle.

Voyant qu'il ne pouvait plus rien pour son camarade, Dean avait réussi à un abattre un second avant de tenter de prendre la fuite, tandis que le dernier slasher le prenait en chasse. Un jeu du chat de la souris s'était engagée et le prédateur avait bien failli gagner cette lutte à mort. Heureux un coup de pistolet sonique en pleine tête suivi d'un deuxième avait réussi à tuer la bête pour de bon. Mais à quel prix?

Dean avait le torse lacéré à de nombreux endroits, jamais très profondément mais néanmoins suffisamment pour que le soldat perde de grande quantité de sang. Un violent coup à la tête en tombant au sol lui avait également infligé une plaie profonde qui avait suffit à le sonner pour de bon.

Il se souvenait avoir déambulé dans la jungle ensuite un peu au hasard en espérant retrouver la colonie ou du moins fuir la dépouille du slasher. Il s'était retrouvé à la limite des marécages, comprenant qu'il s'était trompé de direction et ses dernières forces le lâchant il s'était effondré sur le sol. Ou plutôt sur une fourmilière, pendant que c'était une façon bien stupide de mourir. Il avait eu une dernière pensée pour Tara avant de fermer les yeux et de tomber dans les ténèbres, croyant apercevoir une silhouette s'approcher de lui.

Et voila qu'il était à torse nue sur une paillasse de feuille, ses plaies lavées et recouvertes d'une sorte de pâte étrange. Retrouvant une vision claire il chercha immédiatement son pistolet qui n'était plus dans son holster de cuisse et balaya du regard les environs en tournant vivement la tête.

Il le retrouva aux pieds d'une adolescente et lorsqu'il la vit il eut un mouvement de recul, grimaçant alors que l'un de ses plaies se rouvrait et laissait un mince filet de sang se frayer un passage sur son ventre. Il observa un instant la fille qui visiblement l'avait soigné comme s'il cherchait à deviner ses intentions ou son appartenance? Etait-ce une Sixers? Certainement pas, ils n'auraient pas chercher à la soigner et si c'était le cas il serait alors sous bonne garde. Ce qui n'était pas le cas vu que seule sa sauveuse semblait dans les environs.

- "Heu.. Salut! Je.. Heu.. tu es qui exactement?" demanda-t'il avec méfiance

Tout en gardant bien en vue son interlocutrice, il chercha à tatillon de la main ou une branche au cas où elle décidait de lui tirer dessus....
Revenir en haut Aller en bas

Invité




Invité


MessageSujet: Re: Assistance from elsewhere ๑ Dean   Lun 23 Jan - 18:47

    Après avoir appliqué une baume de pâte verdâtre sur les vilaines plaies qui couvraient quelques parcelles du corps de l'inconnu, Némésis grimaça en se rendant compte que cette pâte ne couvrirait que partiellement l'odeur du sang qui devait sûrement stagner dans l'air. Peu désireuse de voir une troupe de carnivores affamés débarquer près des marécages, ses pas la conduisirent un peu plus au coeur de la jungle où elle dénicha la fleur aux pétales mauve dont l'odeur avait tendance à repousser les prédateurs du coin. Après en avoir amassé une bonne quantité, la jeune fille rejoignit l'endroit où elle avait délaissé son blessé pour le découvrir toujours inerte, plongé dans un sommeil sans rêve, sans nul doute. Dans des gestes méticuleux et délicats, elle frotta les pétales odorantes sur les parcelles de sa peau restées intacte, en évitant de venir taquiner les plaies. Une fois cette tâche prudente accomplie, les résidus de pétales froissées rejoignirent le sol. Voilà, comme ça Némésis n'aurait pas à se torturer l'esprit en craignant l'arrivée de grands affamés excités par l'odeur de sang.

    "Heu.. Salut! Je.. Heu.. tu es qui exactement?"

    Némésis sursauta. Voilà quelques minutes qu'elle s'était plongée dans un tourbillon de songes indescriptibles, et elle n'avait pas remarqué le réveil soudain de l'adulte. Par réflexe, la jeune brunette avait fait un bond en arrière, se remettant debout, à l'affût des réactions de l'inconnu. Certes, elle l'avait soignée, mais cela ne voulait pas dire qu'elle devait se sentir rassurée pour autant. Elle ne connaissait strictement rien de cet individu et ne pouvait prévoir ses réactions. Il ne manquerait plus qu'il l'attaque et ça serait le bouquet, mais en vue de son état, la jeune Lunst se savait hors d'atteinte.


    "Némésis...et vous?" ne put-elle s'empêcher de soupirer en remarquant sa tentative de se dénicher une arme éventuelle, genre ce bout de bois qu'il essayait d'aggriper du bout de ses doigts écorchés. "Si l'intention de vous nuire me venait à l'idée, je ne me serai pas prise la peine de me donner autant de mal pour vous soigner"rétorqua-la jeune fille d'une voix plate. Aucune once de sentiments négatifs ne transperçaient dans sa voix. Juste de la douceur typique de sa personne. Une indifférente douceur mêlée à un soupçon d'amusement vis à vis des réactions de l'homme. Il n'était pas dans sa nature de se prendre la tête, ni de chercher à soutirer quelque chose en retour. Spontanément généreuse et bienveillante, mais directe et obstinée, Némésis possédait un caractère qui lui était propre, inflexible sous la pression exercée par ses ennemis.

    La jeune aventurière jugea l'homme blessé d'un regard, puis soupira avant de s'enfoncer dans la jungle pour la seconde fois. Elle revint dix minutes plus tard, les bras chargés de fruits et légumes tout aussi savoureux et exotiques les uns que les autres. Elle les déposa au sol, à quelques centimètres du soldat. Certains fruits sphériques roulèrent sur quelques centimètres avant de s'immobiliser. Quant à Némésis, après s'être assurée qu'elle ne craignait probablement rien, prit place à ses côtés, en position de tailleur. Ses grandes prunelles d'un bleu céruléen jetèrent un coup d'oeil au militaire, alors qu'un mince sourire effleurait ses lèvres ourlées.

    "Vous devriez manger, ça va vous faire du bien..."

    Histoire de rassurer l'adulte que les fruits n'étaient pas empoisonnés, la jeune fille en prit un au hasard et mordilla avec gourmandise dedans. Du jus coula le long de son menton. Des morceaux juteux et frais glissèrent dans son oesophage après avoir ravis ses papilles. Quel délice!
Revenir en haut Aller en bas

Invité




Invité


MessageSujet: Re: Assistance from elsewhere ๑ Dean   Lun 23 Jan - 19:50

"Némésis...et vous?" lui demanda l'adolescente

Dean hésita un bref instant, toujours à la recherche d'une arme. Lorsqu'il parvint à saisir enfin ce qui ressemblait à une branche la fille poursuivit:

- "Si l'intention de vous nuire me venait à l'idée, je ne me serai pas prise la peine de me donner autant de mal pour vous soigner."

Le soldat relâcha sa prise sur son "arme" improvisée et s'adossa à un tronc d'arbre pour éviter de trop faire d'efforts. Il observa un instant l'adolescente, la jaugeant du regard. Effectivement ses remarques tombaient sous le sens mais Dean n'était pas du genre confiant avec des inconnus. Et même si Némésis semblait au delà de tout soupçon cela ne signifiait pas forcément que c'était le cas.

Pourtant quel choix avait-il? Blessé, à bout de forces, il avait besoin d'aide c'était indéniable. Et cette aide ne pouvant venir que de la jeune fille, il n'avait pas vraiment le choix:

- "Dean... enchanté..." lui dit-il d'un air sincère.

Il appuya la tête contre le tronc de l'arbre et ferma les yeux un instant, tentant de calmer ainsi le vertige qui s'était emparé de lui. Un coup d'oeil à ses blessures avait suffit pour qu'il comprenne qu'il avait perdu beaucoup de sang. En un sens sa survie était un miracle et sans l'aide de Némésis il serait sans doute mort à l'heure qu'il est.

Après quelques instants de silence mit à profit pour retrouver un peu de ses forces et clarifier ses idées et souvenirs, il lança un sourire de gratitude à l'adolescente:

- "Je te remercie de m'avoir récupéré et soigné, je te dois la vie tu sais... " lui dit-il avec douceur.

Puis il retomba dans une semi inconscience, ayant juste le temps de voir Némésis se lever et disparaître dans la jungle. Le soldat maudit cet état de faiblesse qui le transformait en proie facile si d'aventure un carno passait par là. Puis ce fut le noir et le néant...




Lorsqu'il se réveilla une seconde fois, et après les habituels efforts pour retrouver une vision nette, il vit un tas de fruits posés à ses pieds.

- "Vous devriez manger, ça va vous faire du bien..." lui dit-elle

Il remercia Némésis d'un signe de tête et en prit un, affamé. Il mordit à pleine dent dans un fruit rouge et rond, se délectant de sa douce saveur. Le jus des fruits se déversait sur lui mais il n'en avait cure, il avait trop faim pour penser à ce genre de détail. Ce ne fut que lorsque le jus d'un fruit, légèrement acide, entra en contact avec ses blessures qu'il lâcha un grognement de douleur.

Il se redressa d'avantage et tourna le regard vers Némésis:

- "Merci, ils sont succulents... Je te dois beaucoup tu sais?"

Un peu repu, la faim ne lui tenaillant plus le ventre, il se mit à nouveau à réfléchir convenablement. Il remarqua ainsi que l'adolescente était trop jeune pour vivre seule et que cela faisait manifestement plusieurs années qu'elle vivait dans la jungle. Dans ces conditions, son protecteur ne devait pas être trop loin.

Il balaya du regard les environs pour s'assurer une nouvelle fois qu'aucun danger imminent ne se terrait dans les parages Avec ce qu'il s'était passé avec les raptors aujourd'hui, tout soldat expérimenté qu'il était, il ne souhaitait pas se faire avoir une seconde fois. Après être rassuré à ce sujet il tourna le regard vers Némésis:

- "Mais dis-moi, tu viens d'où exactement? Je veux dire.. Tu es une sixers, tu es toute seule? Tu dois savoir que la colonie et la sixers ne sont pas en bon termes je suppose, s'ils me trouvent..." lui dit-il

Peut-être que la jeune fille l'avait sauvé par gentillesse, mais si elle appartenait à une bande de Sixers ou autre, il y avait fort à parier que cela ne se passerait pas aussi bien pour Dean. Il jeta un regard interrogateur à son arme à côté de l'adolescente:

- "Et je t'avoue que je préférerais que tu me rends mon arme... Je ne vais pas te faire de mal, tu as ma parole.. Mais on ne sait jamais et je préfère l'avoir à portée si tu vois ce que je veux dire..." lui demanda-t'il avec espoir

Restait à voir si Némésis accepterait...
Revenir en haut Aller en bas

Invité




Invité


MessageSujet: Re: Assistance from elsewhere ๑ Dean   Mar 24 Jan - 18:55


    Némésis ne cilla pas lorsque le soldat fit une tentative pour se dénicher une arme improvisée. Elle comprenait tout à fait cette réaction de survie qui incitait cet homme à parer tout danger, surtout lorsqu'il se retrouvait avec une inconnue sortie de nulle part, au coeur de cette jungle hostile. Lorsque l'adulte relâcha le bout de bâton après avoir lâchée sa petite remarque, ce dernier leva un regard observateur et méfiant vers la jeune fille qui se tenait toujours debout, à quelques pas de lui.

    "Dean, enchanté"

    Dean, un nom typiquement américain ça. Mais Némésis dut se lever pour partir à la recherche de nourriture qui pourrait redonner de la vigueur et de l'énergie à l'adulte. En revenant, les bras chargés de fruits, elle ne ne fut pas surprise lorsqu'elle retrouva l'homme inconscient. Il avait perdu énormément de sang et avait besoin d'énergie pour le régénérer convenablement. Némésis s'assit donc à ses côtés en lui proposant, voir l'obligeant gentillement à se remplir l'estomac de nourriture consistante et bourrée de protéines. Ce dernier ne réchigna pas. Bien du contraire, il se jeta littéralement sur la nourriture, visiblement affamé. Némésis ne put réprimer un sourire. Quand les estomacs du soldat et de la fillette furent rassassiés, Némésis jeta un coup d'oeil aux alentours, toujours l'esprit aux aguets. A force de vivre entourée de dangers, elle était devenue très prudente et bourrée de réflexes. Mais son attention fut bien vite détournée du paysage lorsque la voix du soldat l'interpella.

    "Mais dis-moi, tu viens d'où exactement? Je veux dire.. Tu es une sixers, tu es toute seule? Tu dois savoir que la colonie et la sixers ne sont pas en bon termes je suppose, s'ils me trouvent..."

    Lorsque la jeune Lunst entendit le mot Sixers, ses muscles se contractèrent aussitôt et une grimace déforma les jolis traits de son visage. Elle, une Sixer? Etre affublée d'une pareille ignomie la mettrait hors d'elle si le soldat n'avait pas proposé une autre option. Il faut savoir que Némésis est d'une nature plutôt impulsive et l'idée d'être comparée avec les assassins de son père ne la rendait que peu clémente. Maintenant, reste à savoir si Némésis allait s'ouvrir à cet inconnu du nom de Dean. Oh, il n'avait pas l'air bien méchant, mais à force de garder son identité pour elle, Némésis oubliait parfois quel pouvait avoir le goût de la connaissance. Oh et après tout, que pouvait-elle risquer? Au pire, ce soldat serait au courant que deux jeunes en plus survivraient dans la jungle, en dehors du camp de Trevor. Enfin, elle n'était même pas sure que les soldats soient au courant du petit fan club érigé par l'aventurier. Mieux valait taire cette information dans ce cas.

    "Ah, rassurez vous, je ne suis pas une Sixers. En aucun cas. Jamais! Ces gens me répugnent... et puis, ils s'aventurent rarement dans cette partie de la région. Voilà quelques minutes que Némésis avait le regard accroché à celui de Dean, mais elle finit par glisser ses prunelles d'un bleu céruléen vers la vaste plaine embourbée de marécage. "Mais je ne vis pas seule, mon frère est là pour moi". murmura t'elle d'une petite voix, le regard perdu dans le vide. Que serait-elle devenu sans Ludwin? Peut-être serait-elle morte depuis longtemps. Bien qu'elle arrive aisément à se débrouiller seule aujourd'hui, il y a trois ans, elle n'aurait pas survécu bien longtemps dans la forêt.


    "Et je t'avoue que je préférerais que tu me rends mon arme... Je ne vais pas te faire de mal, tu as ma parole.. Mais on ne sait jamais et je préfère l'avoir à portée si tu vois ce que je veux dire..."


    Son arme? Elle ne lui avait pris ce qu'il pensait qu'elle possédait. A bien y réfléchir, Némésis se rendit compte que le soldat saurait mieux se protéger avec son arme en main plutôt qu'avec un bout de bois. Oh oui, ça c'est sur. Affrontez un raptor avec un ridicule bâton relevait du burlesque.

    "Je ne l'ai pas...

    Mais ça serait pratique s'il avait un moyen d'envoyer paître quelques carnassiers attisés par les deux repas copieux qu'ils représentaient tous deux. Némésis abandonna donc pour la troisième fois son blessé afin de retourner dans la clairière où elle avait retrouvé Dean. En cherchant un peu, la jeune brunette finit par dénicher ce qui ressemblait à une arme de haute pointe, délaissée dans un amas de plantes. Faisant le chemin retour, Némésis balaya une dernière fois la jungle d'un regard rétréci avant d'en sortir pour rejoindre la frontière des marécages. Dean se trouvait toujours à la même place, toujours vivant à son grand soulagement. Pourquoi soulagement? C'est vrai, après tout, elle ne le connaissait pas ce type. Mais c'est dans la nature de notre jeune Lunst de s'attacher rapidemment à des gens qui ne souhaitaient pas la tuer. Rejpoignant Dean, elle déposa son arme sur ses cuisses avant de reprendre sa position de tailleur à quelques pas de lui.

    "Il vous sera plus profitable qu'à moi. Mais qu'est-ce qui vous a mis dans un pareil état? Les dinosaures ou les Sixers?

Revenir en haut Aller en bas

Invité




Invité


MessageSujet: Re: Assistance from elsewhere ๑ Dean   Mer 25 Jan - 18:21


Dean vérifia immédiatement la charge de son arme lorsque Némésis la lui posa sur les genoux. A son grand soulagement Il avait encore un magasin à moitié vide et deux autres dans son gilet d'équipement, une chance... Ou du moins de quoi se protéger quelques temps. Une fois qu'il fut assuré que le fusil était en parfait état de marche il l'appuya à ses côtés contre l'arbre.

Le fait que Némésis lui redonne son arme témoignait de son honnêteté quand elle disait qu'elle ne lui voulait pas de mal. Il se détendit un peu et lui lança un sourire:

- "Merci, c'est sympa..." lui dit-il

Avant de se souvenir qu'elle lui avait posé une question sur ce qui lui avait causé ces blessures. Il se remémora encore une fois la scène au cours de laquelle ils avaient été attaqués par les raptors, le regard vague. Tout lui semblait plus clair à présent, sans doute grâce aux soins de l'adolescente et de la nourriture qu'elle lui avait si gentiment apportée.

- "Et ouais ce sont des raptors qui m'ont fait ça, un plus précisément.. Il n'y a pas à dire, je déteste ces saloperies je crois que je ne m'y ferai jamais! Toujours à vouloir bouffer ce qui leur passe sous le nez!" lui raconta-t'il.

Il se doutait bien que Némésis en avait déjà certainement croisé, c'était à peine si l'on pouvait faire un pas dans cette foutue jungle sans en rencontrer un. D'ailleurs l'adolescente semblait en pleine forme, signe que la rude vie hors de la colonie lui réussissait plutôt bien. Il repensa à ce qu'elle lui avait dit sur son frère, comme quoi elle vivait avec lui. Mais s'ils n'étaient pas des Sixers et qu'il n'habitaient pas dans la colonie, qu'est-ce qu'ils étaient exactement?

- "Dis-moi, tu m'as parlé de ton frère avant? Qui est-ce? Je suppose que c'est lui qui s'occupe de toi ou il y a d'autres personnes?" la questionna-t'il

La fille éveillait sa curiosité, déjà par la gentillesse qui émanait d'elle ainsi que le fait qu'elle ai pu survivre dans un environnement hostile, malgré son jeune âge. Rien n'était facile dans la jungle et il avait une réelle admiration pour ceux qui y survivaient, même s'ils le prenait quelque part pour des fous furieux. Raph en était le parfait exemple...

L'ombre commençait à s'étendre à ses pieds et Dean remarqua qu'il commençait à se faire tard et que le soleil n'allait pas tarder à se coucher, ce qui allait poser quelques problèmes.

- "Et est-ce que tu connais un endroit ou l'on parait passer la nuit? Il semble exclu que je puisse me lancer dans une longue marche avant demain, donc si tu as un campement, un arbre ou une grotte sous la main je ne dis pas non..." lui demanda-t'il

il espérait simplement que si elle l'emmenait au campement son grand frère ne risquait pas de lui tirer dessus ou autre croyant que Dean représentait une menace. S'il ne doutait pas dans l'honnêteté de l'adolescente il n'en avait aucune idée pour les gens qui l'accompagnaient. Ne restait plus qu'à s'en remettre au hasard...
Revenir en haut Aller en bas

Invité




Invité


MessageSujet: Re: Assistance from elsewhere ๑ Dean   Ven 27 Jan - 18:31

    Si Dean avait eut affaire au frère de Némésis, nulle doute que l'homme aurait du abandonner l'idée d'obtenir son arme. Mais entre Ludwin et Némésis, il subsistait une énorme fossé de différences. Autant Némésis représente la douceur, la bienveillance, la curiosité et l'utopie, autant Ludwin se caractérise par sa froide méfiance, son esprit réaliste et rationnelle et sa brusquerie. Pourtant les deux s'aiment comme jamais. Que deviendrait Némésis sans son grand frère? Et réciproquement?

    Ainsi donc, le soldat avait été piégé par des raptors. C'est fou comme ces bestioles peuvent être vicelardes et rusées lorsqu'elles le veulent. A de nombreuses reprises, Némésis a bien failli se faire croquer par ces féroces carnivores, non pas du à un manque d'imprudence de sa part, mais bien parce que ces dinosaures sont bien plus malins que certains le prétendent. Un manque d'inattention et clap! Vous finissez dans leur gueule... Pas très réjouissant hein? Mais Dean commença à montrer un interêt particulier à son frère, où plutôt au gens qui s'occupaient d'elles, si tenter qu'ils existente. Némésis fronça les sourcils, assez nerveuse de devoir réveler des informations que son frère lui avait formellement interdit de dévoiler. La prudence l'imposait, mais Némésis savait que Ludwin tenait aussi à ce que son existence soit oubliée des mémoires. L'idée même de ne pas exister aux yeux des autres dérangeait assez la brunette, mais il y a des choix qu'il faut parfois accepter, pour ne pas compliquer la situation. Pourtant, sa langue commençait à brûler dans sa bouche. Elle qui avait le goût de nouvelles rencontres, c'était une bien cruelle décision. Alors, fallait-il satisfaire la curiosité naturelle de l'adulte ou se murer dans un silence religieux? Dilemme.

    "Mon frère n'apprécie guère que le dévoile de trop aux inconnus...veuillez m'excusez de me taire sur ce sujet...et il n'y a que lui et moi...nous vivons un peu reclus des autres, il est vrai, mais c'est un choix..."murmura d'une petite voix Némésis. Un choix...oui. Partagée entre sa curiosité de faire de nouvelles connaissances et son désir de vivre une vie tranquille, sereine, loin de la civilisation. Des idées plutôt contradictoires... Enfin, Dean finit par dériver vers un sujet plus important. La nuit arrivait! Némésis ne tenait pas à se frotter aux créatures de la nuit. Certes, elle avait quelque peu l'habitude de se promener la nuit dans la jungle, mais avec ses sens moins performants que les autres animaux, elle avait un énorme désavantage. Mieux valait pour eux deux de trouver un endroit plutôt sur ou passer la nuit, et à proximité, car vu les blessures importantes que Dean devait se trimballer, Némésis doutait sur sa performance à rejoindre le camp au pas de course. Némésis vint se poster près du soldat et plaça un bras autour de sa taille.

    "Levez vous, je vais vous emmenez dans l'un de mes repères"

    Non, pas le camp où elle et son frère avaient pour habitude de camper, mais un endroit beaucoup plus proche de là où ils se trouvaient. Un instant, Némésis avait hésité à amener le blessé jusqu'au camp de Trevor, mais il serait malvenu de sa part d'amener un soldat du commandant Kordsmeier dans le refuge de ces brebis isolées. Alors Némésis n'aida pas ammener Dean au travers des marécages, mais s'enfonça avec lui à nouveau dans le coeur de la jungle, où l'obscurité commençait déjà à s'imposer. Autour d'eux, une symphonie de bruits hostiles résonnaient tel un concert de musique. Némésis soutenait du mieux qu'elle le pouvait le soldat. Certes, elle avait de la force à revendre, mais avec sa petite taille, la brunette devait user de toute sa bonne volonté pour soutenir du mieux qu'elle le pouvait Dean. Cinq minutes s'étaient écoulées lorsque Némésis s'arrêta au pied d'un labyrinthe d'arbres aux troncs noueux et au feuillage si épais qu'il était impossible de voir une parcelle du ciel. Grimaçant, la jeune fille posa un regard contraint vers l'adulte, obligée de pencher la tête en arrière pour pouvoir capter le regard de l'homme.


    "Va falloir grimper. Vous vous en sentez capable?"

    Au même instant, un hurlement déchirant transperça la douce et glauque quiétude de la jungle. Oula, les carnivores ne sont pas loin.


    "Toute façon vous n'avez pas le choix, va falloir vous forcer." Némésis pointa du doigt un accès facile aux branches supérieur d'un imposant arbre. Le principe était de grimper jusqu'à mi tronc de l'arbre puis d'accéder à l'arbre voisin, moins accessible pour les dinosaures, pour finalement se loger à mi chemin du deuxième tronc où une sorte de mini plateforme formée par un ballet de branches ployées horizontalement, qui leur permettraient de se reposer pour la nuit. "Même si je vous ai recouvert de l'odeur d'une plante qui a tendance à rebuter ces bestioles, vous devez empestez le sang malgré tout, alors grimpez et grouillez vous. Montez jusqu'à la dixième branche et là, vous pourrez accéder à l'arbre voisin. Y a une plateforme deux branches plus haut." Némésis l'aida à accéder à la première branche. Après, ça serait un jeu d'enfant pour grimper jusqu'à six mètres puis changer d'arbre. Bien qu'elle ait l'habitude de vivre dans cet environnement hostile, l'adolescente en connaissait les moindres dangers et savait qu'il était plus sache de se faire discret une fois le soir tombé.


    (je ne sais pas si tu visualises l'épisode ou Maddy et Reynolds se cachent dans un arbre une fois la nuit tombée, alors qu'ils faisaient une escapade/balade dans la jungle? Ben c'est un arbre du même genre, mais la plateforme se situe beaucoup plus en hauteur ^^)

Revenir en haut Aller en bas

Invité




Invité


MessageSujet: Re: Assistance from elsewhere ๑ Dean   Lun 30 Jan - 19:03


(je vois tout à fait Wink Bonne idée en passant Very Happy )

Dean sentit la méfiance poindre dans le regard de Némésis alors qu'il lui demandait des informations sur le campement de son frère. Logique en somme, il s'y était attendu. Pour ceux qui ne vivaient pas à la colonie, les colons ne valaient sans doute pas mieux que les Sixers. Rien ne leur prouvait que c'était eux, les gentils et Dean n'essaya même pas de lui faire changer d'avis. Parler de cela ne servirait qu'à renforcer les soupçons de la jeune femme. Et puis il se ferait bien une idée elle-même.. De plus l'adolescente ne semblait pas apprécier plus que cela ces traitres de Sixers, ce qui était déjà un bon point.

Mais quelque chose se profilait, à savoir la nuit. Délaissant ce sujet pour l'instant, tout comme Némésis, ils devaient trouver un abris avant qu'il ne soit trop tard. La jungle, déjà dangereuse la nuit, devenait carrément l'enfer une fois le soleil couché.

- "Levez vous, je vais vous emmenez dans l'un de mes repères"

Dean acquiesça et tenta de se lever en grimaçant, ce qu'il fit tant bien que mal. Il avisa la branche qu'il avait songe utiliser pour se défendre de l'adolescente avant qu'il ne comprenne qu'elle ne lui voulait pas de mal pour s'en faire une sorte de béquille. Mais malgré cette aide, il vascillait dangereusement et se mouvoir dans le terrain escarpé qu'était la jungle reviendrait à vouloir monter l'everest à cloche-pied.

Heureusement Némésis vint à son secours et l'aida à se mouvoir. Dean fit le maximum pour ne pas se reposer de tout son poids sur la jeune fille, conscient que cela la fatiguerait trop vite. Et a défaut d'être en forme, il avait besoin d'elle en pleine forme pour qu'elle lui soit utile.

Elle le mena dans un labyrinthe d'arbre et même si Dean avait tenté de garder en mémoire le chemin qui y menait, li s'y résigna bien vite. Après tout, un arbre ressemblait à un arbre... L'adolescente leva les yeux vers lui:

- "Va falloir grimper. Vous vous en sentez capable?"

Dean leva à son tour les yeux vers les branches des arbres en retenant une grimace. D'habitude il était plutot bon grimpeur, mais avec ses blessures cela serait sans doute une autre histoire:

- "Oui oui, bien sur..." mentit-il

A cet instant un bruit trop caractéristique déchira le silence de la jungle. Dean jeta rapidement un regard derrière eux, saisissant son arme d'une main. Au moins maintenant c'était sur, il n'avait pas le choix:

- "Toute façon vous n'avez pas le choix, va falloir vous forcer."

- "C'est sur que ça donne une motivation supplémentaire..." sourit-il

Ellle lui désigna un passage praticable de l'un de ses doigts et Dean acquiesa tout en évaluant le trajet qu'il devrait suivre. Finalement le plus dur serait de se hisser jusque là, ensuite ce serait un jeu d'enfant, du moins en théorie.

"Même si je vous ai recouvert de l'odeur d'une plante qui a tendance à rebuter ces bestioles, vous devez empestez le sang malgré tout, alors grimpez et grouillez vous. Montez jusqu'à la dixième branche et là, vous pourrez accéder à l'arbre voisin. Y a une plateforme deux branches plus haut." lui dit-elle

Grâce à l'aide de l'adolescente il put monter jusqu'à la première branche et bien qu'une douleur lancinante traversa chaque muscle de son corps, il y parvint tant bien que mal. Heureusement le reste du trajet s'avéra plus facile et malgré une douleur persistante, il parvint à monter plutôt aisément jusqu'à une bonne hauteur. Il se retourna pour faire une remarque à Némésis, mais son attention fut attirée par un mouvement dans les buissons juste derrière elle:

- "Némésis, monte... Vite!" cria-t'il

Il dégaina son pistolet et tira une rafale sonique dans les fourrés, sans toutefois toucher sa cible qui avait évité l'attaque. Mais les raptors étaient dans les parages et ce n'était qu'une question de temps avant qu'ils ne passent à l'offensive. Le soldat était bien placé pour savoir qu'ils n'abandonnaient que rarement. Saloperies...

Il tendit une main à l'adolescente tout en se tenant de l'autre à une branche pour l'aider à son tour à monter. Même si elle serait arrivée seule, un peu d'aide ne pouvait pas faire de mal. Et s'ils comptaient passer la nuit, ils devrait s'épauler l'un l'autre bien que dans ce domaine Dean avait un temps de retard.

Une fois que la jeune femme fut en sécurité, il l'a laissa passer devant pour le mener jusqu'à l'endroit ou les branches se séparaient au sommet de l'arbre, formant un creux qui leur offrirait protection et suffisamment de place pour deux. Dean s'y installa du mieux qu'il le put, veillant à laisser la place la plus confortable à l'adolescente avant de jeter un regard en contrebas. Deux raptors rôdaient au pied du massif tronc, visiblement à la recherche d'un accès, pour le moment sans succès.

Après s'être assuré qu'ils ne risquaient rien, Dean se tourna vers l'ado et lui tendit une barre protéinée avec un léger sourire:

- "Ça ne vaut pas de bons fruits, mais ça à l'avantage de donner des forces..." lui dit-il en souriant
Revenir en haut Aller en bas

Invité




Invité


MessageSujet: Re: Assistance from elsewhere ๑ Dean   Mar 31 Jan - 21:25

    Pas question de se faire bouffer les fesses ce soir! Plus que tout raccrochée à la vie, Némésis ne tenait pas particulièrement à finir dans l'estomac d'un reptile affamé. Aussi fut-elle soulagée de voir Dean redoubler d'effort pour grimper dans l'arbre, jusqu'à oublier la douleur lancinante qui devait lui ronger le corps. Grimper les premières branches ne serait pas une tâche des plus facile pour l'homme, en vue de ses blessures importantes, mais s'il ne voulait pas crever, il devra faire appel à toute sa volonté, voir plus, pour parvenir à se hisser jusqu'à la branche indiquée par la jeune fille. La tombée de la nuit était sujette à de nombreux inconforts et généralement, les prédateurs profitaient de cette occasion en or pour se lancer à la poursuite de leur futur repas. Aussi beau que le coucher du soleil puisse être, la jeune Lunst se méfiait de cet instant de faiblesse où la proie a la fâcheuse tendance à se relâcher. D'ailleurs, preuve en est puisque résonnait tout autour d'eux les cris pervers d'une bande de raptors affamés. Alors que Dean s'était presque hissé jusqu'à la dixième branche, Némésis entendit des bruits suspects dans l'allée de buissons épais qui se trouvaient à quelques mètres d'elle. Fronçant les sourcils, elle crut voir une paire de billes blanches luirent dans l'obscurité, dans les fourrés. Elle déglutit, ayant le sentiment d'avoir été prise comme proie par l'une de ces bestioles aux crocs aiguisés.

    "Némésis, monte...Vite!"

    La voix du soldat eut pour effet de 'réveiller' Némésis de sa soudaine léthargie. Les membres tendus, le coup tiré par l'arme de Dean lui permirent de se hisser à son tour dans l'arbre. Se glissant avec l'aisance d'un serpent entre les branches, elle accepta volontier l'aide de son aîné pendant un instant, pour faire un bond de quelques branches afin d'arriver à la hauteur de ce dernier. Une dizaine de mètres plus bas, un duo de raptors pointèrent le bout de leur museau, visiblement mécontents de voir leurs repas leur échapper de si bonne heure. Bah, ils devront se rabattre sur une autre proie pardi!

    Bon, maintenant, il était question de se dénicher un endroit plus ou moins confortable pour passer la nuit à venir. Némésis passa devant Dean afin de le guider vers le creux de l'arbre voisin qui formait davantage une plateforme courbée qu'autre chose. S'installant dans un coin, l'écorce lisse et tiède embrassant sa peau nue, elle attendit que l'homme le rejoigne avant de s'asseoir plus confortablement, les jambes repliées contre son ventre. Quelques mètres plus bas, les raptors persistaient à dénicher un chemin d'accès jusqu'au plateau, mais en vain. Némésis, rassurée et habituée de voir des vautours rôder autour de sa cachette, mais sans jamais y parvenir, se détendit.

    La nuit allait être tiède, mais à force d'habitude, Némésis s'était accomodée à cette soudaine fraîcheur nocturne. Dans quelques minutes, le noir absolu régnerait dans la jungle et il n'aurait plus d'autre alternative que de demeurer sur ce plateau, à l'abri du danger pour la longue nuit à venir. Se callant plus confortablement contre l'une des épaisses branches verticales qui délimitaient le plateau, la jeune Lunst ne put retenir un regard surpris lorsque Dean lui tendit une barre, de nourriture à première vue?

    "Ca ne vaut pas de bons fruits, mais ça a l'avantage de donner des forces..."

    Une barre de protéines? Voilà longtemps qu'elle n'avait goûté à de la telle nourriture. Elle accepta la barre, les yeux pétillant de douceur mais démontrant aussi une certaine curiosité à l'idée de goûter à ce met longtemps oublié.

    "Merci..."murmura t'elle en prenant la barre, qu'elle déballa lentement avant de croquer une première fois dans la barre céréalée. L'étrange saveur oubliée envahit ses papilles tel l'arrivée d'une rapide cavalerie. Certes, ça n'était pas aussi goûteux que les mille et une saveurs dont la jungle recelait, mais le goût n'en était pas déplaisant pour autant. "Ca va vos blessures? La montée a du vous éprouver...Si vous voulez, j'ai des graines de Kokoas. Elles ont une vertue apaisante lorsqu'on les croque." Némésis sortit de la petite sacoche accrochée à sa ceinture en peau de reptile, une poignée de graines brunes et en déposa dans les mains écrochées de Dean. "Au moins, vous ne serez pas dérangé par vos blessures dans votre sommeil...ça marche plutôt bien. "

    Au même instant, un nuage de petits points lumineux pointa le bout de sa lumière au-dessus d'eux. Némésis sourit, toujours aussi fascinée par ces genres de lucioles qui venaient toujours trouver refuge aux alentours de cet arbre, sans qu'elle ne puisse en définir la raison. La tête penchée en arrière, ses yeux étaient fixés sur les mouvements fluides de ces insectes qui ne semblaient guère se soucier de leur présence. Elles voletaient sans bruit, aussi silencieuse et discrète qu'une brise légère.

    "On a de la compagnie..." murmura t'elle d'une voix douce, souriante.
Revenir en haut Aller en bas

Invité




Invité


MessageSujet: Re: Assistance from elsewhere ๑ Dean   Mer 1 Fév - 7:37


- "Ça va vos blessures? La montée a du vous éprouver...Si vous voulez, j'ai des graines de Kokoas. Elles ont une vertu apaisante lorsqu'on les croque..."

Dean acquiesça et l'adolescente lui en tendit une poignée qu'il observa avec attention. Il n'avait jamais goûté ces graines et il n'était pas vraiment motivé à perdre de sa faculté de concentration si le Kokoas le shootait. D'un autre côté si la douleur provoquée par ses blessures l'empêchait de dormir, il serait encore plus faible au levé du soleil. Et il ne pouvait décemment pas demander à Némésis de le soutenir toute la journée. Aussi ouvrit-il ses mains pour y recueillir les graines.

Il en croqua quelques unes et même si elles étaient plutôt durs, le goût n'était pas si mauvais. Il en mangea cinq avant de déposer le reste dans l'une de ses poches d'équipement, les gardant au cas-où.

- "On a de la compagnie..." murmura l'adolescente.

Dean porta immédiatement la main à son fusil, à la recherche d'un éventuel prédateur, avant de suivre le regard de la fille. Il n'avait même pas vu les lucioles qui s'étaient approchées et inondaient de leur douce lumière le sommet de l'arbre. Le soldat les observa avec un léger sourire sur les lèvres avant de se tourner vers Némésis:

- "C'est rassurant de voir que ce monde contient aussi de telles beautés et pas seulement des espèces qui cherchent à bouffer tout ce qu'elles croisent.. Pour un peu ce serait le paradis..." lui dit-il avec un léger sourire au coin des lèvres...

Il resta un instant encore à les observer, contemplant les mouvements désordonnés de ces créatures lumineuses, bercé par leurs rondes incessante. Combien de temps? dur à dire, mais sans doute quelques minutes qui s'écoulèrent dans le calme et la plénitude. Une chance si rare dans la jungle...

Mais les cris des raptors au pied de l'arbre, qui visiblement n'avait pas renoncés à attraper les deux humains le ramena à la réalité. De leurs côtés les graines commençaient à faire effet et le soldat se surprit à fermer les yeux, prêt à tomber dans le sommeil. La journée avait été longue et difficile et la promesse d'une bonne nuit de sommeil était des plus tentantes.

Il tourna le regard vers l'adolescente, l'observant alors qu'elle contemplait les lucioles de cette innocence que seuls les jeunes gardaient vivace. C'était une belle jeune fille et sa beauté serait sans doute fascinante lorsqu'elle serait adulte. Elle aurait sûrement de nombreux prétendants, à n'en pas douter. Mais bon à condition qu'elle quitte la jungle, ce qui ne semblait pas être dans ses intentions à l'heure actuelle.

Son admiration monta d'un cran en imaginant qu'elle avait survécu efficacement depuis qu'elle avait passée la faille. Sous ses airs innocents, le soldat ne doutait pas qu'elle avait déjà acquis une maturité que les adolescents de son âge n'avaient qu'effleurés. Finalement, même lui pourrait apprendre d'elle, il en était convaincu.

Un niveau cri des raptors le ramena à la réalité et lui rappelèrent que le danger n'était pas loin. En tant normal, sur leur arbre, ils auraient pu profiter du sommeil les deux. Mais vu que les carnivores les avaient repérés, mieux valait monter la garde à tour de rôle.

- "Dis-moi Némésis, tu sais te servir d'une arme?" lui demanda-t'il doucement

Si elle devait monter la garde pendant qu'il dormait, mieux valait qu'elle ait tous les atouts en main pour ce faire. Il eut une pointe de dégoût en pensant qu'il proposait une arme à une adolescente, mais à situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles comme on disait.

Et puis si de son côté il pouvait lui apprendre un truc alors qu'elle avait déjà tant fait pour lui, il n'allait certainement pas s'en priver...
Revenir en haut Aller en bas

Invité




Invité


MessageSujet: Re: Assistance from elsewhere ๑ Dean   Mer 1 Fév - 18:06

    Némésis remarqua le réflexe du soldat lorsqu'elle annonça qu'ils n'étaient plus tous seuls. Un petit sourire amusé se peignit sur ses lèvres ourlées. Non, il n'y avait rien à craindre de ces merveilles volantes, ou tout du moins, Némésis n'avait jamais été attaquée par ces petites choses lumineuses depuis qu'elle avait atterrit ici. Quand elle se fut assurée que Dean se fut détendu après avoir repéré le nuage de 'lucioles' au-dessus d'eux, Némésis laissa son regard s'égarer à nouveau vers l'amas silencieux, volant et luminescent qui flottait au-dessus de leurs têtes. Elle se revoyait enfant, assise sur son lit le soir, à admirer le plafond faussement étoilé que ses parents avaient tapissé dans sa chambre. Doux souvenirs qui affluaient toujours et encore dans son esprit, alors qu'elle songeait en parallèle à l'avenir.

    "C'est rassurant de voir que ce monde contient aussi de telles beautés et pas seulement des espèces qui cherchent à bouffer tout ce qu'elles croisent... Pour un peu, ce serait le paradis..."

    Un paradis...Némésis assimilait déjà cet endroit à un paradis, depuis le premier jour où elle a foulé cette terre vierge de ses pieds. Du moins, en comparaison avec 2149. Il est vrai que les animaux du coin rendaient la vie quelques fois agitée. Vivre au coeur de ces régions occupées par des émeutes de dinosaures relevait parfois du défi pur et dur, mais il aurait été trop beau d'aboutir dans un monde où l'humain serait à nouveau devenu roi. Humant les arômes subtiles rejetés par les plantes, l'adolescente reposa son attention sur Dean dont elle remarqua la fatigue soudaine et visible. Normalement, les graines n'agissaient pas aussi rapidemment, mais comme l'homme avait passé une journée éprouvante, il ne devait sûrement aspirer qu'à une chose : dormir. Quant à elle, et bien Némésis ne ressentait pas encore les prémices de la fatigue. S'étant levée fort tard ce matin et n'ayant guère ménagée ses forces avant de dénicher Dean, on peut même dire qu'elle se sentait encore en forme pour la nuit à venir. Némésis se laissa regagner par sa fascination pour les petits insectes, songeuse. Son frère avait beau avoir l'habitude de voir sa petite soeur dormir dans un endroit loin de leur camp, Némésis se doutait que Ludwin devait être rongé par l'inquiétude. Nulle doute qu'elle reçoive une floppée de remarques demain.

    "Dis moi Némésis, tu sais te servir d'une arme?"

    La question de Dean désintéressa rapidemment Némésis des lucioles. Abaissant son regard jusqu'à se raccrocher à celui du soldat, elle fut surprise, non pas par la question, mais plutôt par ce qu'elle impliquait. La frontière de la prudence a, semble t'il, été dépassée, laissant place la confiance mutuelle. Son expression surprise se mua en un petit air malicieux.


    "Oui..."murmura t'elle en se remémorant les leçons que son père lui enseignait par le passé, alors qu'il lui apprenait à se servir de ses différentes armes. Un flot de souvenirs jaillit dans les limbes brumeuses de son âmes à cet instant. Puis ce fut son frère qui lui enseigna le maniement des armes utilisées par les Sixers ou les soldats de la colonie ces trois dernières années. "Mes parents et mon frère étaient militaires et m'ont toujours appris à me débrouiller avec les armes...c'est en quelque sorte une tradition dans la famille..." Sa voix s'était involontairement chargée d'un soupçon de ce qui s'apparenterait à de la tristesse... Le regard perdu dans le vide, Némésis songeait à la perte successive de ses parents. Sa mère terrassée par la maladie, puis son père tuée de sang froid par les Sixers. Ils lui manquaient énormément...et damne comme certains jours étaient durs lorsqu'un jet de souvenirs lui assaillait l'esprit. Heureusement, son frère était à ses côtés.

    Mais bien vite, la jeune aventurière reprit contenance et les traits de son visage, froncés sous le coup de l'amertume, s'adoucirent à nouveau. Elle regarda Dean, le regard sur et confiant. Ce dernier semblait être sur le point de s'endormir.


    "Je monterai la garde pendant que vous dormirez...même si je ne crois pas que les raptors représentent une source d'inquiétude."dit-elle d'une voix pensive. Non, les raptors n'étaient pas le danger à redouter pour la nuit, mais Némésis aurait l'oeil avisé et l'oreille tendue pour les petits reptiles qui savaient se faufiler sur les troncs d'arbres. "Vous pouvez dormir sur vos deux oreilles."le rassura t'elle d'une voix tranquille.

Revenir en haut Aller en bas

Invité




Invité


MessageSujet: Re: Assistance from elsewhere ๑ Dean   Sam 4 Fév - 15:26


Dean nota que les parents et le frère de Némésis étaient des militaires, confirmant ce qu'il soupçonnait. Survivre dans cette jungle demandait de bonnes connaissances et la plupart d'entre elle étaient inculquées dans les armées. Donc oui, le frère de l'adolescente pouvait représenter un danger mais non, il n'était pas là pour le moment. Et puis à la limite, entre soldats, ils pourraient peut-être avoir une discussion des plus intéressante.

Mais ça c'était encore à condition que Némésis accepte de le lui présenter, ce qui ne semblait pas gagné. M'enfin bon, ce n'était pas le moment d'avoir ce genre de pensées alors qu'un sommeil réparateur lui tendait les bras.

Il tendit l'arme à l'adolescente d'un geste guidé par l'assurance. Elle n'était pas un danger et était par dessus tout honnête, du moins c'est ce qu'il ressentait. Et il était certain de ne pas se tromper. Lui laisser une arme était gage de sécurité et non un acte suicidaire...

- "Bon alors je te la confie... Tâche de ne pas me tirer une balle dans le pied, ça serait pas pratique..." dit-il avec un sourire.

Il ferma les yeux et s'allongea aussi confortablement que possible, son couteau à la main au cas ou. Pas forcément très utile, mais au cas ou. Il se concentra sur les bruits de la jungle qui parvenaient à ses oreilles et qui s’atténuaient peu à peu...

- "Dis-moi Némésis, ca te tente de venir un petit coup à la colonie avec moi demain? Histoire de passer un petit contrôle médical? Tu as ma parole que tu seras libre de repartir quand tu voudras..." murmura-t'il.

S'il respectait le désir de l'adolescente de vivre dans la jungle, cela ne l'empêchait pas de vouloir lui faire passer un examen. Le matériel performant de l'infirmerie permettrait de lui faire un bilan de santé complet et puis détecter d'éventuels signes de maladie ou autre. Lorsque l'on grandissait, comme Némésis, mieux valait faire des contrôles réguliers et il se doutait qu'elle n'en avait pas fait récemment.

Quoiqu'il en soit, malgré son intérêt pour le sujet, il s'était déjà endormi lorsqu'elle lui donna sa réponse, un air serein sur le visage...
Revenir en haut Aller en bas

Invité




Invité


MessageSujet: Re: Assistance from elsewhere ๑ Dean   Dim 5 Fév - 14:29

    Némésis prit l'arme que lui tendit avec assurance Dean. Le contact du matériau froid, lisse et régulier sous la paume de ses mains n'était pas foncièrement désagréable, mais elle lui rappelait de bien mauvais souvenirs. Son dégoût tangible pour les armes pouvait paraître quelque peu surprenant, mais Némésis n'était pas une adepte de la violence et des effusions inutiles de sang. Pourtant, elle maniait fusils et poignards avec dextérité, parce que survivre dans le monde hostile aussi bien de 2149 que de Terra Nova l'y obligeait. Pour survivre, mieux vaut avoir un bagage solide et rempli de connaissances et d'aptitudes avec soi. Caressant les contours du fusil du bout de ses doigts endurcis par les années à grimper aux arbres, Némésis éprouvait une vague de nostalgie. Un sentiment qui ne lâchait prise dans son âme depuis la mort de son père. La nostalgie du passé a son goût amer propre et spécifique. Une saveur aigre et âcre.

    La jeune fille se plaça dans une position plus favorable en tant que tireuse potentielle, en cas de danger, avant de poser un regard doux et curieux vers le soldat qui venait de lui poser une question quelque peu déroutante avant de s'enfoncer dans les délicieuses limbes de l'inconscience. Némésis s'était murée dans un long silence, ne laissant pas l'occasion à Dean d'entendre les échos de sa réponse avant de tomber dans un sommeil réparateur. Scrutant son visage serein et détendu, la question du bel endormi s'était fermement accrochée dans l'esprit de la jeune fille. Se risquer à aller dans la colonie? Son frère ne l'accepterait pas, mais la curiosité brûlante de la jeune Lunst pour cet endroit inconnu avait toujours été un sentiment ardent, dévorant les moindres parcelles de son âme.

    Enfin, en attendant, Némésis songeait davantage à apaiser les tourments probables de son grand frère, qui devait trouver le sommeil difficilement accessible. En-dessous, les deux raptors continuaient de flairer l'air avec menace une dernière fois, avant de se lasser de les deux proies obstinément inaccessibles. Némésis patienta le temps de deux écoulements de son petit sablier, qu'elle emportait partout avec elle, à défaut d'une montre. Après quoi, elle s'éclipsa de l'arbre, le temps d'une demi nuit, pour aller prévenir son frère avant de revenir jusqu'à la cachette où elle avait laissé Dean. A l'arrivée de l'aube, Némésis observa les parcelles de ciel que les feuillages des arbres n'étaient parvenus à masquer, malgré tous leurs efforts. Des minces rayons de lumière filtraient depuis la lisière de la jungle, située à quelques mètres de leur arbre 'tanière'. Un beau début de journée, même pour les âmes les plus tourmentées. Némésis écoutait d'une demi oreille, à moitié plongée dans une torpeur causée par une nuit blanche, le cris des reptiles chantonner au cœur de la jungle. Quant au soldat endormi, son corps commença à remuer avec lenteur, prémices d'un prochain réveil. Némésis l'observa cligner des yeux avec le sourire.

    "Bien dormi?"
Revenir en haut Aller en bas

Invité




Invité


MessageSujet: Re: Assistance from elsewhere ๑ Dean   Mer 8 Fév - 8:56


Dean cligna des yeux, un peu éblouie par la douce lumière qui se faufilait à travers le feuillage de leur abris. Il lui fallut un bref instant pour se rappeler où il était et ce qu'il faisait perché sur un arbre. Il soupira, regrettant de ne pas être chez lui et de pouvoir aller se prendre un bon petit déjeuner en écoutant de la musique.

- "Bien dormi?"

Il posa le regard sur Némésis et lui sourit, l'esprit encore un peu embrumé:

- "Ouais, pas trop mal compte tenu des circonstances..."
répondit-il la voix un peu rauque.

Il se redressa, heureux de constater que ses blessures aux torses semblaient plus ou moins fermées. La nuit avait été bénéfique et les graines de Kokoas avaient eu l'avantage de le faire dormir sereinement. Même s'il ne se sentait pas en pleine forme, il se sentait néanmoins la force de marcher sans l'aide de l'adolescente.

Il se redressa et s'appuya contre l'une des branches, se passant une main dans les cheveux avant de tirer le reste des fruits que Némésis était allée chercher la veille. Ils étaient toujours autant délicieux et Dean aurait pu qualifier le repas de copieux. La jungle avait aussi son lot de surprise en ce qui concernait les saveurs.

Il porta un grand fruit rouge à ses lèvres et mordit goulûment dedans, se gorgeant du jus qui coula immédiatement dans sa gorge. Puis il posa une nouvelle fois le regard sur l'adolescente:

- "Tu n'as pas dormi? Tu as de vilaines cernes toi..."
remarqua-t'il.

Il s'en voulait que la jeune fille n'ait pas dormi par sa faute. Peut-être y avait-il eu du danger pendant la nuit qui l'en avait empêchée. Quoiqu'il en était, il se sentait responsable. Il tira sa gourde et la lui tendit. L'eau était bien fraîche grâce à un système que les scientifiques de Terra Nova avaient mis au point.

- "Tu sais, tu peux dormir un moment si tu veux... Faudrait pas non plus que tu te zombifies pendant la journée" dit-il avec un sourire.

Il inspecta son torse soigneusement et appuya même sur certaines plaies pour en tester la gravité, grimaçant parfois. Némésis avait fait un travail remarquable avec presque rien. Il faudrait un jour qu'elle lui apprenne comment faire ce fameux mélange dont-elle avait enduit ses blessures.

Encore une fois, elle l'épatait par son acclimatation à son environnement. Elle devait avoir quoi, la moitié de son âge? Et pourtant elle pourrait lui en apprendre beaucoup sur la survie dans la jungle. Encore fallait-il qu'ils puissent se revoir. Si elle acceptait de le suivre à la colonie il pourrait sans doute lui remettre une radio ou un truc du genre. Sans quoi il devrait espérer tomber sur elle une autre fois pendant ses patrouilles. Elle ou son frère...

Terminant son fruit, il s'essuya les mains sur l'écorce et s'étira:

- "Dis-moi, tu as réfléchis à ma proposition de hier soir? Ca te dit de venir à la colonie?" insista-t'il.
Revenir en haut Aller en bas

Invité




Invité


MessageSujet: Re: Assistance from elsewhere ๑ Dean   Sam 11 Fév - 18:46




    "Ouais, pas trop mal compte tenu des circonstances..."


    Némésis ne put retenir un sourire amusé. Elle avait eu l'occasion de l'observer de longues heures durant la nuit qui venait de s'écouler, à scruter les mouvements presque imperceptibles de son visage endormi, à se demander si elle pouvait accorder son entière confiance à cet homme qu'elle ne commençait même pas depuis 24 heures. Son intuition lui disait qu'elle pouvait l'accorder et son flair ne l'avait jamais trompé, ou du moins très rarement.


    "Tu n'as pas dormi? Tu as de vilaines cernes toi.... Tu sais, tu peux dormir un moment si tu veux... Faudrait pas non plus que tu te zombifies pendant la journée"

    Ca se voyait tant que ça? Certes, la jeune fille était un peu fatiguée après une longue nuit à avoir vagabonder dans la forêt et monter la garde, mais elle ne l'était pas au point de s'écrouler sur place. Souriante, elle haussa les épaules avant d'accepter la curieuse gourde que lui tendit Dean. De l'eau sans nulle doute. La première gorgée le lui confirma et elle avala une généreuse gorgée avant de rendre la fiole au soldat, essuyant ses lèvres trempées d'un revers de main.

    "Ça va, j'ai l'habitude de passer des nuits blanches. Mais je ne pense pas qu'une deuxième d'affilée aura lieu."lança t'elle d'une voix animée et pétillante alors qu'un superbe soleil se profilait à l'horizon. Les faisceaux obliques et lumineux venaient chatoyer sur son visage, de quoi réchauffer son âme et éveiller tous ses sens. La sensible chaleur des rayons matinaux effleurait sa peau dans une tendre caresse. Némésis clos ses paupières un instant, savourant cette douce sensation quotidienne qui la rendait de si bonne humeur en début de journée. Elle rouvrit ses yeux animés d'une flamme nouvelle et fougueuse.

    "Dis-moi, tu as réfléchis à ma proposition de hier soir? Ça te dit de venir à la colonie?"

    Tiens, il n'avait pas oublié. Elle non plus d'ailleurs. Cette proposition avait mijotée dans son esprit pendant de longues heures nocturnes. De toute manière, elle savait déjà quelle serait sa réponse, malgré le silence qui s'imposa après la question renouvellée de Dean.

    "Vous promettez de me laissez partir librement après? Juste un tour dans la colonie, puis je repartirai alors..."murmura t'elle d'une voix hésitante, mais en même temps excitée. Elle ne pouvait cacher sa curiosité brûlante de fouler l'endroit de ses pieds, de le regarder de près, sans épier du dessous des arbres comme elle avait pris l'habitude de le faire. Attendant la confirmation de Dean, Némésis piocha un des fruits qui reposaient près d'eux et mordit à pleines dents dedans. Du jus s'écoula du fruit, coulant dans sa gorge et le long de son menton. Quand elle eut avalée une première bouchée, elle planta son regard dans celui du soldat. "Vous avez parlez de contrôle médical hier...hors de question que l'on me fasse des piqûres, je déteste ça!."proféra t'elle d'une voix méfiante, le regard suspect. Elle espérait que cette alléchante tentation ne se retournerait pas contre elle. Bien qu'elle nourrissait une certaine sympathie nouvelle pour le soldat, elle restait sur ces gardes concernant l'éventualité de se rendre à la colonie. Elle se souvenait vaguement de ses premiers jours vécu dans celle-ci, à l'abri des regards, cachée de tous car venue illicitement dans ce monde. Elle se rappelait de belles habitations aperçue à travers les fenêtres de l'habitation qui avait été destinée à son père et son frère. Ces lointains souvenirs demeuraient flous dans son esprit.

    Némésis jeta un coup d'oeil au torse de Dean, sur lequel la pommade qu'elle avait appliqué avait presque cicatrisé les blessures graves de la veille.

    "Ça va mieux votre blessure? Vous vous sentez prêt à redescendre?"

    Elle acheva son fruit avant d'inspecter les environs quelques mètres plus bas, à l'affût d'un bruit suspect. Depuis deux heures, c'était le calme plat en-dessous d'eux. Némésis ne craignait pas d'être surprise par les deux raptors de la veille. Ils devaient avoir trouver d'autres proies pendant la nuit, gourmands de nature impatiente.


Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Assistance from elsewhere ๑ Dean   

Revenir en haut Aller en bas
 

Assistance from elsewhere ๑ Dean

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Dean Moriarty
» Dean Thomas ( Parti )
» Loterie Dean Youngblood
» Dean Stark est dans la place !
» Kofi & Rey vs Dean & Seth
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra Nova :: Archives des anciens RP-