AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Staff de Terra Nova vous souhaite à tous de joyeuses fêtes de fin d'année I love you Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) 3780596192
Nous sommes début Avril 2149 dans le RP.
Pour ouvrir un RP, postez ce formulaire dans un premier post.
:excited: ALLEZ LES ENFANTS ON VOTE POUR LES TOP SITES ! :excited:

Partagez | 
 

 Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité




Invité


Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) Empty
MessageSujet: Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean)   Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) EmptyMar 24 Jan - 17:55



ENTRE LA VIE ET LA MORT
"La mort a toujours tort"


→ Type de RP: Privé
→ Noms des participants: Savannah / Raphaël / Nyah / Dean

→ Date et heure du RP: Avril, 22h30
→ Climat: Pluie, brume

→ Intrigue en cours:





(c) Code par Beylin







Revenir en haut Aller en bas

Invité




Invité


Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean)   Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) EmptyMar 24 Jan - 18:15


Souffrance... C'était le seul mot qui venait à l'esprit de Dean, allongé sur le sol. L'attaque des Slashers avait été rapide, efficace et... mortelle. Alors qu'ils étaient pourtant en pleine prairie, ce qui du leur offrir une vue plutôt dégagée sur les environs, la brume s'était abattue sur eux. Froide, comme la mort qui rôdait autours du groupe de Dean. Mais ce n'était que trop tard qu'ils s'en étaient rendus compte...

Le groupe composé de Dean et trois autres soldats n'avait absolument rien vu venir et ce ne fut que lorsque les Slashers avaient frappé la première fois qu'ils s'étaient rendus compte du danger qui les menaçaient. Deux hommes avaient péris immédiatement sous leur assaut, l'un mordu mortellement à la gorge avant que quiconque puisse réagir, le second le torse lazardé d'une blessure mortelle par l'une des queues de leurs chasseurs. A peine les survivants avaient-ils eu le temps de demander des renforts à la colonie qu'une deuxième vague avait fondu sur eux...

Dean et Hemingway, un soldat d'expérience, avaient pu tenir quelques temps, dos à dos, tuant quelques uns des carnivores. Mais ces derniers semblaient revenir toujours plus nombreux à cause du sang qui se répandait des cadavres et lorsque les munitions avaient manquées ils s'étaient préparés à mourir dignement, en soldat qui vendaient chèrement leur peau.

Hemingway avait succombé le premier, un carnivore lui ayant sauté dessus. Malgré les coups de couteau furieux de Dean il n'avait pu le sauver. Le soldat s'était alors retrouvé seul, le couteau levé devant lui, prêt à emporter avec lui dans la mort son futur adversaire. Il avait juste eu le temps de penser à Tara, se désolant de ne plus pouvoir la revoir.

Puis un Slasher était sorti de la brume, lui sautant dessus d'une manière si sauvage que le soldat n'avait eu que le temps de se protéger les yeux avec ses bras. Il avait sentit une douleur au niveau de son torse et avait pu voir la queue d'un slasher profondément enfoncée dans son ventre. Quelques coups de couteaux donnés avec la rage du désespoir avaient suffit pour la trancher mais la lame était restée fichée au milieu de son torse.

Une morsure avait transpercée son armure et les dents s'étaient profondément ancrée dans son épaule. Dean avait sentit le sang couler abondamment le long de son corps, sous ses vêtements. Puis sa vue s'était brouillée et il était tombé à genoux. Il avait alors levé la tête en direction d'un slasher qui s'avançait vers lui avec un regard mauvais:

- "Allez viens saloperie..." avait-il lancé d'un air de défi.

Puis la perte de sang l'avait fait tomber sur le sol, les yeux mi-clos. Il eut le temps de voir des balises lumineuses utilisées pour repousser les carnivores de nuit, ces derniers étant photosensibles. Puis des tirs d'armes et des paroles échangées dans la hâte à ses côtés.

La main sur son torse, encadrant la lame profondément enfoncée dans sa chair, il avait alors tourné le regard dans un dernier effort vers une jeune femme qui s'avançait vers lui. Il la reconnu comme une militaire de la base et lui avait lancé un pauvre sourire en lui tendant un communicateur réglé sur la fréquence de Raph, prononçant de vagues paroles:

- "Raphaël... il faut... l'appeler... Lui seul pourra... opérer... Je... je...." avait-il bafouillé avant d'embrasser l'inconscience, un filet de sang s'écoulant de sa bouche

Il eut juste le temps de penser que seul Raphaël avait les connaissances suffisantes pour le sauver, conscient qu'il frôlait la mort de très prêt... Il avait plusieurs fois eu l'occasion de voir quels miracles le jeune homme avait accomplit sur le champ de bataille. Ne restait plus qu'à espérer que Savannah avait comprit son message...
Revenir en haut Aller en bas

POWERFUL ADMIN ϟ
The God of Terra Nova


K. Erin Grimes



MESSAGES : 352
TERRAS : 537

AGE : 28 ans
OCCUPATION : Soldat de premier secours.

◮ ◮ ◮ ◮
INVENTAIRE:

Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean)   Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) EmptyMar 24 Jan - 19:55

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Cela n’allait pas être une journée comme les autres. La jeune femme avait l’impression qu’il allait se passer quelque chose aujourd’hui. Une superstition ? Non, c’était plus que ça. Une impression, la jeune femme avait passé sa journée sur le terrain. Elle avait fait la ronde avec un rover pour aller vérifier les sites où il y avait des scientifiques pour prendre des rapports et leur apporter du matériel qui avait besoin. Certain devait passer la nuit dans les installations sécurisé pour continuer de faire des recherches. La jeune femme en profiter pour faire le tour. La journée s’était bien passé. Peut-être que son impression n’était dû que à la fatigue qu’elle accumulait depuis ces derniers temps ? Elle réfléchit à ça en décidant de rentrer. Sur le chemin du retour, sa radio s’enclencha pour percevoir une voix qui lui demander sa position. La jeune femme prit sa radio pour la diriger vers ses lèvres, en tenant le volant d’une main. Elle se trouvait pas très loin des prairies. Elle était assez pressée pour rentrer, non-loin de Terra Nova et encore dans un danger qui rester permanent. Il lui avait sembler attendre des bruits bizarres, mais presque étouffer par le bruit du moteur et de la musique qui sortait de sa clé pour la calmer légèrement. Elle avait pris le soin de la couper. Oui, Savannah faisait parti des gens qui avait trafiqué leur clé pour mettre des données personnels dessus. Puis, elle entendit les consignes qui fait qu’au même moment elle tourna le volant pour changer de direction, la voiture tourna pour se rendre sur l’endroit. Elle avait répondu positivement. Il envoyait une équipe sur place et qu’elle était en route. Au bout d’un moment, elle découvrit celle-ci après un buisson. Ils leur fallurent pas beaucoup de temps pour arriver sur place. Elle sortit de la voiture, en mettant la sangle de sa sacoche de premier secours sur épaule. En tenant, une arme pour s’aventurer sur le terrain avec l’équipe. Un des coéquipier enclencha le tir sur un slasher, puis un autre à côté de moi envoya une bombe lumineuse pour éloigner les dinosaures, qui fut accompagné d’un autre. La jeune femme vit un corps où il y eut du mouvement. Mes jambes accéléra la cadence pour courir. La jeune femme arriva vers lui. Elle examina la personne, qui semblait lui tendre une radio. Ses paroles la choquèrent encore plus. La jeune femme appela de l’aide de la part d’un soldat pour qu’il le mette en position, de base, pour éviter qu’il s’étouffe avec son sang, sans le faire trop bouger à cause de sa blessure. Elle prit la radio, appelant d’une voix assez forte et stressée.

« Raphaël. On a besoin de toi. Raphaël. »

Il ne fallut pas beaucoup de temps pour l’entendre répondre. Elle resta bouche-bée d’être avec lui sur une radio. Elle devait laisser ça de côté. Un soldat la regarda avec un regard interrogateur. La jeune femme détourna le regard pour s’occuper et sortir des compresses pour Dean. Un soldat allait sortir la lame, Savannah osa la voix pour l’intérompre.

« Fait pas ça… ! Raphaël. Un soldat m’a donné la radio pour que tu viennes. On est dans la prairie dans le nord-est de la colonie. Tu nous trouveras rapidement avec les lumières. Il a reçu une lame de slasher dans le ventre et il y a du sang qui sort de sa bouche. Il faut que tu viennes et rapidement. »

La jeune femme posa la radio à côté pour analyser les radios. La jeune femme demanda au soldat qui l’avait regardé de travers quand elle l’avait appelé comme si elle le connaissait. C’était pas un Sixers. Il devait se calmer. Elle lui demanda de lui mettre prêt de l’oreille pendant qu’elle s’occupait du patient, pour qu’il tienne jusqu’à son arrivée à la colonie. Deux soldats arrivèrent avec un brancard. La jeune femme arracha la radio pour lui poser une question.

« Est-ce que tu peux être là dans combien de temps ou tu nous rejoins à la colonie ? J’ai.. On a besoin de toi.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité




Invité


Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean)   Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) EmptyMar 24 Jan - 20:39

    La nuit venait de tomber, j'étais tranquillement allonger sur mon lit de fortune lorsque la radio se mit à crépiter. Me levant alors, je me dirigeais vers elle avant d'entendre une vois se manifester et me demander.

    — Quoi ? Dean ?!

    Non visiblement ce n'était pas Dean, mais une femme, dont la voix me disait quelque chose… Savannah ? Non ? C'était quoi ce bordel. Elle reprit la parole en disant qu'un soldat lui avait donné la radio pour que je vienne. Il m'indiqua alors qu'elle était dans la prairie au nord-est de la colonie… Ça, ca m'aidait pas étant donné que je n'avais aucun idée d'ou était la colonie. Elle me donna alors des informations sur les blessures. Lame de Slasher dans le ventre… Putain pas ça Dean… Elle me demanda de venir rapidement… La seul clairière dans le coin était à 30 minutes… Mais en courant … Je pouvais faire plus rapidement, je devais faire plus rapidement…

    Elle me demanda dans combien de temps je pouvais-être la… Parlant alors de le ramener à la colonie… Non ça il en était hors de question. Alors que je descendais déjà de mon campement, je lui donnais mes ordre par radio.

    — Ne le déplacez surtout pas ! Si c'est vraiment une lame de Slasher vous allez l'engager en le bougeant.

    Me mettant à courir, je l'informa de mon arrivée.

    — Je suis là dans 15 minutes, dégage lui juste les voies respiratoire et compresse son abdomen, ne fait rien d'autre !

    Et là se fut la course. Il faisait nuit et je savais très bien que je serais dans la merde si jamais un Slasher débarqué, et c'était possible vu qu'un groupe avait attaqué Dean. Courant jusqu'à en perdre mon souffle, je vis des lumières au loin. Putain Dean avait un cul de cocu là. Arrivant en courant depuis la forêt n'était pas le meilleur moyen de faire son entrée. Des soldats braquèrent leurs armes vers moi et je dus montrer la radio avant de m'identifier. Fonçant vers Savannnah je ne pris pas vraiment le temps de la saluer. Mon ami était surement proche de la mort et je n'avais pas le temps pour papoter. Réclamant plus de lumière, je retirais le gilet de protection avant de constater l'étendu des dégâts. Morsure à l'épaule, coeur sans aucun doute touché, abdomen ouvert et grosse hémorragie.

    Je me penchais alors pour prendre ce que je reconnu comme étant un désinfectant dans la trousse de Savannah. En vidant la moitié sur mes mains, je finis le reste sur le torse de Dean. Et là, je retirais la larme du slasher… J'y allais franco. Glissant ma main dans son ventre je ne tardais pas à comprendre que nous allions avoir un sérieux, un très sérieux problème. Il avait l'estomac perforé, mais le plus grave étant sans aucun doute le fait que sa rate avait littéralement explosé sous le choc. Sauf que bien sur, pour bien faire cette bestiole de merde avait vraiment pas loupé son coup et si le coeur n'était pas abimé, ce n'était pas le cas d'un poumon qui était sans doute perforé. Ça et quelques côtes cassées et profonde entailles …

    Je relevais les yeux vers Savannah pour lui tirer la radio des mains, passant sur les fréquences prédefinit, j'appelais l'infirmerie toute en essayant de stabiliser Dean. Une infirmière répondit à l'appel et se présenta.

    — Nyah c'est ça ? Ok, demande à préparer une chambre stérile et un bloc, une unité va revenir avec le soldat Anderson. Il est très gravement blessé, prévoyez beaucoup de poche de sang. J'aurais besoin de vous pour l'opérer, mais pas plus. L'opération se déroulera sous les ordres de Savannah Evans.

    Je ne pouvais pas lui donner mon nom ou elle aurait sans aucun doute posé trop de question. Rendant la radio à Savannah, je finis de bander l'épaule de Dean avant de replonger ma main dans son abdomen.

    — Ok bouge, il faut rentrer le plus vite possible, il est en détresse respiratoire et il engage, on a rien pour le choquer si jamais il fait un arrêt… Savannah tu maintiens ses voix respiratoire dégager et tu surveilles son coeur.

    L'on monta alors à l'arrière d'un Rover, Dean au centre sur une civière, sa tête sur les genoux de Savannah alors que moi, j'étais tous simplement sur lui, ma main sur l'hémorragie la plus importante. J'étais calme, je l'était depuis le début, calme, mais autoritaire. Dean ne mourrait pas alors qu'il m'avait confier sa vie.

    — Allez Dean !
Revenir en haut Aller en bas

Invité




Invité


Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean)   Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) EmptyMer 25 Jan - 9:08

C'était une journée des plus banales, j'étais arrivée à 9h pour prendre mon service, je pris les dossiers, et je commençais à les classer en vérifiant bien qu'ils avaient été signés par le chef de service pour éviter tout problème s'il venait à y avoir une complication...
Je sentais que cette journée allait être longue, même si j'aimais ce que je faisais ça ne ressemblait plus vraiment aux journées passées dans les urgences à New York, qu'est ce que j'ai pu voir des plaies ouvertes, des blessures qui pouvaient mettre la vie de la personne en danger, cela me manquait, mais je me plaisais ici, j'apprenais malgré tout beaucoup, et puis la technologie était beaucoup plus avancée que de l'autre coté et cela m'intéressait énormement de voir les progrès qui avaient été fait...

J'étais entrain de stériliser et de désinfecter les ustenciles, les différents appareils qui allaient en salle d'opération quand j'entendis un appel radio, au départ je n'y avais pas preté attention, je pensais qu'un supérieur allait prendre l'appel, mais non personne autour de moi, a croire que j'étais seule dans cet endroit, non mais tout le monde était a ses occupations, donc je pris la reception radio et j'attendais de savoir ce qu'il en était


«  Allo, je vous écoute, Nyah à l'appareil »

Et la j'entendis la voix d'un homme, je ne le connaissais pas enfin, peut etre que si, mais je ne pus reconnaître l'intonation, mais ce qu'il me disait semblait très grave, alors j'enregistrais dans ma tête tout ce dont il était nécessaire pour soigner un blessé grave apparemment, une chambre stérile, une salle d'opération et tout le nécessaire qui était important pour une grosse opération, en plus il m'avait choisi comme infirmière pour être présente pendant cette grosse intervention, je ne parlais pas, je laissais cette personne parlé, et la je fis un bon de surprise quand il me donna le nom du blessé pour mettre sur le dossier, il s'agissait du soldat Anderson.... Dean... mais que lui était il arrivé ??? Je stressais un peu finalement car Dean avait été mon premier patient ici quand j'ai pu prendre les rênes seules...

«  Oui Nyah, pas de problème monsieur, je vous prépare la chambre et la salle d'opération, ainsi que le dossier de Monsieur Anderson, je me tiendrai à votre disposition a l'extérieur du batiment »

Je venais de poser la reception radio, et je courais chercher le dossier, les autres medecins et infirmières se demandaient ce que j'avais, rapidement je leur expliquais, pour ensuite aller préparer les différentes salles, 15 minutes après la reception et la préparation des salles, j'étais prête, je me tenais à l'extérieur a chercher du regard le moindre mouvement venant de l'extérieur, j'attendais aussi de rencontrer le medecin qui allait s'occuper de l'opération du prénom Savannah, mais ce n' était qu'un détail, je paniquais un peu de voir dans quel état Dean était, car d'après l'appel ça devait être très grave....
Revenir en haut Aller en bas

Invité




Invité


Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean)   Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) EmptyMer 25 Jan - 13:55

Dean était plongé dans l'inconscience, sans doute une défense biologique quand la douleur devenait trop forte. Il entendait pourtant de temps à autre des voix, comme issues d'un rêve lointain ou plutôt d'une réalité qu'il quittait peu à peu.

Combien de temps s'était écoulé depuis l'attaque des Slashers? Il n'aurait pu le dire mais cela lui semblait très lointain et seuls de brefs instants de lucidité lui permettaient de ne pas oublier qu'il était gravement blessé. Le soldat avait l'impression que deux voie s'offraient à lui, l'une, traître, d'où la souffrance semblait avoir été bannie la seconde, plus difficile où il se devait de lutter pour rester en vie. Et même s'il était au bord de ce qui ressemblait bien à un coma, Dean était encore suffisamment lucide pour savoir que l'une conduisait à la mort et la seconde à une possible survie.

Il mit ses dernières forces dans la bataille, mentales comme physiques, luttant pour ne pas tomber dans l'abîme qui semblait s'ouvrir sous ses pieds. Il sentit qu'on lui procurait des premiers soins, une voix de femme qu'il ne connaissait pas résonnait dans son esprit comme un écho qu'il ne parvenait à maîtriser. Puis on le souleva et le glissa à l'arrière d'un véhicule blindé. On lui souleva la tête pour la reposer sur ce qui semblait bien être un coussin ou un genoux.

Puis une forme se pencha sur lui, d'abord floue puis plus distincte. Il devina le contours du visage de Raph qui lui disait quelque chose. Pour toute réponse le soldat lui lança un vague sourire, les yeux mi-clos. Tout juste parvint-il à entendre ses paroles avant de tomber à nouveau dans l'inconscience:

- "Allez Dean!"




- "Allez Dean!"

Dean tourna le regard à l'endroit d'où venait la voix qui venait de l'interpeller et découvrit sans surprise le soldat Cooper qui lui faisait de grands signes en direction d'un petit village. Il tourna la tête à l'endroit qu'on lui indiquait et vit un char qui sortait d'une rue, se dirigeant dans leur direction.

Aussitôt il désigna deux hommes, leur faisant des signes de la main pour les déployer sur le flanc de la route que le blindé semblait vouloir suivre, derrière un amas de rochers. Il fit de même avec deux autres de ses hommes qu'il envoya du côté opposé tandis que lui-même dépliait un lance-missile antichar, se préparant à ouvrir le feu dès que l'occasion se présenterait.

Les Russos-chinois avaient prit le contrôle du petit village de Anentoria le matin même et le groupe de Dean ainsi que quelques autres avaient été envoyés pour mener une contre-attaque dès que l'état-major en avait eu vent. Mais s'ils s'étaient attendus à une résistance acharnée et une bataille dans les rues du bled, la présence d'un char avait en revanche échappée aux drônes d'espionnage déployés quelques minutes plus tôt pour survoler la région.

Lorsque le char fut assez à découvert pour tenter un tir, Dean se redressa et appuya sur la détente de son arme ce qui envoya immédiatement un petit missile qui vint frapper l'avant du char dans une formidable explosion. Les chenilles explosées ce dernier n'était plus bon à rien pour le moment. Ce qui n'était pas le cas de sa tourelle...

Elle pivota rapidement dans la direction du soldat et ce dernier eut juste le temps de plonger à l'abris derrière un tas de rocher avant que l'obus ne vienne exploser quelques mètres à côté de lui. Il releva la tête pour voir une troupe d'hommes armées sortir en courant du village et foncer dans leur direction. Les hommes que Dean avaient déployés sur le flanc les prirent immédiatement dans un feu croisé, leur infligeant de lourdes pertes.

Puis l'enfer se déchaîna sous la forme d'un tir de barrage de mortier. Les explosions se succédèrent à un rythme effrénée, creusant de profond trous dans le sol aride et déseché des environs.

- "A couvert!" hurla Dean

Une pluie de terre s'abattit sur le groupe de soldats qui ne pouvaient rien faire d'autre qu'espérer qu'un tir ne les atteigne pas. Dean lança quelques jurons bien sentis à l'attention des hommes en face, bien que cela fut couvert par le bruit alentours.. Une explosion tout proche le força au silence....




Dans la voiture blindée, Dean se mit à convulser tandis que ses constantes chutaient à une vitesse effrénée. Le soldat commença par prononcer des paroles incompréhensibles et sans réel sens, signe évident qu'il délirait. Puis il se mit à convulser...
Revenir en haut Aller en bas

POWERFUL ADMIN ϟ
The God of Terra Nova


K. Erin Grimes



MESSAGES : 352
TERRAS : 537

AGE : 28 ans
OCCUPATION : Soldat de premier secours.

◮ ◮ ◮ ◮
INVENTAIRE:

Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean)   Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) EmptyMer 25 Jan - 20:38

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

La jeune femme souffla, une, puis deux fois. Elle avait besoin de prendre l’air. Il allait arriver dans les prochaines minutes. Son rôle était de faire qu’il tienne le coup. La jeune femme donna une consigne de dégager la voix respiratoire en maintenant sa tête. Pendant qu’elle faisait une compresser autour de l’entaille pour réduire légèrement l’hémorragie. Le brancard arrivait. La voix de Raphaël était des plus claires. Elle osa le ton, en criant à moitié, de le laisser comme ça le temps qu’il arrive. La jeune femme tenait bon. Elle ne craquait pas. Le temps d’attente avait paru duré pendant un siècle. C’était lent. Elle devait lutter contre la mort. C’était toujours ce qu’on lui avait appris. Il fallait le sauver et déjouer le plan de la mort. Elle gagnait parfois, mais elle la jeune femme n’avait pas envie d’apprendre à avoir un mort sur sa conscience. On formait un médecin tout le temps pour qu’il lutte contre la mort, mais on lui apprenait jamais à vivre avec elle. Cela pouvait des fois détruire des médecins. Il connaissait Raphaël. Elle lui devait ça. La jeune femme prit les choses en main avec succès jusqu’à ce que Raphaël arrive. Il ne lui fit pas de grand signe de joie ou une grande discussion, juste croiser son regard lui suffit pour se calmer, pour redevenir normale. Elle écouta et observa pour appliquer, ce que lui disait son sauveur, quelques jours auparavant. Il lui arracha sa radio pour passer un coup de communication à l’infirmerie. Il était parti, pour rentrer le plus vite possible à la colonie. Il lui rendit la radio qu’elle garda sur elle.

Le soldat Andreson fut mis sur un brancard en arrière d’un rover. J’avais comme consigne de vérifier les pulsations cardiaque et d’éviter de faire qu’il s’étouffe dans son propre sang. Il n’allait pas mourir de ça, pas temps qu’elle veillerait sur lui. Ses yeux se baladèrent pour fixer rien qu’une seconde Raphaël. Elle aurait souri, sauf que le moment était trop grave pour ça. Ses yeux fixaient sa main qui était à moitié ou dans son abdomen. C’était assez dure à savoir. Ça bougeait et elle clin d’œil, ne servait à rien. Elle se concentra à 200 % sur lui. Lors des secousses, elle passait sa main sur son front pour essayer de le rassurer. Elle commença à prendre la parole d’une voie douce et enivrante au bout d’un moment.

« Nous sommes bientôt arriver Anderson. Tenez bon. On arrive à voir la colonie. »

Les lumières de la colonie se rapprochait de plus en plus. La jeune femme regarda sa tention qui commençait légèrement à baisser. Sa voix prit une tournure autoritaire et froide, pour dire au chauffeur d’appuyer sur la pédale s’il voulait pas qu’elle lui botte ses fesses. Cela pouvait être assez surprenant, mais Savannah était une femme très stressé, autoritaire et très froide quand il s’agissait de pratiquer et de sauver des vies. Le chauffeur klaxonna en rentrant dans la colonie pour faire dégager les gens. La jeune femme regarda Raphaël. Une jeune infirmière s’approcha d’elle, vu le prénom qu’elle avait attendu avant. Elle devait être Nyah. Sa voix reprit un timbre assez normale et toujours légèrement froide, en fixant l’infirmière à côté d’elle. Celle-ci, elle la connaissait. C’était une amie.

« Sa tension est en baisse. Il faut l’emmener d’urgence dans la salle. J’espère qu’elle est prête. Dîtes à ma sœur que c’est le docteur Raphaël Jones, qui s’occupera de son cas. C’est un génie du trauma. »

Je n’osa pas le regarder quoi ? Non… Elle ne s’était pas seulement appuyé sur ce qu’il lui avait dit. La jeune femme avait eu beaucoup de curiosité. Elle avait demandé des renseignements à un soldat qui l’avait connu et qui avait fait une mission avec. Pas directement, celui lui avait prit quelques jours, mais elle avait appris certaines choses. Savannah resta ouverte à agir sur n’importe quel ordre. C’était Raphaël, le titulaire, sur cette opération. Elle regarda l’infirmière avec un fin sourire, avant d’agir pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité




Invité


Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean)   Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) EmptyMer 25 Jan - 21:13

    Non, non, non, non, non, putain ! Nous avions la situation en mains, du moins jusqu'à ce qu'il s'enfonce et comment à convulser. Le maintenir, essayer de le faire tenir alors que je n'avais rien pour l'aider. Nous finîmes par arriver à la colonie, enfin. Dean s'était stabilisé, mais stabilisé dans un état critique. Savannah donna alors des ordres, elle stressait, elle ne devait pas stresser. Accompagnant Dean au bloc, je donnais ordre à l'infirmière Nyah de préparer Dean. En sommes, qu'elle lui retire ses vêtements, qu'elle nettoie le thorax et s'occupe de l'anesthésier.

    Quand à moi, je devais absolument me préparer. Ce qui impliquait de changer de vêtement, de se laver et de stériliser au mieux mes mains. Remettre une blouse et un masque de chirurgie était assez perturbant, mais je gardais mes esprits. Je pris alors Savannah à partie. Elle devait se détendre.

    — Qu'il soit à l'article de la mort ou qu'on l'opère pour une simple fracture, c'est pareil… Détends toi.

    Qu'elle ne me stresse pas plus. Revenant alors vers Dean, cela devait faire dix minutes qu'il était sur la table, il n'attendrait pas plus longtemps. Regardant alors autour de moi, je remerciais l'infirmière d'un signe de la tête, elle avait respecté ce que je lui avais demandé. Une infirmière, une interne, un chirurgien… Avec la technologie présente c'était largement suffisant. Pourtant nous n'étions pas si seul que cela. Des militaires étaient la en observateur. Pour voir comment allait leur camarade ou pour voir si j'allais le tuer ? Un peu des deux malheureusement.

    Je m'avançais alors vers Dean, mettant son scan actuel à l'écran pour constater les dégâts. Bien plus important que je ne l'aurais cru. Soupirant, je levais les yeux vers les deux femmes qui m'assistaient aujourd'hui. Leurs faisant signe que le show allait commencer et qu'elles devaient se tenir prête.

    — Evans, il a des blessures superficielles au lobe supérieur gauche, tu vas pouvoir gérer. Cautérise et recoud en surface. Je m'occupe de sa rate.

    Il fallait stopper la plus grosse hémorragie et limiter les autres. Je fixais alors mon interne dans les yeux comme pour lui faire comprendre qu'elle pourrait le faire, que j'avais confiance. Les deux premières heures s'écoulèrent ainsi. Dean s'enfonça plusieurs fois, ses contantes devenant de plus en plus inquiétante. Je venais de stopper l'hémorragie et finir la rate lorsque son coeur s'arrêta.

    Nyah passa d'instinct ce qu'elle devait, aidant son coeur à se relancer sans succès, Savannah aussi s'acharna. Rien n'y faisait. Je portais alors ma main directement à son coeur pour commencer un massage cardiaque plus directe… Mais rien. Son coeur ne repartait pas. Il avait perdu beaucoup trop de sang… Levant alors les yeux vers l'horloge, je pris conscience que cela faisait trente minutes…

    — Il n'a plus assez de sang dans le corps… Heure du décès 1h23…

    Un moment silencieux, je fis quelque chose de con. Taper le thorax en plein puissance… Énervement ? Dénie ? Non, instinct. Les machines se remirent à biper, m'indiquant le retour d'une activité cardiaque. Souriant alors, je levais les yeux vers l'infirmière avant de dire :

    — Je ne vous l'avait pas dit ? Nous avons dieu parmi nous.

    C'était loin d'être fini, nous le savions très bien. Il restait l'estomac, le reste des poumons, les lésions musculaires et bien d'autre joyeuseté. Je tournais alors les yeux vers Savannah, lui disant alors :

    — Je t'avais parler de ceux qui survivent alors qu'on les dit morts ? T'en a un sous les yeux, il vient de nous prouver que même mort depuis une demi-heure, il est capable de faire son come back. Je déteste définitivement se mec !

    Bizarrement, l'opération repartie sur un ton plus léger, plus détendu. Et étrangement je préférais ça.
Revenir en haut Aller en bas

Invité




Invité


Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean)   Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) EmptyJeu 26 Jan - 14:02

Je venais de sortir, et je scrutais l'horizon dans l'espoir de vite apercevoir le 4X4 qui les ramenait mais je ne voyais rien arriver, le temps commençait a me sembler long, de plus il semblait si gravement blessé, ils devaient se dépecher si on voulait réussir à le sauver. D'instinct de stress je commençait à me ronger les ongles, oui il pouvait m'arriver d'être stressée car il était le vrai premier cas très grave que j'allais voir, enfin un peu d'action, mais je pense que ça n'allait en rien ressembler à ce que je connaissais d'époque...
Enfin après quelques longues minutes d'attente je vis ce véhicule arriver en trompe klaxonnant pour faire dégager le passage, et effectivement quand elle se stoppa devant c'était une catastrophe, jamais de ma vie je n'avais vu pareilles blessures..
J'attendais calmement les ordres pendant qu'il le déchargeait doucement, c'était affolant tout ce sang qui sortait de je ne sais où et de voir l'officier Anderson, enfin Dean inconscient devant moi, cet homme qui l'accompagnait me demanda de le préparer pour l'opération....

Je pris le temps de couper sa chemise de toute manière vu son état elle était pour la poubelle, pendant cette découpe je venais de lui placer un porta-quatre pour le mettre sous baxter, sans oublier le commencement de la transfusion de sang, il était alors anesthésié correctement et je venais de lui désinfecter le torse comme il se devait, il était donc fin prêt pour cette opération qui n'allait pas durer 20minutes, nous étions partis pour de longues heures vu l'étendue des blessures...
Avant que le retour des deux accompagnants de Dean, je m'étais approchée de son oreille doucement pour murmurer un petit truc

«  Vous avez intérêt a tenir le coup sinon je vous botte les fesses »

Cela m'avait fait rire un peu, surtout sur le ton que j'avais employé un peu autoritaire comme si j'étais son supérieur, mais je voulais me détendre un peu car oui j'étais un peu stressée. Enfin les deux personnes entrèrent sans se présenter, enfin je savais que la demoiselle s'appelait Savannah comme ce jeune homme me l'avait dit a la radio.
Je me tenais fin prete a suivre les instructions pour l'opération, j'étais ravie dans un sens de faire partie de cette équipe, nous étions concentrés sur l'étendue des blessures et j'écoutais attentivement les conseils donnés pour débuter cette opération.

Cela faisait un moment que cela durant, je me demandais si nous allions arriver au bout, cela faisait même deux heures que nous nous acharnions presque sur ce corps et il s'était enfoncé plusieurs fois mais sans vraiment nous faire une frayeur mais la dernière fut la bonne concernant la frayeur son cœur venait de s'arrêter de battre, il fallait le choquer immédiatement, ce que je fis à plusieurs reprises sans succès, Savannah avait commencé un massage cardiaque, suivit de Raphaël j'avais enfin entendu son nom prononcé par la jeune femme, mais rien n'y faisait. Et je ne pouvais pas y croire qu'il venait de mourir sous mes yeux, cela était impossible , mais ce qui était certain c'était que malgré les culots de perfusions qui étaient passées dans son corps, les saignements avaient été si abondants...
Je m'étais alors retournée un peu machinalement pour , je ne sais même pas pourquoi je m'étais retournée quand j'entendis un grand coup attérir sur la cage thoracique de Dean, et surtout entendre la machine refaire son bip de pulsations, c'était Raphael, un dernier coup, une sensation que cela pouvait fonctionner et effectivement...
Je m'étais retournée rapidement en souriant, effectivement nous avions Dieu avec nous, c'était bien la première fois que je voyais ça...

«  Oula, il est miraculé, c'est la première fois que je vois ça »

Pourquoi venais-je de penser tout haut, alors que ce n'était pas vraiment le moment idéal pour faire ce genre de remarque..
J'étais vite revenue en face des deux chirurgiens pour bien écouter et surtout être là en cas de besoin. L'opération repris dans un calme et surtout moins de stress, mais ce que j'espérais c'était qu'a son réveil il n'y ait aucune sequelle de ce long moment d'absence...

«  Vous pensez qu'il va tenir le coup ?? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité




Invité


Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean)   Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) EmptyJeu 26 Jan - 16:12


Dean était inerte, plongé dans un coma artificiel pour faciliter son opération. N'étaient les multiples plaies et le sang qui s'en écoulait, un observateur aurait presque pu croire qu'il dormait. L'équipe médicale, menée de main de maître par Raphaël et tout aussi bien secondé par Savannah et Nyah, s'acharnait à le maintenir en vie malgré la gravité de ses blessures.

Le soldat luttait pour rester en vie, s'accrochant à chaque souffle d'air qui entrait et sortait de ses poumons qui le reliait au monde des vivants. Pourtant ce n'était de loin pas gagné. Entre les arrêts cardiaques et les nouvelles sources d'hémorragies que l'équipe découvrait de temps à autre, il était évident que ce serait un combat de tous les instants, tout cela pour une victoire qui semblait s'éloigner à chaque seconde.

Lorsque Raph frappa violemment le torse de Dean, faisant repartir le coeur du soldat alors qu'il venait de prononcer l'heure du décès, l'espoir fut à nouveau permit.




Dean reçut un violent coup de pied sur le torse, ce qui lui coupa le souffle. Il serra les dents en grognant de douleur puis jeta un regard assassin au russo-chinois qui se trouvait devant-lui à contre-jour. Ce salopard affichait un air narquois sur le visage, sans doute content d'avoir un américain sous la main.

Le soldat avait été envoyé pour mener une mission de reconnaissance dans les faubourgs de Mogadescio pour recueillir des informtions. Si tout s'était bien passé les premiers temps, il n'avait pas tardé à

Il n'y avait pas besoin d'être un génie pour comprendre ce que ce dernier voulait de lui: l'emplacement de leurs troupes et diverses autres informations tout aussi vitales que Dean ne pouvait lui donner sous peine de causer la mort de ses camarades. Comme bien souvent dans ce genre de cas cela allait se résumer à une bataille psychologique qui déterminerait le vainqueur.

Si le russo-chinois arrivait à lui soutirer des infos il aurait la gratitude de supérieurs et Dean mourrait. S'il s'agissait de Dean il se ferait sans doute tirer une balle dans la tête après que ses bourreaux aient été convaincus qu'il ne cracherait pas le morceau. En revanche son ennemi se ferait rabrouer pour son inefficacité et rien que pour cela, Dean tiendrait bon. Du moins se le promit-il mentalement...

- "Кто вы? Звание и значок" lui demanda son bourreau d'un ton hâché.

Dean leva à nouveau le regard vers l'homme d'un air de défi tout en affichant un sourire sarcastique sur le visage:

- "Bon alors je ne comprends pas un seul mot de ce que tu viens de me dire! J'ai pas prix ton affreux dialecte en seconde langue! Alors économise ta salive..." répliqua-t'il avec ironie.

Le russo-chinois prit une chaise en bois et s'y installa à l'envers, juste devant lui, un mépris évident sur le visage:

- "Ton nom... Et pourquoi toi ici?" poursuivit l'autre dans un anglais approximatif.

Dean fit mine de réfléchir:

- "Donald Duck... Mais comme vous avez une tête sympathique vous pouvez m'appeler Dodo... Je suis ici pour tourisme, il paraît que c'est charmant en cette période de l'année sous un tapis de bombe! A ce propos j'ai perdu mes neveux, Riri, Fifi et Loulou? Vous ne les avez pas croisés par hasard? Ils ont un bec orange et des..."

Il se fit couper dans sa tirade par un violent coup de poings. Visiblement son interlocuteur n'appréciait que peu son humour. Crachant de la salive et du sang, Dean leva son regard d'un air exaspéré:

- "La convention de Genève, ça te dit quelque chose? Tu sais, le respect du aux prisonniers de guerre et toutes ces joyeusetés?"

Le russo-chinois haussa les épaules d'un air étonné, tourna le regard de gauche à droite à la recherche de quelque chose visiblement, puis lui lança un sourire édenté:

- "Ici pas Genève..." dit-il d'un air amusé.

Dean soupira puis leva le regard d'un air méfiant quand un second militaire ennemi vint apporter ce qui ressemblait une seringue à son bourreau. Le liquide bleu qui y était contenu ne présageait rien de bon, rien de bon du tout...

- "Vous dormir un petit peu maintenant.. Et quand vous debout, nous avoir beaucoup discussion ensemble!" poursuivit-il en lui enfonçant la seringue dans le bras.

Bien sûr sans aucune douceur comme en témoigna la sensation de brûlure qui se répandit dans son bras. Dean allait répliquer un truc de mauvais goût mais sa vision se brouilla puis son esprit. Et lentement, il tomba dans les ténèbres.




Sur la table d'opération tout se poursuivait bien grâce au professionnalisme de l'équipe d'intervention qui faisait un travail remarquable et tout ce qu'il était humainement possible de faire pour le sauver.

Pourtant malgré cela, lorsque les plaies furent nettoyées et le sang aspiré, une évidence s'imposa très vite à l'esprit des médecins: Un bout de griffe pas plus gros qu'une phalange était logée prêt de la colonne vertébrale. En soi elle ne représentait pas un danger immédiat mais la retirer sans rendre le soldat paraplégique serait une opération délicate...
Revenir en haut Aller en bas

POWERFUL ADMIN ϟ
The God of Terra Nova


K. Erin Grimes



MESSAGES : 352
TERRAS : 537

AGE : 28 ans
OCCUPATION : Soldat de premier secours.

◮ ◮ ◮ ◮
INVENTAIRE:

Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean)   Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) EmptyJeu 26 Jan - 19:51

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Savannah suivit les instructions. La jeune femme se dirigea avec Raphaël pour aller se désinfecter et se mettre en état pour l’intervention. Elle avait une tension qui s’était installé dans son estomac. C’était la première fois qu’elle avait un cas aussi grave. Et le fait que Raphaël soit là, ne simplifiait pas la chose. Enfaîte si, enfaîte non. Elle stressait. Elle aurait tout donné pour faire une intervention avec lui pour qu’il lui apprenne. Et cela allait se produire. Elle se répéta intérieur la procédure, en se faisant une tresse pour s’attacher les cheveux et en se lavant ensuite les mains. La jeune femme sentit tout d’un coup Raphaël, qui l’avait pris à part pour lui dire de se détendre. C’était une intervention comme une autre. La jeune femme au son de sa voix réussit à se calmer, à respirer. Rentrant dans la salle avec lui, la jeune femme sentit le spectacle commencer. On pouvait entendre le bipement de la machine pour les pulsations. Ce fut la première chose qu’elle regarda. Il fallait agir au plus vite. La jeune femme regarda alors Raphaël. Il leur signala que ça allait commencer. La jeune femme regarda dans les yeux de Raphaël. Il avait confiance en elle. La jeune femme lui sourit en guise de réponse, malheureusement caché par le masque. Elle fit un hochement de tête pour acquiescer. Elle s’attaqua tout de suite à ce qu’elle devait faire. Deux heures d’intervention, Savannah avait réussi à faire ce qu’elle devait faire, finissant quelque peu avant que Raphaèl finisse. Elle tenait toujours son aiguille quand son cœur lâcha. Son souffle coupait. Je vis Nyah qui essayait de relancer son cœur. Je fis un massage cardiaque, en posant mes lèvres pour lui redonner de l’air. Je n’avais pas assez de force pour relancer le cœur.

« Raphaël. Tu as plus de force que moi.»

Je lui laissais directement la place. Elle se sentait minable. Elle ne voulait pas perdre le patient. Le temps s’était écoulé trop rapidement. Ils fallaient le sauver. Il le fallait. Ils devaient réussir. La jeune femme le vit faire un coup sur son lui pour lui redonner un coup de pêche. Il dit que c’était un miracle de la vie. La jeune femme était septique. Elle ne croyait pas aux miracles, mais elle était heureuse de voir qu’il était toujours vivante. Raphaël la regarda pour lui prouver ce qu’il lui avait dit la dernière fois.

« Oui, tu avais raison. Ne jamais sous-estimait un battant. Il faut le sauver. »

Elle manipula une console pour observer ses coutures, voir si elle n’avait rien loupé. La jeune femme lança la scan pour voir apparaître quelque chose de suspect. Elle appuya avec ses doigts pour faire un centrage avec la machine voyant Raphël finir ce qu’il avait commencer. Elle n’avait envie de rien négliger. Il y avait un problème. La jeune femme remarqua une griffe de dinosaure prêt de sa colonne vertébrale. En essayant de le sauver, celle-ci avait sûrement bouger. J’analysais. Il m’avait fallut 10 minutes pour la trouver. La jeune femme leva les yeux pour regarder l’infirmière, puis Raphaël. Les soldats avaient un air de soulagement. Cela était pourtant bien parti. Savannah prit la parole.

« Je dirais que tu dois detester une griffe de slasher… Il y a eu qui est vers la colonne vertébrale.»

La jeune femme prit une console pour aller vers Nyah et Raphaël. Elle mit le doigt sur la griffe en question, laisser déjà l’image expliquer ce qu’il y avait ensuite. Elle décida de reprendre la parole. Elle avait vu au début de son année de médecin un cas similaire. Il y avait des risques de paraplégiques. Les médecins avaient utilisés une technique spéciale pour l’extraire, une sorte de liquide qui détruisait le tissus osseux. Il ne pouvait pas le faire ici, mais elle avait une idée. Elle regarda Raphaël, pour lui montrer la zone d’extraction. Elle donna son avis.

« C’est assez risquer. Il faudrait ouvrir légèrement à gauche de l’entrée pour la retirer dans un sens opposant la colonne. Juste de quoi l’éloigner pour nous donner un plus grand champ d’action pour la retirer par où elle est rentré. Cela sans dommage. Qu’est-ce que vous en pensez… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité




Invité


Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean)   Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) EmptyJeu 26 Jan - 20:32

    Dean nous fit plus d'une frayeur, mais il tenait le coup. Les hémorragies furent maitrisés et bientôt l'ensemble de ses blessures furent soigné. Savannah et Nyah avait vraiment fait un bon travail. Je n'aurais pas pu avoir une meilleur équipe que cela. Savannah faisait un dernier scan afin de vérifier son état et moi et Nyah gérions un petit saignement récalcitrant. Elle levant brutalement les yeux vers nous avant de dire que j'allais devoir détester une griffe de Slasher… Il y en avait une près de la colonne. C'était un blague, dit moi que c'était une blague…

    Elle s'approcha alors vers nous, la tablette à la main pour nous montrer cette dernière. Elle avait raison c'était risqué. Elle proposa alors d'utiliser un certain protocole. Une technique qui assurait de n'avoir aucune lésion et surtout qui assurait un rétablissement certain… Levant alors les yeux vers elle, je lui fis un non de la tête. M'éloignant alors du corps pour étirer mes membres, je n'aimais pas la situation, j'avais besoin de réfléchir. Une situation fermait, ce n'était pas si facile, vraiment. Revenant alors vers Dean, je pris la tablette des mains afin d'expliquer pourquoi je ne voyais pas cette solution.

    — Il a été beaucoup trop blessé, son corps a subi trop d'intervention et ce que tu proposes lui demande trop…

    L'on ne pouvait pas prendre de risque.

    — On va remplir la cavité d'un sérum physiologique afin de stabiliser son corps, il faudra maintenir les organes loin de la griffe et retirer cette dernière sans trembler… Nyah, occupes-toi de maintenir ses organes, Savannah retire la griffe, tu es en meilleur forme que moi.

    Elle hésita, mais je la rassurais du regard. L'on se mit alors en place et Savannah commença l'extraction. Millimètre par millimètre. Il ne fallait pas faire plus de dégâts… La manoeuvre était risquée, dangereuse, mais elle assurait. Ce fut long très long et je ne cessa pas une seule fois de la guider, de la rassurer, de lui dire de continuer. Lorsque ce fut fait, un nouveau saignement commença, normal me direz-vous, mais dangereux. Cautérisant ce dernier, je me surpris à prier pour qu'il n'ait pas de lésions. Et pour le savoir, il n'y avait pas plus simple que d'envoyer une micro charge dans son corps pour voir si ce dernier répondait.

    Installant ce dernier, l'on lança une première charge. Rien. Puis une seconde. Toujours rien. L'on augmenta alors la puissance, mais ses jambes refusaient toujours de bouger. L'on recommença plusieurs fois jusque'à atteindre la puissance maximal. Et la miracle, ses jambes tressaillirent. Souriant comme un con, je savais qu'elles avaient deviné que Dean avait de nouveau passé un cap. Il avait réussi, il avait tenu jusqu'au bout… C'était un battant, un gagnant qui ne se laissait pas abattre par une simple éventration.

    — Je pense qu'on y est…

    Bientôt dix heures de chirurgie… Long, très long. Mon corps était si éprouvé qu'il me m'élançait. Quatre ans sans réellement pratiquer et j'avais du reprendre sur quelqu'un à qui je tenais réellement.

    — On va pouvoir le refermer et surveiller ses constances…

    Ce n'était pas fini, nous avions encore quelques manipulation à lui faire et notre attention ne devait pas se relâcher.
Revenir en haut Aller en bas

Invité




Invité


Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean)   Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) EmptyVen 27 Jan - 11:04

Je continuais de bien regarder les constantes, ça fait tellement longtemps qu'on était là que j'en eus perdu le fil du temps, je venais de lever les yeux vers l'horloge et à ma grande surprise cela faisait presque 10h qu'on était la, effectivement je sentais mon corps s'engourdir , mais je devais rester concentrée pour cette opération...
C'était la première opération de ce genre que je faisais et apparemment je me débrouillais comme il se devait...
Le cœur de Dean était bien reparti, il venait de me faire une bonne frayeur vraiment...Mais apparemment on n'était pas au bout de nos surprises..

Pendant que Raphaël et moi même gérions un petit saignement, Savannah s'occupa du scan pour vérifier que tout allait bien, mais manque de chance, une petite surprise de mauvais goût nous attendait une griffe de ce Slasher était coincée non loin de sa colonne, il était évident qu'on ne pouvait pas la laisser là qu'il fallait lui oter afin de ne risquer aucun soucis post-opératoire, mais comment allions nous faire. J'écoutais les propositions de Savannah qui étaient parfaitement claires et logique, mais comme Raphaël le soulignait , Dean avait subi trop d'opération, il n'était pas encore hors de danger, bien au contraire.
Je restais non loin du corps pour surveiller les constantes et les différents appareils, de plus nous n'avions pas tout le temps pour attendre il fallait vite intervenir....

Je n'intervenais pas dans leurs décisions, je ne suis qu'infirmière, mais Raphaël venait d'avoir une bonne idée, c'était la seule solution, j'étais prete a prendre les différentes initiatives qu'on allait me donner, il fallait que je tienne les organes pour laisser le champs libre à Savannah...
Doucement sans aucun problème je maintenais les organes comme je pouvais, sans faire une fausse manœuvre qui pouvait tout faire raté et le rendre paraplégique...
Savannah y allait doucement, mais vraiment très doucement, je pouvais ressentir le stress de faire un faux mouvements, mais j'avais confiance en eux, je savais qu'on allait réussir cette opération avec succès...
Une fois la griffe extraite je relachais doucement ce que je maintenais, et je reculais doucement et je vis Raphael tester les reflexes au niveau des jambes de Dean, premier choc électrique pas de résultat, c'était inquiétant sans l'être sur l'instant, second choc toujours rien, et si cette griffe avait touché la colonne sans qu'on le sache, pendant le transport ou l'attaque dans les prairies tout simplement ;. Au troisième essai, réaction, un grand soulagement venait de se faire ressentir dans la salle...
Ce soldat était d'un résistance peut connue, mais j'étais au fond de moi ravie qu'il soit toujours en vie..
On allait alors pouvoir le refermer doucement, et l'opération pourrait prendre fin....
Je restais toujours a disposition dans cette salle à surveiller ce qu'il pouvait s'y passer, je me retournais vers Raphaël et Savannah


«  Si vous voulez quand il sera placé en salle de réveil, je peux rester avec lui pour surveiller ses constantes, mon chef de service me donne quartier libre pour cet opération, cela vous permettrait d'aller vous doucher et vous reposer un peu, je vous appelerai dès son réveil... »

Je ne voulais pas m'imposer, je voulais juste pouvoir aider jusqu'au bout, et non je n'étais pas fatiguée, j'avais connu pire aux urgences....J'attendais de connaître leur avis sur ce que je venais de proposer...
Revenir en haut Aller en bas

Invité




Invité


Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean)   Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) EmptyVen 27 Jan - 16:22


Bien que ce n'était de loin pas gagné d'avance l'équipe médicale avait réussit à stabiliser puis soigner Dean. Bien sûr les blessures restaient importante et la quantité de sang pouvait aisément en témoigner. Mais, la griffe retirée et les hémorragies contenues, ses jours n'étaient plus en danger.

Après prêt de dix heures d'opérations et d'interventions en tout genre, Dean semblait définitivement sur la bonne voie et le travail acharné des médecins s'avérait finalement payant. Sur les écrans les constantes restaient stables et avaient même tendance à remonter, légèrement bien sûr, mais comme une promesse d'espoir. Peu à peu, le sang emplissant à nouveau ses veines et ne fuyant pas par les diverses plaies, le soldat reprit des couleurs. Il y avait même un semblant de sourire qui semblait se dessiner sur son visage fatigué...




Dean sourit à pleine dent en patrouillant dans les rues de Mogadescio au volant de son véhicule. Partout des soldats tiraient des rafales en direction du ciel, témoignant de l'ambiance festive qui régnait dans la capitale libérée le matin même par les troupes américaines. Et Dieu ce que ça avait été dur et sanglant...

Le soldat se massa l'épaule d'un air nonchalant, se remémorant la fureur des combats contre les troupes russo-chinoises. Alors qu'il était en train de se faire torturer avec un couteau de survie d'une taille impressionnante, une escouade de Marines étaient entrée en trombe dans la pièce et avaient fait un carnage parmi les soldats ennemis. L'effet de surprise était total et leurs ennemis n'eurent pas le temps d'esquisser le moindre geste avant d'être abattus sur place.

Un médecin militaire était alors venu ausculter Dean, refermant ses plaies à l'aide de synthé-chaire en un instant. Le soldat se souvint avoir remercié mentalement son inventeur avant qu'on ne lui tende une arme et des munitions. On lui avait conseillé de quitter la ville et de prendre un peu de repos le temps que les défenses de la capitale tombent, les officiers estimant qu'il en avait assez fait pour la journée.

Mais Dean avait refusé catégoriquement. Cela faisait des mois qu'il se battait pour cet instant, celui de la libération. Et maintenant qu'elle était si proche, il n'avait aucune envie d'en être exclu. Il avait donc rejoint une unité active, son grade de sergent lui permettant d'en prendre le commandement.

La matinée avait été sanglante et un exemple de barbarie dont le soldat se souviendrait longtemps. Le danger venait de partout et de multiples tireurs isolés disposés sur les toits, derrière des fenêtres ou des pas de porte faisant régulièrement des victimes. Chaque centimètre gagné l'était dans un bain de sang et plusieurs fois Dean s'était demandé si un peu de terre valait tant de sacrifices.

Puis, finalement, après de longues heures dans un enfer ininterrompu, les dernières troupes ennemies avaient quitté la ville, se retranchant à l'extérieur des faubourgs, sans doute pour organiser une contre-attaque ou du moins sauver ce qui pouvait l'être. Mais pour l'instant, l'heure était aux réjouissances... et aux règlement de compte!

Au détour d'une ruelle l'attention du soldat fut attiré par le bruit de rafales d'armes automatiques. Il arrêta le véhicule blindé et s'approcha de l'origine des bruits qui s'avérait être ni plus ni moins que l'exécution de civils contre un mur. Des miliciens affiliés à l'armée américaine, des somaliens qui avaient décidé de rejoindre leurs rangs pour les aider à lutter contre les russo-chinois, tenaient encore leurs armes fumantes tandis qu'un tas de cadavre, des femmes et des enfants parmis eux, inondaient le sol de leur sang.

Dean retira furieusement ses lunettes de soleil et sortit du véhicule tandis que l'un de ses hommes, Johnson, tentait de le retenir, en vain:

- "Dean, non... Ce n'est pas notre problème!" lui dit-il en une tentative de briser son élan.

Dean lui jeta un regard dégouté, ignorant la remarque. Guerre ou pas, il y avait certaines choses qu'on ne pouvait pas faire:

- "Ben maintenant ça l'est! Couvre-moi... Smith, la mitrailleuse de la tourelle!" ordonna-t'il à un troisième soldat qui monta dans la tourelle et fit un mouvement de charge à l'imposante arme du véhicule.

De son côté Dean, furieux, avançait d'un pas décidé vers celui qui semblait être le chef des miliciens somaliens. Ce dernier remarqua sans doute la lueur de colère dans le regard de l'américain car il se tourna vers lui, la main sur un magnum à sa ceinture.

Il n'eut pas le temps de réagir avant que le soldat lui envoi un magnifique coup de poing dans la mâchoire qui le fit tomber à terre. Immédiatement les autres hommes levèrent un arsenal d'arme hétéroclite dans la direction de Dean tandis que ses deux hommes faisaient de même avec les leurs.

Dean mit en joue un homme au hasard et se racla la gorge avant de proclamer:

- "Ecoutez-moi tous! Il est hors de question que vous abattiez des civils, est-ce que c'est clair? Ce ne sont pas vos ordres et cela ne fera rien de plus qu'accentuer la haine entre les deux camps... Quoiqu'il aient fait, ce n'est pas une façon de faire..." s'exclama-t'il, le doigt sur la détente.

Il lança un regard furieux à chacun des miliciens, au nombre de cinq. Ces derniers avaient également leurs armes pointées dans sa direction, ne sachant visiblement que faire. Tirer sur un américain n'était pas la meilleure des idées, d'autant plus qu'ils étaient alliés. Mais Dean venait de frapper leur chef et ce n'était pas dans la culture locale de laisser ce geste impuni.

Un long instant de silence tendu s'installa, tandis que Dean tapotait d'un air nerveux sa gâchette...




Sur la table d'opération, Dean bougea légèrement un doigt. D'abord faiblement puis avec plus de conviction, ce qui n'échappa pas aux personnes présentes. Un bon signe s'il en était, signe que l'activité cérébrale était encore intacte malgré le pauvre état du soldat.

Les quelques militaires présents, qui restaient pour savoir si leur camarade allait survivre ou non, semblèrent reprendre un peu d'espoir et l'un d'eux s'avança:

- "Heu, excusez-moi de vous déranger mais... Est-ce que tout se passe bien? Il va s'en sortir? Si nous pouvons faire quoi que ce soit...!" demanda-t'il aux médecins.
Revenir en haut Aller en bas

POWERFUL ADMIN ϟ
The God of Terra Nova


K. Erin Grimes



MESSAGES : 352
TERRAS : 537

AGE : 28 ans
OCCUPATION : Soldat de premier secours.

◮ ◮ ◮ ◮
INVENTAIRE:

Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean)   Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) EmptyVen 27 Jan - 20:55

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Il rigolait. Il disait qu’il était fatigué. Il n’avait pas l’habitude et elle ? La jeune femme avait passé une journée entière à courir après tout le monde. Elle était presque à bout de force. Savannah n’avoua pourtant pas son état de faiblesse. Il lui laissait l’honneur de risquer quelque chose. La jeune femme l’avait laissé prendre l’écran pour qu’il lui explique comment il fallait faire. C’était une idée de dingue. Mais il avait raison… Elle regardait Nyah d’un air non rassuré. Et si elle tremblait, elle ne pouvait pas faire ça. Savannah n’avait pas le droit de les lâcher. Si elle pouvait tenir ses organes, elle pourrait lui retirer la griffe. Elle allait réussir à coup sûr. Son regard croisa celui de Raphaël, qui réussit à la calmer aussi un peu plus. Elle devait être confiance. L’interne se mit devant le corps du soldat Anderson pour pouvoir retirer sa griffe. Elle saisit un outil pour faire l’extraction. Elle commença la manœuvre. Avec l’outil, elle avait plus de liberté. Elle n’avait pas à trembler. La voix de Raphaël l’aidait beaucoup. Il la rassurait. Elle était plus confiante dans son geste. Il la guidait. La jeune femme était vraiment dans son élément, ne perdant pas de vue la griffe. Savannah réussit à sortir la griffe. Raphaël passa derrière elle pour réparer et s’occuper du lieu de saignement. Nyah lâcha après coup. Elle fit part d’une remarque qui ne la gênait pas. Elle était même plutôt d’accord. Elle prit la parole pour lui répondre.

« Pour ma part, si je suis libérée, je rentrerais dormir et prendre un bonne douche bien méritée... Mais avant, je veux être sûr de quitter l’infirmerie, après avoir fait du bon boulot. Je pourrais pas trouver le sommeil sinon. »

La jeune femme aida son médecin à refermer son corps à vérifier les constantes. Tout commençait à aller mieux… La jeune femme entendit ses compagnons soldats demandaient si il allait s’en sortir. La jeune femme leva le regard vers Raphaël, pour lui faire comprendre qu’elle lui laissait l’envie de répondre s’il le souhaitait. Elle avait oublié leur présence. Son cas était plus important que les personnes qui pouvait l’entourer. Elle était pas doué pour s’adresser aux gens. La jeune femme lui avait dit sur l’arbre. Savannah n’était pas à l’aise. Il prit d’ailleurs la parole. La jeune femme continua à le coudre de manière à limiter la cicatrice. Il avait déjà une grande plaie. Elle voulait éviter de lui donner un air de bouche sur son ventre. Oh mon dieu, Savannah. La fatigue était le pire ennemi du médecin. Elle se concentra une fois finit, après le travail. Elle regarda Nyah et Raphaël pour savoir si c’était vraiment fini ? Impatiente ? Oui et non ? Elle se disait qu’elle venait de faire équipe et de sauver une personne. La jeune femme était fière d’elle et de son équipe. Enfin, oui et pis mince. Ils avaient formés une parfaite équipe et elle en était fière. Elle voulait s’assurer que tout jouer. Quand Dean se réveillerait, la jeune femme se vengerait avec quelques blagues salées. La jeune femme devait encore voir pour les papiers pour préciser qui avait opérer et encore un rapport pour le commandant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité




Invité


Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean)   Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) EmptyVen 27 Jan - 23:18

    Fini, enfin, nous n'avions plus rien à craindre, du moins pour l'instant. Alors que nous étions entrain de le recoudre, Nyah se proposa de rester pour le surveiller. Ce qui n'était pas nécessaire, je n'avais nul part ou aller. Je pouvais donc rester à son chevet.

    — Allez vous reposer toutes les deux, je le surveille cette nuit. Tu pourras t'en occuper dès demain.

    Dis-je à l'intention de Nyah. Qu'elle reprenne des forces et elle pourra assurer son travail d'infirmière demain. Pour le moment j'étais la. Dean donna un semblant de signe de vie. Signe que j'étouffais rapidement en lui injectant de quoi le mettre en coma artificiel. Il ne devait pas se réveiller pour l'instant. il aurait trop mal et je doutais qu'il puisse faire face à tant de douleur d'un coup. De plus son corps ne supporterait sans aucun doute très mal les doses des morphine qu'il prendrait.

    Des soldats arrivèrent alors pour s'informer de l'état de Dean. Je vis alors le regard de Savannah se poser sur moi et me demander de répondre. Retirant alors mon masque, je m'avançais des soldats afin de leurs faire part de l'état de Dean.

    — Nous avons eu beaucoup de complication, son état était très grave et il l'est toujours. Son coeur à subit des dégâts, ainsi que sa colonne. Il faut attendre qu'il se réveil afin de pouvoir au mieux évaluer les séquelles. Mais pour le moment, je préfère le maintenir en coma artificiel pour les prochain jours. Je veux que son corps ne subisse aucun stresse et son organisme sera moins sollicité. Mais s'il passe cette nuit, cela voudra dire que nous aurons réussi.

    Ils hochèrent la tête avant de partir, rassuré en quelques sortes. Je me tournais alors vers Savannah qui recousait avec précaution le soldat.

    — Bonne idée d'éviter de le marquer à vie ! Si tu es trop fatigué, je peux finir.
Revenir en haut Aller en bas

Invité




Invité


Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean)   Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) EmptySam 28 Jan - 16:34

Je ne les lachais pas des yeux, il y avait quelque chose entre eux, c'était assez suprenant mais ce n'était pas l'endroit pour parler de ça, je devais peut etre aussi me tromper vu la fatigue que j'avais sur les épaules, mais je reportais rapidement mon regard sur Dean qui était totalement inerte, je me demandais s'il nous entendait, si son cerveau n'avait pas subit trop de dommage... Si j'étais doucement approcher de son corps, et j'observais comment ils faisaient pour le recoudre en essayant de pas trop lui laisser de marques... Il venait d'avoir un geste de la main, il était bien parmi nous, j'en étais vraiment rassurée de le voir réagir.... Je relevais les yeux quand Raphaël me dit de rentrer chez moi, d'aller me reposer et de revenir le lendemain, je ne voulais pas, même mon service reprenait dans 6h , je ne voulais pas rentrer chez moi sans savoir s'il passerait la nuit ou non...

«  J'irai me reposer dans la salle de garde, il est hors de question que je rentre chez moi, on est une équipe, et puis je reprends mon service dans 6h... Je ne veux pas laisser le soldat Anderson.. Je vais lui préparer une chambre  »

Mais qu'est ce que je viens de dire, j'allais passer pourquoi la ??? vraiment, j'étais rapidement sortie de la salle d'op, passant devant les autres soldats qui attendaient des nouvelles de Dean, ils m'avaient regardé assez bizarrement, evidemment j'avais du sang partout sur la blouse, avant d'aller préparer la chambre, j'étais rapidement partie changer de blouse, et je me dépêchais de préparer la chambre, il devait être au mieux vraiment..
Je sortis de cette chambre, et je vis Raphaël et Savannah discuter avec les militaires présents... J'écoutais, s'il passait la nuit c'était une bonne chose, mais apparemment son état restait assez critique sans parler de la convalescence...
Je m'approchais doucement, restant très professionnelle


« La chambre du soldat Anderson est prête il peut être transferer quand vous le désirez... je vais en salle de garde, si vous avez besoin de quelque chose n'hésitez pas a venir me chercher »

Je reculais doucement, pour aller m'enfermer dans cette salle, je soufflais contre la porte, non je ne pleurais pas, je n'en avais pas l'habitude , mais je stressais, c'était une opération des plus stressante, je regardais ma main et je vis qu'elle tremblait... j'allais vite me servir une tasse de café pour me calmer... Ne restait plus qu'à espérer qu'il allait bien s'en tirer...
Revenir en haut Aller en bas

Invité




Invité


Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean)   Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) EmptyLun 30 Jan - 18:33


L'opération terminé, ne restait plus qu'à attendre et espérer pour que Dean passe la nuit. Le soldat avait fait preuve d'une résistance peu commune et il semblait hors de question qu'il abandonne maintenant, malgré le peu de forces qui lui restait.

Le travail de Raphaël en tête, épaulé de mains de maitre par Savannah et Nyah, avait permit d'éviter le pire et de sauver le soldat alors que la partie n'était de loin pas gagné à la base. De longues heures de travail avaient permis de lui sauver la vie et tous savaient que Dean leur en serait très reconnaissant, du moins s'il sortait du coma un jour.

Ce dernier justement, le corps et l'esprit embrumé par tous les anesthésiants et plongé dans un coma artificiel, flottait dans des méandres de néant et se sentait flotter dans un vide sombre et sans fin. Alors qu'il avait passé toute l'opération à se balader dans son passé, revivant des épisodes de sa vie qu'il aurait bien volontiers oubliés, Dean était à présent plongé dans une fausse sensation de calme, quelque chose de dérangeant et agréable à la fois.

De temps à autre il entendait les voix de l'équipe médicale comme prononcées à des centaines d'années-lumière et malgré tout ses efforts il lui semblait bien impossible de leur répondre à son grand désarroi. Spectateur impuissant et involontaire, il devait se résigner à rester seul, bloqué par son esprit et ses sens.

De temps à autre il remuait faiblement et les personnes présentes pour veiller sur lui, parmi lesquels deux soldats qui appréciaient Dean comme camarade et amis le remarquait et le prenaient pour un signe d'espoir, si mince soit-il.

La nuit se passa sans complications supplémentaires avec un arrière-fond de peur et d'espoir. Finalement seul le temps ferait office d'arbitre et à part se remettre à la longue route des aiguilles de l'horloge murale de la pièce, il n'y avait rien d'autre à faire...

Quatre à cinq jours plus tard, après des relais de l'équipe qui veillait sur lui, Dean sembla enfin donner un signe de vie prometteur autre que celui du cardiogramme qui traduisait les battements de son coeur. Puis peu à peu ses paupières se mirent à bouger, signe évident qu'il semblait reprendre conscience. Mouvement nerveux ou réel indication?

Quoiqu'il en soit Dean ouvrit faiblement les yeux et tenta de prononcer quelques mots mais ils restèrent coincés dans sa gorge. Il se contenta de jeter un regard aux personnes présentes puis de lever un pouce pour les remercier. Les souvenirs étaient encore très confus et seuls quelques images lui revenaient en mémoire. Il comptait sur l'équipe médicale pour lui rappeler ce qu'il s'était passé et quel était son état.

En même temps, la douleur commençait à se manifester, d'abord doucement puis avec plus de vigueur....





Dernière édition par Dean Anderson le Mer 1 Fév - 6:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

POWERFUL ADMIN ϟ
The God of Terra Nova


K. Erin Grimes



MESSAGES : 352
TERRAS : 537

AGE : 28 ans
OCCUPATION : Soldat de premier secours.

◮ ◮ ◮ ◮
INVENTAIRE:

Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean)   Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) EmptyLun 30 Jan - 23:22

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

La jeune femme était fatiguée pourtant. Elle n’allait pas partir avant d’avoir fini son travail. Elle aidait Raphaël à finir à le coudre. Elle ne partirait pas avant que ça ne soit fini. Il était arrivé ensemble il repartait ensemble. C’était comme ça et pas autrement. Nyah réagit d’une manière qui la surprit légèrement. La jeune femme n’était pas assez futée pour aller chercher plus loin que le bout de son nez. Elle était parti tellement vite en disant que la chambre était prête. La jeune femme ne devait pas faire attention. C’était sûrement normale après tout. C’était son rôle. Elle se concentra sur le corps. Elle s’était retrouvée seule avec Raphaël. Elle n’avait pas envie de prononcer quoi ce soit. Pourtant, elle ne se retient pas en levant un instant le regard.

« On a commencé ensemble. On finit ensemble cette opération, dès qu’on aura fini de le coudre. J’irais dormir. »

Elle avait sa voix qui avait augmenter pour le dormir. C’était comme si elle attendait ce moment pourtant elle restait parfaitement concentrer sur ses coutures. Elle ne voulait pas les voir se détruire en un coup et elle n’avait pas envie de faire foirer cette opération aux derniers moments. Ils leur fallurent un peu de temps pour tout refermer et faire que tout fonction. La jeune femme mit un peu de crème antibiotique dessus en lui mettant un pansement. Elle s’essuya le front avec son front pour ne par perdre le fil. Elle posa les aiguilles sur la table. Elle voyait une infirmière arrivait pour aider à enlever ses affaires. Savannah regarda Raphaël, comme si elle attendait l’autorisation pour pouvoir partir, rentrer se reposer et prendre sa douche. C’était simple. Il n’y avait pas plus compliquer ? La jeune femme voyant qu’il n’y avait personne, elle se permit de le détendre un peu. D’une main, elle enleva son masque, avec un sourire. Elle passa à côté de lui pour lui tapoter de sa main la joue et continuait son chemin.

« On a réussi. »

Elle se rendit dans la salle pour jeter toute ses affaires. Elle se nettoya un minimum au cas où elle croiserait des personnes. Savannah n’avait pas envie de recevoir un commentaire de la part du commandant qui lui disait qu’elle n’avait pas besoin de ressembler un zombie. Belle image pour les défenses de Terra Nova n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité




Invité


Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean)   Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) EmptyMar 31 Jan - 8:16

    Il s'en était passé des choses depuis mon retour ici, mais à ce moment précis, rien n'était aussi prioritaire que Dean. Je le veillais toujours limitant mes absences, mais lorsque j'arrivais en fin d'après midi. L'on m'indiqua que Dean sortait du côma. Et vous pouvez me croire, je doutais que le réveil devait-être difficile. Je demandais donc à ce que Savannah et Nyah soit appelé alors que moi, je me dirigeais vers sa chambre.

    Il était encore dans les vapes, je le voyais qu'il me suivait du regard, mais il n'avait pas assez de force pour réellement reprendre. Scannant rapidement le soldat, je vérifiais que tout allé bien. Et c'était le cas. Je m'approchais alors pour lui retirer l'assistance respiratoire. Lui rendant sa liberté, je lui posais de quoi lui apporter de la morphine des qu'il avait mal. Et là, je m'arrêtais de bouger, souriant doucement alors qu'il revenait un peu plus.

    — Tu as été blessé presque mortellement par un raptor. Tu as engagé sur les lieux avant de convulsé. Ton état a été stabilisé et nous avons réussit à réparer une grande partie de tes organes. Malheureusement ton système étant trop choqué, tu as fait un arrêt cardiaque. Tu es cliniquement mort, et l'heure du décès à été prononcé. Sauf que ton coeur s'est relancé. Suite à quoi, nous avons découvert un débris prés de ta colonne. Il a été extrait et tu as été placé en coma artificiel le temps que ton corps reprenne un peu.

    Savannah et Nyah était arrivé, je leur jetais un regard avant de reprendre.

    — Maintenant, j'ai besoin que tu répondes à quelques questions afin que l'on évalue si oui ou non ton cerveau a été touché.

    La colonnes, ses résistances musculaires viendront après. Une chose à la fois.

    — J'aimerais que tu me donne ton nom et ton prénom, aussi que ceux des personnes présente ici. Ensuite, tu me donneras le numéros du pèlerinage qui t'a conduit à Terra Nova ainsi que ton âge.

    Les prénoms étaient pour savoir si son identité n'était pas affecté, mais aussi pour savoir s'il savait toujours reconnaître des visages. Le pèlerinage était pour la mémoire et son âge, pour savoir s'il savait en quelle année nous étions. Des question à première vue banales, qui pourrait devenir compliqué si jamais il y avait eu de réelle complication.
Revenir en haut Aller en bas

Invité




Invité


Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean)   Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) EmptyMar 31 Jan - 13:27

Je m'étais posée en salle de garde, me demandant un peu comment allait se dérouler le reste de la nuit... Oui je m'inquiétais, déjà pour n'importe quel patient il est normal que je m'inquiète mais ici ce n'était pas n'importe lequel...

J'étais assise le regard dans le vide, et une tasse de café entre les mains et j'étais super pensive. Oui je repensais à l'opération qui avait été un franc succès mais l'état du soldat restait assez critique... Je terminais mon café, et j'allai alors m'allonger un peu, j'en avais besoin, je ne voulais pas dormir pour pouvoir aller verifier comme son état progressait...
Mais j'aurais du me douter qu'en me couchant j'allais avoir l'envie de fermer mes yeux, et vlan je venais de m'endormir comme il se devait...
Alors que j'avais dis que je voulais veiller, super, c'est tres professionnel bravo de ma part...

Il venait de se passer quelques jours où le boulot avait repris son court normal, j'étais de garde cette nuit la et je dormais profondément dans la salle de garde...
Je venais de sursauter quand on vint me chercher, j'avais honte de m'être endormie comme ça, mais sans doute que l'adrénaline était retombée complètement et donc la fatigue m'avait donc completement eue...
Dans la panique je ne comprenais pas ce qu'on me disait, je pensais qu'il s'était passé quelque chose de grave... Je m'étais vite redressée en me rhabillant un minimum, et j'avais déboulé dans la chambre comme une folle...

Je vis Raphaël me regarder et surtout Dean qui venait de tourner la tête vers moi, ils devaient me prendre pour une dingue vu mon déboulement... Je souriais, mais je ne bougeais pas, je ne savais pas quoi dire ni faire...
J'attendais simplement les différentes instructions de la part de Raphael, c'était assez silencieux...

Il fallait apparemment vérifier ses fonctions vitales à commencer par son cerveau, effectivement il était resté assez longtemps sans respirer...
Je croisais les doigts dans mon dos, en espérant qu'il allait pouvoir répondre et surtout correctement...


Dernière édition par Nyah T Calloway le Mar 31 Jan - 22:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité




Invité


Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean)   Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) EmptyMar 31 Jan - 18:05


Luttant pour rester éveillé et surtout conscient, abrutis par les anesthésiants qu'il était, Dean promenait lentement son regard sur la pièce où il se trouvait. Sa vision était encore brouillée et la lumière n'arrangeait rien, lui brûlant un peu les yeux. Mais peu à peu il arriva à discerner plus nettement les personnes présentes, et après s'être passé une main sur le visage dans une tentative de se remettre les idées en place, il s'autorisa un vague sourire en reconnaissant les personnes présentes.

Raph lui expliqua ce qui était arrivé et s'il l'avait pu, Dean aurait levé un sourcil en signe d'étonnement. A mesure que le médecin parlait, il arrivait à mettre des images sur ses mots. La nuit, les cris, ses camarades qui tombaient un à un, des mouvements dans la brume puis des attaques sauvages, méthodiques, des raptors. Il perdit un peu le fil de la conversation en se replongeant dans ses souvenirs douloureux puis revint à la surface quand Raphaël commença à lui poser des questions destinées à mesurer son état mental:

- "J'aimerais que tu me donne ton nom et ton prénom, aussi que ceux des personnes présente ici. Ensuite, tu me donneras le numéros du pèlerinage qui t'a conduit à Terra Nova ainsi que ton âge." lui demanda-t'il

Dean respira à grande bouffée, tentant de ne pas faire attention à la douleur de fond qui s'imposait de plus en plus, au niveau de son torse. Il n'avait pas encore levé la tête pour voir de ses yeux son propre état et à vrai dire il n'était pas pressé. Se concentrant sur les demandes de Raph, il fit glisser son regard sur la petite troupe avec un regard vague.

- "Dean Johnson... Non... Anderson... Toi tu es Raphaël et accessoirement mon ami... Il y a Nyah et..."
s'interrompit-il en observant Savannah un instant. "Savannah, je crois bien..."

Il demanda un peu d'eau pour sa gorge sèche qui lui faisait mal à chaque respiration. Après qu'on lui ait tendu une paille et avoir prit quelques gorgées, il se concentra sur la suite de sa réponse:

- "Quatrième pèlerinage, je crois bien.. Non, j'en suis sûr... Et j'ai 31 ans! Bien qu'on peut facilement me donner moins parce que je suis plutôt bien conservé, il n'y a pas à dire..." dit-il avec un sourire

Enfin, ça c'était avant parce que maintenant qu'il s'était fait lacéré par un raptor et d'après les explications de son ami, il devait sans doute avoir de belles cicatrices un peu partout. Mais il se rassura en se disant que cela faisait craquer les femmes.

Il resta un instant silencieux, déglutissant avec peine. Puis, chassant une pointe de douleur aiguë dans son abdomen en se concentrant sur autre chose, à savoir le regard de Nyah qui lui faisait toujours autant d'effet, il forma quelques mots supplémentaires:

- "Je vous remercie... sincèrement... J'ai une dette envers chacun de vous et croyez-moi, je ne l'oublierai pas..." dit-il doucement...

Il toussa, ce qui provoqua une nouvelle vague de douleur le long de son corps et il fit la grimace. Il comprit alors qu'il en aurait sans aucun doute pour un moment dans ce lit, ce qui lui déplaisait déjà. L'inactivité n'était pas pour lui, Raph pouvait en témoigner.

- "Dites... J'en ai pour combien de temps? Je pourrai bientôt me lever?" demanda-t'il avec impatience.

Revenir en haut Aller en bas

POWERFUL ADMIN ϟ
The God of Terra Nova


K. Erin Grimes



MESSAGES : 352
TERRAS : 537

AGE : 28 ans
OCCUPATION : Soldat de premier secours.

◮ ◮ ◮ ◮
INVENTAIRE:

Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean)   Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) EmptyMar 14 Fév - 22:30

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Quelques jours étaient passés. Savannah n’avait pas vu le temps passé. Temps de chose en si peut de temps, elle était heureuse et perturbée par la venue de Raphaël et sur ce qu’il s’était passé entre eux. La jeune femme reçu un message de la part d’un soldat qui l’appela sur son communicateur. Elle arriva à l’infirmerie en essayant d’effacer son sourire. Elle avait même couru. Sa respiration légèrement prononçait. Savannah avait répondu présente à l’appel. Elle arriva pendant que Raphaël s’adressait à Dean. Elle essaya encore plus d’effacer son sourire. Elle ne pouvait pas trahir ses sentiments et les enterrer ? Oui, elle le pouvait. Savannah arriva un peu après Nyah. Son regard se dirigea directement vers Dean. Elle entendit son titulaire lui poser de question pour évaluer la zone toucher par les opérations, s’il y avait eut des séquelles ou rien. La jeune femme croisait les doigts pour qu’il arrive à répondre. Elle se dit à un moment qu’il ne connaissait pas son prénom. Quoi que ? La jeune femme avait du l’avoir souler un moment dans sa vie pour qu’il puisse ressortir après un moment son prénom. Ses yeux s’ouvrirent légèrement avec son sourire qui ne la lâchait pas. Tiens ! C’était une bonne surprise pour elle. La jeune femme ne lâchait pas du regard le soldat. Elle espérait qu’il allait répondre juste aux questions. Une seule pensée se répétait en boucle : « pas de complication, pitié. ». Il reprit la parole après une gorgée d’eau. Il arriva à donner son âge et son pèlerinage. Un sourire sur son visage et cette réponse, elle ne put lâcher l’énergie qu’elle avait contenue. Elle regarda Raphaël avec un sourire angélique, puis elle se reconcentra directement sur Dean pour se remettre dans l’affaire. Dean reprit la parole en disant qu’il avait une dette envers eux. Savannah ne résista pas de lâcher, avec une légère blague.

« En même temps, c’est notre travail… Et pour ma part et pour ce qu’on m’a apprit : On abandonne jamais un homme sur le terrain. »

Elle se tue directement. Savannah avait loupé une occasion de se taire. Elle sourit timidement pour prendre le dossier et regarder les résultats que les infirmiers avaient notés. C’était un moyen de faire genre elle n’était pas là et qu’elle n’avait pas sorti une absurdité qui lui tenait à cœur. Elle leva brièvement le regard vers Dean par curiosité pour voir ses réactions pendant qu’il toussait. Il posa une question pour savoir combien de temps il resterait dans ce lit. La jeune femme n’avait pas envie de se prononcer. Elle était interne. Elle devait écouter et apprendre. Son regard dévia vers Raphaël pour savoir qu’est-ce qu’il en pensait ? La jeune femme observa après le comportement de Nyah, avant de reposer mon nez dans le dossier pour relire plusieurs fois la même phrase. Pourquoi était-elle autant stressée ? Heureuse ? Et contente d’elle-même par rapport à son travail ? Ah oui, elle jubilait intérieurement d’avoir sauvée une vie et Raphaël l’intimidait, légèrement après ce qu’il s’était passé… Savannah décida de sortir sa tête de son dossier au bout d’un moment pendant que Raphaël parlait pour le regarder et écouter sans lâcher la moindre de ses paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité




Invité


Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean)   Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) EmptyMer 22 Fév - 15:13

    Il répondait, il répondait bien malgré des hésitations dans la voix. Il rigola même sur son âge, bon signe, vraiment bon signe. Il commençait à souffrir, c'était claire et flagrant. Il nous remercia tout de même, indiquant qu'il avait une dette envers chacun d'entre nous. Il ne l'oubliera pas, nous pouvions le croire. Souriant alors, je tournais le visage vers Savannah, cette dernière avait ajouté et résumé mes pensées, quoi que son humour, je ne l'avais pas prévu.

    Il toussa alors avant de demander pour combien de temps il en avait, si il pourrait se lever rapidement. Tirant un stylo de ma blouse, j'avançais vers lui avant de lui retirer les draps. Donnant des petits coups sur les genoux, je pus constater qu'il y avait une réponse, bien qu'un peu lente. Une chose était certaine, ses liaisons nerveuses n'étaient pas atteintes. Lui remettant le drap, j'avais vers une perfusion avant de légèrement augmenter la vitesse d'écoulement. Retrouvant alors ma place prés de Savannah, j'entrepris de lui répondre.

    — Tes jambes réagissent un peu lentement, je pense que tu vas rester en observation deux semaines, et l'on pourra essayer de te faire marcher quand tes cicatrices seront plus solide, donc d'ici une semaine. Dean, n'essaye pas de bouger avant, tu ressorts d'une très très lourde opération.

    Je le connaissais, il tuerait pour bouger, pour avoir un peu d'action. Sauf que là, s'il bougeait il était mort, il ne survivrait pas. Il devait m'écouter, quitte à ce que je reste ici pour le maintenir allongé sur son lit. Quitte à le shooter aussi, mais pas sur qu'il apprécie être drogué toute la journée, autant qu'il agisse de son plein grès.

    — Déjà que je me suis fait chier à faire en sorte que tu sois le moins marqué possible, va pas saloper mon boulot !

    Il était rare que fasse se genre d'attention, mais là, j'avais ressenti comme un besoin de le faire.

    — Et je vais rester ici jusqu'à ce que tu sois pleinement rétablie... Autant dire que je te déconseille d'embrouiller les infirmières pour sortir plutôt. Et puis de toute façon... Nyah veillera au grain.

    Dis-je en jetant un regard entendu à l'infirmière.
Revenir en haut Aller en bas

Invité




Invité


Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean)   Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) EmptyJeu 23 Fév - 14:53



Je n'avais pas bougé laissant Raphaël et Savannah parler avec Dean,mais au fond de moi j'étais vraiment contente de le voir reveiller, bon mal en point, mais les yeux ouverts parlant et tout...
Lui apparemment s'en fichait un peu de savoir comment il était arrangé, tout ce qu'il avait en tete c'était se lever et repartir sur le terrain
Il était incorrigible de ce coté là, mais que voulez vous faire contre un soldat qui aime ce qu'il fait... Il avait tellement à faire que je pouvais comprendre qu'il n'avait aucune envie de larver sur ce lit...

Je m'étais approchée sans relever la parole pour l'instant, je trouvais Raphael parfait dans ce qu'il essayait de faire, bien lui faire rentrer dans le crane qu'il était inutile de tenter de bouger... Me concernant j'avais un peu déconnecté de l'échange entre les deux hommes, je me concentrais surtout sur le baxter, et compagnie, j'étais entrain de noter les constantes et compagnie... Je m'étais approché du lit pour vérifier que le porte à quatre fonctionnait toujours, que le débit s'écoulait toujours bien... Je vis que la poche d'antibiotiques ainsi que d'anti-douleurs allaient être vides...

Rapidement je sortis de la chambre pour aller chercher de quoi remplacer tout ça, il serait malheureux de le laisser avoir mal, et surtout que le tout s'infecte j'étais occupée a changer tout ça quand j'entendis Raphael parler des infirmières que Dean avait intérêt a pas les pourrir pour se lever rapidement et sortir très vite... Je pris la parole quand Raphael parla de moi

« Bien sur, que je vais veiller, tant que le soldat Anderson est alité et qu'il ne peut en bouger du tout, je resterai dans les parages, car il va être comment dire assez insupportable qu'il va enerver toute l'équipe médicale ici... Je prends en charge son dossier et ses soins »

Je souriais après avoir dis ça, enfin j'avais fait sourire tout le monde, je pouvais bien me permettre de prendre ce dossier a charge pour la facon dont Dean avait pris soin de moi en dehors de la colonie, je lui en étais reconnaissante, et je lui avais toujours dit qu'un jour ça serait a mon tour de prendre soin de lui, et ce jour était enfin arrivé....

«  Les constantes sont bonnes, j'ai remplacés les deux poches d'antibiotiques et d'anti-douleurs, c'est pas le moment qu'il se torde dans tous les sens... »
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé


Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean)   Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Entre la vie et la mort (PV Savannah / Raph / Nyah / Dean)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» 18 octobre , commémoration de la mort d'Anténor Firmin
» Labadie: Contrat entre l'etat haitien et la Royal Carribean
» Rumeur sur une eventuelle mort de Preval?
» Relation entre Haiti et Saint Domingue :Point de vue d'un américain
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra Nova :: Archives des RPs Terminés-