AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Staff de Terra Nova vous souhaite à tous de joyeuses fêtes de fin d'année I love you
Nous sommes début Avril 2149 dans le RP.
Pour ouvrir un RP, postez ce formulaire dans un premier post.
:excited: ALLEZ LES ENFANTS ON VOTE POUR LES TOP SITES ! :excited:

Partagez | 
 

 Theo BRIDGESS - Medical psychopath

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité




Invité


MessageSujet: Theo BRIDGESS - Medical psychopath   Dim 29 Jan - 15:39


Theo BRIDGESS

Ce qui commence mal, finira toujours mal.
AGEGROUPEORIGINE(S)
29 ansiHealth & DiscoveryAnglo-irlandaises

PÈLERINAGE MÉTIER STATUT
SixièmeMédecin légisteCélibataire




LISTS



Personality
Le flegme britannique et le feu irlandais, mêlés en un seul être. Theo est tout à la fois calme et passionné, vif et réservé, mystérieux et bavard. Il aime faire partager ses connaissances sur le monde et la nature humaine, et ne se rend pas compte qu’elles lassent souvent son auditoire.

Il pratique l’humour noir, le cynisme et la franchise avec excès, blessant parfois son entourage sans le vouloir vraiment. Ses sourires sont rares, ses démonstrations d’affection le sont tout autant. Et son ego est surdimensionné. Avec Theo, il n’est guère facile de savoir sur quel pied danser, il sait très bien, et volontairement, mettre quelqu’un mal à l’aise. Il aime pousser les gens à bout, voir « ce qu’ils ont dans le ventre » comme il dit toujours, non sans une certaine ironie puisqu’il est médecin légiste.

C’est un obsédé du contrôle, maniaque et perfectionniste. Dans son monde, tout doit être parfait et maîtrisé, par lui de préférence. Il sait se montrer très patient avec ceux qu’il respecte, en particulier avec les enfants qui le fascinent. Il est capable du pire si l’on touche à un enfant, car Theo cache en lui beaucoup de colère et cette partie là de sa personnalité ressurgie très vite si on s’avise de le défier.

Avec les femmes, il sait se montrer charmant et parfaitement gentlemen. Son petit côté « so british » plaît beaucoup à ces demoiselles. Il sait se montrer sécurisant, indispensable et à l’écoute, même s’il ne s’attache pas à ce qu’il appelle ses « amusantes », terme qui en dit déjà long sur lui et ce qu’il pense vraiment d’elles.

Dernier petit détail à savoir sur Theo, c’est un meurtrier. Il a le sang-froid et la prudence nécessaires pour tuer sans se faire prendre. Pour lui, la mort n’est qu’un jeu mais il s’est promis de ne plus s’amuser à cela, sur Terra Nova. En trois ans, il a brisé cette promesse quelques fois, sans jamais se mettre en danger car, après tout, il est le seul homme ici capable de pratiquer des autopsies…

Certains médecins pourraient facilement l’incriminer, encore faudrait-il que l’on se méfie de lui. Ce qui n’est pas le cas, Theo étant d’un naturel particulièrement sympathique avec tout le monde. Il est arrivé avec la sixième colonie, pourtant jusqu’à ce jour il n’a jamais été accusé d’être un espion des Sixers. Ce qu’il n’est pas, bien qu’opportuniste il n’est pas impossible qu’il retourne sa veste un jour où l’autre. Theo est un grand joueur, il joue avec les gens comme avec des pions, sans la moindre émotion. Psychopathe, Theo ? Peut-être un peu… oh si peu !



Ce que je pense de...



TERRANOVA

« Un nouveau départ loin de ses anciens crimes, c'est exactement ce dont il avait besoin. »

AN 2149

« Trop dangereux pour lui, là-bas. Il fallait qu'il change d'air. »

SIXERS

« Il n'hésitera pas à les rejoindre si ça devient dangereux pour lui à la colonie.i »

COMMANDER KORDSMEIER

« Un homem qui mérite d'être connu, qu'il respecte mais dont il se méfie, aussi. »



Ton Pseudo:Swen
Ton Age: 19 ans
Ta star: Hugh Dancy
Double compte: Yep, devinez ! Razz
Où avez vous connu le forum ?: PRD
Avez-vous lu le règlement ?: Yep
Avez-vous un dernier mot ?: :diable:




Dernière édition par Theo Bridgess le Dim 29 Jan - 19:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité




Invité


MessageSujet: Re: Theo BRIDGESS - Medical psychopath   Dim 29 Jan - 15:39



HISTOIRE


C'est l'histoire de la viiiiiiiiiiiiiiiiiie...


" Je commence la thérapie de Theo Brigdess peu avant ses sept ans, à raison de deux rencontres par semaine, au début. Fils d’une vieille famille aristocratique anglaise, il est intelligent, très bien éduqué et ses manières sont déjà celles d’un gentleman. Il n’a pas beaucoup d’amis à l’école, mais n’a pas l’air d’en souffrir. Lorsqu’on lui demande s’il ne s’ennuie pas, il répond que non, il observe. Theo observe tout, dans les moindres détails.

Quelques mois plus tôt, la mère de Theo, accusée d’avoir assassinée ses deux petites sœurs, se suicide en prison la veille de son procès. Elle laissera une lettre, touchante, expliquant préférer s’en remettre à la justice de Dieu qu’à celle des Hommes. Attitude paradoxale, puisque non-acceptée par les croyances religieuses que la mère de Theo inculqua à ses trois enfants. De plus, Theo n’a à aucun moment durant les années où je l’ai suivi en thérapie, exprimé la moindre croyance sincère en une entité supérieure. Mais Theo ne vient pas consulter suite à cet épisode, traumatique, dont il refuse obstinément de parler.

Le père de Theo vient de se remarier, moins d’un an après la mort de sa précédente épouse, et Theo a un comportement des plus étranges avec sa belle-mère. Elle le décrira elle-même comme étant « gentil, très attachant, serviable et poli », mais dès qu’elle tourne le dos, Theo devient violent, cassant des objets auxquels elle tient, détruisant ses affaires, malmenant ses caniches nains et l’accusant d’actes ignobles au près d’amis et de connaissances de la famille.

    Interrogé sur les raisons de son comportement, Theo ne répond pas et s’enferme dans un mutisme complet, pouvant durer parfois plusieurs jours. Son père préfère rapidement fermer les yeux et se met alors à délaisser son fils au profit du bébé à venir de sa nouvelle épouse, rapidement tombée enceinte. L’attitude de Theo inquiète beaucoup, notamment à cause de l’arrivée imminente d’un petit frère ou d’une petite sœur.


De ses propres mots, Theo a toujours pensé que son père était un tueur : « maman dit qu’il choisit qui doit mourir pour que d’autres vivent ». En réalité, le père de Theo est politicien, ce qui, toujours d’après les dires de l’enfant, « revient au même ». Paradoxalement, Theo parle facilement de son père, de sa mère et de ses petites sœurs décédées. Il ne fait aucun doute que Theo aimait sincèrement et profondément ces dernières, pourtant il n’a pas montré le moindre signe de tristesse, ou de joie, à leurs enterrements. Il n’y a aucune émotion dans sa voix ou dans les traits de son visage, lorsqu’il parle d’elles ou évoque des souvenirs où elles prennent toujours une place importante.

A la lumière de ces faits, la haine de Theo pour sa belle-mère semble la conséquence d’une cause évidente : il n’accepte pas qu’elle ait pris la place de sa mère et de ses sœurs dans la vie de son père. Un travail sera donc entamé afin de faire accepter à Theo l’existence d’une nouvelle femme dans son existence et celle de son père. Au fil des séances, les changements remarqués sur Theo sont étonnants et les progrès très encourageants. Lorsque le bébé arrive, une petite-fille prénommée Margaret, tout semble aller normalement dans la famille Bridgess. En thérapie, Theo parle naturellement de Maggie, qui a pris une grande place dans sa vie. Il s’occupe d’elle sans qu’on le lui demande, a une attitude hyper-protectrice envers elle, et plus tard se propose pour la garder lorsque leurs parents veulent sortir. Le comportement de Theo est même étonnement mature et responsable, pour son âge. C’est un enfant calme et qui semble contrôler le moindre de ses actes et la moindre parole.

A onze ans, Theo est envoyé en pension où il restera jusqu’à ses dix-sept ans, continuant à venir à ses séances de thérapie qui ont lieu deux fois par mois désormais. Theo n’a jamais parlé de son ressenti vis-à-vis de la thérapie. Il ne semble ni heureux d’être là, ni malheureux. Quand on lui demande pourquoi il vient, il répond toujours : « pour me comprendre ». Comme s’il avait besoin de parler de lui à quelqu’un pour mieux savoir qui il est lui-même. Il ajoute, lorsqu’on le pousse à expliquer son propos, que : « mon choix de ce que je vais vous dire ou pas, m’en apprend beaucoup sur moi ».


    Durant ces six années d’internat, Theo ne recevra que peu de nouvelles de sa famille. Il apprendra la mort de sa belle-mère, d’une intoxication alimentaire qui s’aggrava et dura quatre semaines pendant lesquelles Theo ne montrera qu’un désintérêt total face à cette épreuve. Quelques jours après le décès, Maggie tombe malade à son tour. Le soir même, Theo a quitté l’internat et est rentré chez lui.

Il veillera jour et nuit sa demi-sœur, alors âgée de neuf ans, refusant pour la première fois de se rendre à ses séances de thérapie. Je décidais de les continuer par téléphone, consciente de sa fragilité mentale. Pendant son internat, Theo avait en effet une attitude de nouveau assez violente parfois, et il fut soupçonné d’être lié à plusieurs affaires : suicide d’une étudiante, disparition d’un professeur, actes de bizutages, … Theo frôlera le renvoi plusieurs fois, mais son père interviendra toujours pour le lui éviter.

Au rétablissement de Maggie, Theo ne retournera pas à l’internat, reprenant des études dans le cursus scolaire normal. Le père de famille fera le choix de se plonger dans son travail, suite à la mort de sa seconde femme, s’éloignant de ses enfants, allant jusqu’à choisir volontairement de les envoyer vivre chez des cousins éloignés, en Amérique. Theo y commencera des études de médecine. "

Je n’entendis plus parler de lui, durant plusieurs années. Des choix personnels me poussèrent à partir moi aussi aux Etats-Unis, où quelques semaines après mon arrivée un fait divers attira mon attention. Un médecin légiste tout juste diplômé était accusé du meurtre du petit ami de sa sœur. Je reconnus immédiatement Theo et Maggie, et allais me faire connaître auprès de la justice pour éclairer mes confrères sur le fonctionnement psychisme infantile du jeune homme. Rapidement, nous donnâmes notre conclusion unanime : Theo n’aurait pas été capable de meurtre, en particulier si celui-ci devait nuire au bonheur de Margaret, En effet, celle-ci se montrait inconsolable de la perte de son petit-ami, et on la diagnostiqua anorexique moins d’un an plus tard.

Par la suite, je continuais à suivre, autant que je le pouvais, la carrière de Theo. Jeune médecin légiste brillant, il vivait avec sa sœur dans un quartier aisé. Leur père, décédé dans un attentat politique, leur ayant laissé une immense fortune à charge.

Je fus surprise, un matin, de voir arriver Theo à mon cabinet pour me demander de reprendre une thérapie avec moi. J’acceptais, intriguée et pour des raisons bien peu professionnelles, je l’avoue. Theo me parla de sa vie, de Maggie qui comptait beaucoup pour lui, et de ses habitudes, avec le même naturel que lorsqu’il était enfant, sans aucune gêne et à la manière d’une caméra, sans s’attarder sur son ressenti. Même lorsque je le lui demandais, Theo avait beaucoup de mal à mettre des émotions sur les situations qu’il vivait. Il me raconta avoir eu de nombreuses aventures avec des femmes un peu plus vieilles que lui, qu’il trouvait plus intéressantes que celles de son âge. Pourtant, cela ne l’empêchait pas de « séduire les amies de Maggie », plus par jeu que par goût. A de nombreux moments, je trouvais le lien entre Theo et Maggie assez malsain, presque incestueux. Je tentais de le faire comprendre à Theo mais, bien que comme dit précédemment il fut doté d’un esprit vif et critique, il préféra se montrer sourd à mes remarques. Et faire comme s’il ne comprenait pas ce que j’essayais de lui dire.

Un jour, Theo m’apprit qu’il allait partir et que nous ne nous reverrions plus jamais. Les premières secondes qui suivirent cette déclaration, je me mis à douter et à m’inquiéter, persuadée d’avoir manqué quelque chose d’important, comme une tendance au suicide. Mais ce ne fut pas le cas. En réalité, Theo avait été recruté pour participer au programme Terra Nova et comptait partir avec sa sœur. J’en éprouvais une grande peine, à cette idée de ne plus le revoir. Je le connaissais depuis vingt ans et avais commis l’humaine erreur de m’attacher à ce patient atypique.

La veille de son départ, Theo vint me rendre visite chez moi. J’ignorais le fait qu’il savait où me trouver, en dehors de mes heures de travail, mais n’en éprouvais pas d’inquiétude. Durant nos dernières séances, j’avais davantage échangé avec Theo comme avec un ami que comme avec un patient. C’était réellement un jeune médecin charmant, gentleman, et agréable, avec une conversation intéressante et des idées critiques passionnantes. J’avais divorcé de mon époux quelques années plus tôt, et la solitude se faisait sentir. Malgré nos trente ans d’écart, je couchais avec Theo cette nuit là, avant son départ.

Durant la nuit qu’il passa avec moi, il parla dans son sommeil. Enfant, il avait fais quelques épisodes de somnambulisme qui avaient disparus avec le temps. Je fus horrifiée par ce que j’appris sur Theo, dans son discours haché et inconscient. Je ne le réveillais pas, mais me levais pour aller chercher de quoi enregistrer les atrocités qu’il avouait dans son sommeil. Le temps que je revienne, il avait cessé de parler. Je me recouchais, croyant avoir rêvé. Au matin, Theo était parti pour Terra Nova. Sur ma table de nuit, il y avait un petit mot : « Sans vous, je serais devenu fou et l’on m’aurait arrêté depuis longtemps. Merci. »

Curieux message que je ne compris que trop bien. Theo avait été seul coupable des drames qui avaient jalonnés son existence, et il s’en était toujours sorti.

    Il avait assassiné ses deux petites sœurs, épouvantée sa mère s’était accusée à sa place pour le protéger, croyant à un accident. Peut-être en était-ce bien un, je ne saurais jamais. Son instinct meurtrier s’était réveillé ensuite, à l’internat, où il avait maquillé le meurtre de sa petite-amie en suicide, puis avait fait disparaître l’un de ses professeurs, l’ayant accusé de tricherie lors d’un examen. Mais Theo n’avait jamais été un tricheur. Il avait également violenté deux étudiants ayant bousculés des enfants de l’école voisine. Et Theo n’allait pas s’arrêter là.

Dans la plus grande discrétion, il était rentré chez lui plusieurs fois pour empoisonner la nourriture de sa belle-mère, ajoutant involontairement sa bien-aimée sœur Maggie à la liste de ses victimes. Ensuite, il avait tué le petit-ami de celle-ci, et avait bien failli se faire prendre cette fois-ci. Loin d’avoir peur de continuer son jeu macabre, Theo avait payé, avec l’argent de son père, les propres assassins de celui-ci, leur demandant de faire passer leur acte pour un attentat politique. Je trouvais d’autres accidents étranges, liés de près à Maggie. Il me paru évident que son frère avait de nombreuses fois tué pour la protéger de dangers qu’il était seul à percevoir.

Voilà trois ans à présent que Theo exerce sa double-profession, médecin légiste et assassin, à la colonie. Il n’a presque tué personne, depuis qu’il est là. Peut-être une ou deux, on ne sait pas. Essaye-t-il de changer ? Sincèrement ? Oui. Pour Maggie, Theo semble capable de tout, de n’importe quoi, du meilleur et du pire. Sa sœur a commencé à avoir des doutes sur ce qu’il faisait, et c’est pour cela que Theo a fait assassiner le légiste qui devait initialement partir avec le sixième pèlerinage. Le gouvernement a dû trouver quelqu’un pour le remplacer, et il a logiquement fait appel à son élève. Ainsi, Theo Bridgess pu prendre un nouveau départ à la colonie, il y vit une existence tranquille avec sa sœur, conscient que du jour au lendemain, un message de son ex thérapeute pourrait venir détruire son fragile équilibre…







Dernière édition par Theo Bridgess le Dim 29 Jan - 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité




Invité


MessageSujet: Re: Theo BRIDGESS - Medical psychopath   Dim 29 Jan - 17:46

Bienvenue et bon courage ! I love you
Revenir en haut Aller en bas

POWERFUL ADMIN ϟ
The God of Terra Nova


avatar



MESSAGES : 362
TERRAS : 463

AGE : 55 ans
OCCUPATION : Commandant de la colonie

◮ ◮ ◮ ◮
INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: Theo BRIDGESS - Medical psychopath   Dim 29 Jan - 17:55

Rebienvenue Very Happy
Et encore bon courage pour ta fiche Razz

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

POWERFUL ADMIN ϟ
The God of Terra Nova


avatar



MESSAGES : 352
TERRAS : 537

AGE : 28 ans
OCCUPATION : Soldat de premier secours.

◮ ◮ ◮ ◮
INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: Theo BRIDGESS - Medical psychopath   Dim 29 Jan - 17:58

Bienvenue sur le forum! Bonne chance pour ta fiche. Bon choix d'avatar. xD
Tu pourras pas tagguer grand chose à Terra Nova. xD. Sinon Greenpeace sera pas content. XD
Je sors avec ma blague pas drôle. =D

_________________
    M É D E C I N M I L I T A I R E « Le soir je m’endors la plupart du temps en me faisant du souci pour toi, en me demandant ou tu pourrais bien être. Mais pas ce soir. Ce soir tu es ici avec moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité




Invité


MessageSujet: Re: Theo BRIDGESS - Medical psychopath   Dim 29 Jan - 17:59

Bienvenue sur TN Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

POWERFUL ADMIN ϟ
The God of Terra Nova


avatar



MESSAGES : 362
TERRAS : 463

AGE : 55 ans
OCCUPATION : Commandant de la colonie

◮ ◮ ◮ ◮
INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: Theo BRIDGESS - Medical psychopath   Dim 29 Jan - 20:14

Un médecin légiste psychopathe, mais ou va le monde ? x)

En tout cas, c'est toujours un plaisir de te lire, c'est super, donc je te valide direct Wink

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité




Invité


MessageSujet: Re: Theo BRIDGESS - Medical psychopath   Lun 30 Jan - 17:05

Bienvenue Very Happy !!!
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Theo BRIDGESS - Medical psychopath   

Revenir en haut Aller en bas
 

Theo BRIDGESS - Medical psychopath

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Theo Walcott [Arsenal]
» Au clair de la lune, mon ami Theo [PV]
» [M] Theo James ∞ LIBRE
» (m) theo james ✈ pris
» Theo Hutchcraft & Bonnie Wright #009
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra Nova :: Archives des présentations-