AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Staff de Terra Nova vous souhaite à tous de joyeuses fêtes de fin d'année I love you
Nous sommes début Avril 2149 dans le RP.
Pour ouvrir un RP, postez ce formulaire dans un premier post.
:excited: ALLEZ LES ENFANTS ON VOTE POUR LES TOP SITES ! :excited:

Partagez | 
 

 doctor without borders, no matter how it is considered ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité




Invité


MessageSujet: doctor without borders, no matter how it is considered ...   Mer 1 Fév - 19:52



SURPRISE AU RENDEZ VOUS
citation citation citation citation


→ Type de RP: Privé
→ Noms des participants: Tobias & Alicia

→ Date et heure du RP: Fin avril 2149
→ Climat: Chaud et humide

→ Intrigue en cours: /





(c) Code par Beylin




Dernière édition par Tobias S. Hessfield le Mer 1 Fév - 20:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité




Invité


MessageSujet: Re: doctor without borders, no matter how it is considered ...   Mer 1 Fév - 19:52

    "Je vais faire un tour"

    J'avais lâché ces mots d'une voix plate aux autres membres du groupe qui étaient restés au campement. La journée était déjà bien entamée et après avoir réparé le moteur de l'un des véhicules dont nous étions en possession, je me sentais d'humeur à aller me promener dans la jungle. Par une si belle journée, il serait cruel de ne pas en profiter. Habillé d'un habituel tee shirt kaki et d'un pantalon brun terre dont les pans été engloutis dans de hautes bottines solides, je n'oubliai pas de prendre ma sacoche en cuir de secours que j'attachai à la ceinture qui retenait mon pantalon. Un poignard et fusil devraient faire l'affaire. Prêt et d'humeur joviale, je me mis en route, quittant l'ambiance rassurante du camp pour m'engouffrer dans les régions de la forêt vierges des constructions humaines. Un soleil flamboyait au zénith, à en juger par les minces rayons lumineux qui parvenaient à se faufiler au travers des feuillages épais des arbres imposants entre lesquels je sinuais. Avec la prudence d'un lion et l'agilité d'une gazelle, je me promenai dans cette jungle hostile, serein mais prudent. Les carnivores n'étaient certes, pas la seule source d'ennuis que l'on pouvait amasser dans les parages, mais ils représentaient la plus grosse des menaces lorsque l'on décide au hasard de se promener dans cette jungle. L'arme en main, je fus plutôt surpris de ne découvrir aucun reptile affamé et têtu durant les 30 minutes qui s'écoulèrent depuis mon départ du camp des Sixers. Bah, je ne vais pas m'en plaindre. Que du contraire! Il est si rare de pouvoir savourer une balade aussi tranquille.

    Sur le chemin, je pris un ou deux fruits que je savourai avec lenteur, laissant le goût fruité du jus couler dans ma gorge. Je sentis mon estomac se ravir de telles douceurs en début de cette belle après midi et m'accorda un deuxième fruit d'apparence bizarre mais pas méconnue. M'enfonçant toujours plus loin dans la jungle, traversant rivière et plaines, je songeai à ce qui pouvait bien se passer dans la tête de Julian. Voilà quelques jours que je ne l'avais pas revu faire surface, ce dernier ayant un goût prononcé pour s'isoler et oser nier l'inquiétude qui me rongeait serait bien idiot de ma part. Enfin, ne nous...hum?

    Des éclats de voix et des tirs bruyants me stoppèrent net. Une apparente attaque avait éclater à, je dirai, une centaine de mètres de là où je me trouvai. Posté à la lisière de la forêt, j'entendis les hurlements reconnaissables de raptors résonner bruyemment. Ces cris d'animal affamé ne parvenaient toutefois pas à masquer les quelques cris humains. Des réfugiés du camp de Trévor? Non...ils ne se seraient pas engagés aussi loin de leur campement. La seule option qui émergea dans mon esprit fut qu'il s'agisse des soldats de la colonnie. Curieux et inquiet, je rejoignis en hâte et en discrétion le lieu du carnage, en grimpant dans un arbre puis en me laissant guider par le bruit, sautant d'arbres en arbres en m'aidant des branches. Mais alors que j'allais poursuivre ma route, un mouvement étrange quelques mètres plus bas, mêlé à un gémissement étouffé, attirèrent mon attention. Campé et immobilisé soudain sur une branche, je dus me pencher plus ou moins fort pour apercevoir une silhouette tremblante près du tronc de l'arbre sur lequel j'étais posté. Au premier coup d'oeil, je reconnus le lieutenant Evans, bras droit de mon parrain, visiblement en piteux état. Considéré "Sixers", il serait malvenu de ma part de venir en aide à un prétendu "ennemi", mais ça serait mal me connaître. Je ne me considérai pas vraiment comme équivalent aux autres Sixers, car la seule raison qui avait guidé mes actes depuis mon départ de la colonnie était Julian. Quoiqu'il en soit, je fis un bond par terre, à quelques pas du corps ensanglanté de mon ancien supérieur. Avant de m'occuper de son état, je fis un balayage visuel des alentours pour guetter un mouvement inopportun. Et j'eus bien fait car un raptor surgit des fourrés pour se jeter, la gueule grande ouverte, sur moi. Un tir rapide et précis envoya le reptile valsé quelques mètres plus loin, me laissant suffisamment de temps pour ranger mon arme, rejoindre Alicia pour la prendre sur mon épaule et grimper dans l'arbre en quatrième vitesse, sans prendre la peine de lui proposer mon aide. De toute manière, vu son état, elle n'aurait sûrement plus assez de force pour me ruer de coups. Jouer les Tarzan devenait plus difficile avec un fardeau sur son dos, mais la soldat était plutôt légère et j'eus facile de gravilloner quelques mètres de branches pour me mettre hors de portée de trois raptors qui, excités par l'odeur du sang qui dégoulinait du corps du lieutenant, s'étaient postés au pied de l'arbre. Bordel, ces carnivores ne vont pas nous lâcher de sitôt, je le pressentai vaguement.

    "Alicia ? Vous êtes toujours consciente? Désolé de vous avoir pris comme un sac à patates, mais ces raptors ne me laissaient pas le choix"lâchai-je d'une voix essouflée, en sentant le sang plaqué mes propres vêtements.

    Maintenant le corps d'Alicia fermement collé contre mon épaule à l'aide d'un bras, je dus faire preuve d'une maîtrise extraordinaire de tous mes muscles pour sauter d'arbres en arbres jusqu'à en rejoindre la rivière. Après l'avoir traversé, je dus la hisser jusqu'à une plateforme de rocher dont le chemin d'accès était quasi impraticable, afin de l'y allonger. Soigné une personne dans un arbre n'était pas une tâche des plus aisées. Je n'avais d'autre choix que de jouer les médecins sur ce plateau qui me permettait libre mouvements de mes bras.

    "Et merde, vous saignez beaucoup...je ne suis peut-être pas le médecin que vous auriez souhaitez trouvé, mais si vous ne voulez pas trépassez, va falloir vous laissez soigner Alicia..."fis-je d'une voix plus ferme, en la regardant droit dans les yeux. Puis j'eus un sourire désolé, le regard devenu plus étrangement plus tendre."Et puis, je crois que le commandant m'en voudrait doublement plus si je vous laissais ainsi." De toute manière, je ne pouvais oublier la bonne entente qui sévissait entre moi et le lieutenant par le passé. C'était l'une des soldats avec qui je m'étais senti le plus proche par le passé, en dehors de mon parrain.




Revenir en haut Aller en bas

Lt.I'll kick your ass.
Or kiss your lips...


avatar



MESSAGES : 72
TERRAS : 33

AGE : 32 ans
OCCUPATION : Lieutenant & professeur de survie

◮ ◮ ◮ ◮
INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: doctor without borders, no matter how it is considered ...   Mar 21 Fév - 0:53

La rover roulait depuis plus d'une heure et Alicia était sûre qu'ils n'arriveraient à destination qu'après le coucher du soleil. Ils devaient se rendre au poste 7 pour escorter le retour d'une équipe de scientifiques très attendue par certains à Terra Nova. Mon dieu ce qu'elle pouvait détester ces grosses têtes ! Enfin, pas tous, juste ceux qui pensent être plus intelligents que tout le monde et qui en plus adore le faire remarquer. Ce qui en y réfléchissant bien se résume à une grande part de l'équipe de Terra Nova, que voulez vous, ils ont étaient appelés parce qu'ils sont les meilleurs. Alicia sourit à cette idée et se reconcentra sur la route à suivre pour arriver sain et sauf au poste 7. Elle avait eu avant de partir le droit aux mises en gardes habituelles d’Emma qui était terrifiée à chaque mission OTG de sa sœur, elle avait promis que tout irai bien mais cette fois-ci, des raptors débarquèrent…

Tout ce passa tellement rapidement. A peine l’équipe eu-t-elle repéré le duo de raptors qu’ils les atteignaient. Alicia vit deux des cinq soldats avec elle se faire dévorer par les bêtes, puis, alors qu’elle et les trois hommes restant tiraient elles, elles revinrent et la queue de l’une d’elle heurta Alicia, la projetant quelques mètres plus loin, le côté gauche ensanglanté. La chute lui déboita l’épaule gauche et l’assomma quelque peu. Elle vit tout de même le reste de son équipe se faire dévorer alors qu’elle essayait tant bien que mal de grimper dans un arbre pour se mettre à l’abri, elle eu beau essayer de toutes ses forces, ses jambes ne la soutenaient plus et elle sentait son sang s’échapper de son corps. Elle finit par renoncer et se laissa tomber contre la cyme de l’arbre, tremblante. Elle crut voir une ombre s’emparer d’elle et la hisser dans l’arbre. Elle ne savait pas ce qu’il se passait mais elle sentait son corps se faire trimballer d’arbres en arbres. Et lorsqu’elle entendit la voix de Tobias, le neveu de son supérieur et ancien subordonné, elle ne répondit rien, trop épuisée.

Le lieutenant sentit son corps s’allonger contre la pierre froide. Elle ouvrit les yeux et vit son sauveur lui parler. Elle se souvenait de Tobias comme d’un ami, puis lorsqu’il avait suivi Julian, elle s’était sentie trahie et humiliée d’avoir accordé sa confiance à un traitre. Il plaisanta sur le fait que le commandant lui en voudrait de la laisser mourir et elle se rappela à quel point ils avaient été proches, il savait donc parfaitement, et comme la plupart des gens de Terra Nova, à quel point ils tenaient à l’autre. « Tobias, t’as toujours était un bon médecin… dit elle d’une voie faible, ce serait plutôt Emma qui te ferait la peau… Kordsmeier s’en sortirait sans moi… » Continua-t-elle en serrant les dents.

_________________

This is Home.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: doctor without borders, no matter how it is considered ...   

Revenir en haut Aller en bas
 

doctor without borders, no matter how it is considered ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [EVENT] Witch Doctor give us the magic words ▬ pv Lilinn & Warren
» DMITRI & JAYCEE ♒ What's the matter with you ?
» ★ Darkness will always be there, no matter what we do... ★
» Kent Nelson - Doctor Fate
» paco&zélie ☇ i need a doctor.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra Nova :: Archives des anciens RP-