AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Staff de Terra Nova vous souhaite à tous de joyeuses fêtes de fin d'année I love you
Nous sommes début Avril 2149 dans le RP.
Pour ouvrir un RP, postez ce formulaire dans un premier post.
:excited: ALLEZ LES ENFANTS ON VOTE POUR LES TOP SITES ! :excited:

Partagez | 
 

 Une petite balade dans la prairie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité




Invité


MessageSujet: Une petite balade dans la prairie...   Jeu 12 Avr - 18:10



= CHASSE... =
Tu veux jouer avec moi ?


→ Type de RP : Libre.
→ Noms des participants : Rexia et tout ceux qui veulent.

→ Date et heure du RP : Un après-midi au mois de Juin.
→ Climat : Le soleil est de sorti, il fait très chaud, mais avec une douce brise.

→ Intrigue en cours : Rexia part chasser dans les prairies sauvages autour du refuge. Mais qui va-t-elle bien pouvoir rencontrer ?





(c) Code par Beylin

Revenir en haut Aller en bas

Invité




Invité


MessageSujet: Re: Une petite balade dans la prairie...   Jeu 12 Avr - 19:28

    Nous étions en plein milieu de l'après-midi, et le soleil tapait fort, ce jour-là, dans les plaines du monde de Terra Nova, où quelques iguanodons profitaient de ce moment de la journée où la plupart des prédateurs faisaient la sieste, à l'ombre d'un grand arbre ou sur un rocher, afin d'en profiter pour se faire chauffer agréablement les écailles, pour paître librement près d'un lac. Mais, dans le cas où certains des mangeures de viandes décideraient de passer outre l'heure de se reposer pour essayer de se trouver un petit goûté, quelques membres de la hardes marchaient tranquillement autours de leurs semblables, veillant sur les petits et les anciens, et surveillant les arbres qui les entouraient, cherchant la lueur de deux yeux rouges qui les observeraient avec une gourmandise non-dissimulée au fond de leurs iris. Dans la nature, la prudence était de mise, et ce jour-là, cette règle primordiale de la nature où régnait la lois de la jungle... celle du plus, celle de manger ou être manger... ne fit pas exception, car malgré une horloge biologique bien précise, tout dinosaure pouvait un jour décider de changer ses habitudes...

    Les animaux qui étaient en trains de manger relevèrent brusquement la tête, tendis que les sentinelles poussaient leur cri d'alerte... des acceraptors étaient en trains d'attaquer le groupe. Ils sortaient par dizaines de la forêt, leurs longues jambes aux pieds griffus frappant presque silencieusement le sol tellement ils couraient vites, tout en poussant des cris stridents faisant pensé à un hurlement d'oiseau de proie fondant sur un serpent. Les géants à quatre pattes, bien qu'ils soient capable de les piétiner simplement en levant et en reposant violemment l'une d'entre-elle, paniquèrent et prirent la fuite dans l'autre sens, fonçant vers l'autre partie de la forêt. Certaines mères restaient en arrière, afin de pousser et de protéger leurs petits... d'autres, plus lâches, fuyaient et les abandonnés. Quelques jeunes mâles courageux entourèrent ceux qui seraient la cible des habiles chasseurs, les enfants et les âgés, et repoussaient les assaillants à coups de queue. Mais très vite, les iguanodons qui se battaient se rendirent compte qu'il ne frappait que des coureurs qui ne faisaient que passer sans s'intéresser à eux, à leurs parents ou à leur progéniture... les veilleurs s'étaient trompés : en réalité, les acceraptors n'étaient pas sortis de la forêt pour les attaquer : eux-aussi, ils fuyaient.

    Jaillissant de la forêt par laquelle les petits dinosaures bipèdes étaient passés dans un nuages de feuilles volantes et de branches brisées, Rexia, l'allosaure de compagnie des rares humains de Terra Nova, courraient après la meute, claquant des mâchoires et faisant trembler la terre sous ses pas géants. Elle avait quittée depuis une petite demi-heure son enclos, laissant sa famille d'adoption sous la seule protection de leurs soldats, après avoir passée du temps à jouer avec les enfants-humains durant la récréation, afin de se dégourdir un peu les pattes et de se trouver un peu de viande encore fraîche à se mettre sous la dents... les friandises que ses petits protégés lui avaient rapportés étaient agréables sous le palets, mais pas très efficace lorsqu'il s'agissait de se remplir l'estomac. Pas de chance pour les raptors : il se trouvait qu'elle les avaient surpris en train de faire la sieste, et l'idée de manger d'autres prédateurs ne la dérangé pas vraiment, surtout si il s'agissait d'une espèce qui s'en prenait régulièrement à ses maîtres.

    La jeune femelle avait eue du mal à poursuivre ses proies dans la forêt, où son museau se faisaient gifler par les branches et où ses griffes la faisaient trébucher en se prenant dans les grosses racines au sol... mais dommage pour-eux, le chemin qu'ils avaient pris pour s'enfuir les avaient menés jusqu'à ce terrain découvert où elle pouvait courir librement sans être gênée par des obstacles naturels. Et dire que cette espèce se croyait si intelligente, ils n'avaient pourtant pas vus le coup arriver. Et ils avaient beaux êtres les dinosaures les plus rapides de cette époque, elle n'était pas non-plus un escargot, et comparé à eux, elle faisait des pas de géant. Elle finit par rattrapée ceux qui restaient à la traîne avant qu'ils n'aient le temps de se remettre à l'abri derrière les arbres. D'abord, elle marcha sur l'un d'entre-eux, l'écrasant comme une crêpe et le tuant sur le coup... ensuite, elle rattrapa inextrémice un autre d'entre-eux par la queue entre ses mâchoires, le souleva et le tua en le frappant violemment sur le sol, brisant sa colonne vertébrale en milles morceaux avant qu'il n'ait le temps de pousser plus qu'un seul petit couinement. Elle avait beau être une chasseuse, elle n'aimait pas faire souffrir ses proies inutilement, elle ne faisait jamais preuve de cruauté gratuite... par respect pour la nature elle-même, elle ne tuait que le strict nécessaire sans jamais aller trop loin.

    Laissant le reste du groupe fuir en même temps que les iguanodons, Rexia s'occupa de ses propres proies, et très vite, elle se retrouva seule au milieu de la prairie, seulement en compagnie du chant des oiseaux... ça servait, quand-même, d'être un grand prédateur, quand on voulait avoir la paix. Seule au milieu des hautes-herbes à moitié mangées par les herbivores, elle se régala de la chaire sanguinolente de ses deux victimes, les coinçant sous son pied griffus et arrachant de gros morceaux de sa viande, soulevant le museau en l'air et avalant morceau par morceau à la façon d'un pélican avalant un poisson en entier. Elle avala son repas assez rapidement, mais il fut suffisant pour la rassasier... très vite, il ne resta des deux raptors qu'une grosse tâche de sang rouge souillant l'herbe, elle avait même croquée et avalée les os. La bête de compagnie des humains ouvrit grand la gueule et lâcha un gros rot, ce qui lui retira un poids de l'estomac... contrairement à ses maîtres, chez les dinosaures, cela n'était pas un signe de malpolitéce, juste une réaction normale de son corps après un bon repas. Puis elle se dirigea vers le lac où elle se baissa et but abondamment à grosses gorgés... le sang était un liquide salé, ça avait un goût de rouille et qui donnait toujours très soif.
Revenir en haut Aller en bas
 

Une petite balade dans la prairie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La petite maison dans la prairie [LIBRE]
» La petite maison dans la prairie
» 03.06/02.Sc.[Long Lake] - La Petite Maison dans la Prairie
» Petite Balade Avec Pauline (pv elle)
» [750 pts] Petite balade en foret a la JBT
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra Nova :: Archives des anciens RP-