AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Staff de Terra Nova vous souhaite à tous de joyeuses fêtes de fin d'année I love you
Nous sommes début Avril 2149 dans le RP.
Pour ouvrir un RP, postez ce formulaire dans un premier post.
:excited: ALLEZ LES ENFANTS ON VOTE POUR LES TOP SITES ! :excited:

Partagez | 
 

 John Connors - Le monde de Terra Nova est un échiquier avec lequel je m'amuse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité




Invité


MessageSujet: John Connors - Le monde de Terra Nova est un échiquier avec lequel je m'amuse.    Jeu 2 Aoû - 21:02




John Connors

James Masters
AGESTATUT MÉTIERPÈLERINAGE
32 ansMarié ( Séparé ) ex-militaire ; chargé de la sécurité sur Hope Plaza 4 e



Story
Qui est John ? Il se définirai lui-même comme un être ni mauvais, ni bon. En réalité, il n’a que faire de toutes ces conceptions du Bien et du Mal : le monde n’est pour lui qu’un immense échiquier sur lequel chaque être danse et avance, et lui, n’a pas l’intention d’être un simple pion. On n’est un pion que si on veut rester un pion ! Son intention est donc bien de trouver les pièces de ses adversaires et de les faire tomber. Mais qui sont ses adversaires ? Eh bien, cela varie aux grés de ses projets ; là ce peut être les habitants de Terra Nova, comme demain cela sera un des Sixers. Depuis son arrivée sur Terra Nova, son projet à bien changé car outre le désir de devenir riche, ce qui l’amuse le plus est de trouver les désirs des gens et s’en servir. Si sa femme Sandy cherche les failles des gens pour les aider, il est son exact opposé. Comment en est il arrivé là ? C’est une bien longue histoire !



Vie au 22 e siècle

2117-2120

C’est un 4 Septembre 2116 que la journaliste française Helena Pinel est envoyée aux Etats Unis recueillirent des informations sur le projet d’un laboratoire nommé Hope Plaza. Sans grande conviction vis-à-vis de cette interview, la jeune journaliste considère cette mission comme une punition. C’est pourtant lors de ce voyage qu’elle fait la connaissance du docteur Andrew Connors, un des physiciens qui travaillait sur ce projet. Un an et quelques mois plus tard, naissait un petit garçon qu’ils nommèrent Johnathan Connors, même s’ils l’appelèrent tous par son diminutif John.
Pendant trois ans, John Connors vécu à Paris, sous un dôme avec ses parents grâce à la notoriété de son père dont les travaux avaient acquis un respect universel et que l’on pressentait pour le prix Nobel si seulement il s’était fixé à un projet moins futuriste… le projet de celui-ci était de trouver une nouvelle loi sur l’Espace temps. Ces trois années furent les seules durant lesquels John put grandir dans une famille heureuse et unie ; c’est également durant ces années que son père l’initia à l’astronomie dont il était un passionné, et plus particulièrement sur les trous noirs qu’il associait à son projet ; ils recéleraient en effet la clé de ces lois physiques.

2120-2123

Ainsi l’accident qui survint à Hope Plaza en 2120 ne fut pas seulement le tournant décisif du monde, mais également celui de la vie de John ; Ce qui ravie Andrew Connors qui voyait son rêve devenir réalité, désespéra sa mère qui elle, voyait son mari se couper de plus en plus de sa famille. Etant la femme du désormais célèbre Andrew Connors, elle devint à son tour une célèbre journaliste qui avait la priorité sur les autres pour faire un reportage sur cette fameuse faille spatio-temporelle. Un poison, disait elle, car son prétendu privilège lui ordonnait aussi de taire certaines informations. S’il n’y avait eu que cela ! Après trois années à ne se préoccuper plus que de la faille spatio-temporelle, Andrew quitta définitivement et sans bruit son foyer lorsque John n’avait que 6 ans.

2123-2135

Ce départ resta gravé dans l’esprit du petit garçon et constituera le fil conducteur de sa vie pendant onze ans. Si elle ne pleurait jamais devant lui, sa mère s’évertua à rassuré John quant au fait que le départ de son père ne le concernait pas. « Cela fait partit des choses de la vie, et tu n’y es pour rien. Ton père t’aime John, c’est moi qui l’aie fait partir » ne cessait elle de répéter. Mais cela, le petit garçon avait du mal à l’accepter ; comment son père ne pouvait il plus aimer une femme aussi exceptionnelle que sa mère ? Il n’y avait pas de femmes plus fortes, plus douces et plus belles à ses yeux. Et son père était un héro, pas un lâche. A l’âge de 7 ans, il en trouva la raison…son père avait été envoyé en mission secrète et les protégeaient au loin, gardait un œil sur eux et souffrait de ne pas les voir. Un jour, il se promit qu’il l’aiderait à se libérer de ceux qui le retenaient. En attendant, il devait protéger sa mère qu’il voyait pleurer secrètement et haïr cette fameuse faille qui était la nouvelle arme de l’humanité, la descendante de l’arme nucléaire. « Un jour, cette faille sera la source de guerres déchirantes. Le monde est déjà assez égoïste, pourquoi allez détruire un autre monde ? » L’entendait elle dire « L’Histoire à prouvé que tous les utopistes ont été réduits au silence par l’argent et le pouvoir, pourquoi cela changerait il ? » . La plus grande crainte de John fut donc de voir sa mère tomber dans les bras d’un autre homme que son père. Sa mère tomba dans une sorte de dépression lorsqu’elle fut virée de son poste de journaliste pour ces reportages cyniques ; c’est là que sa famille rencontra celle des Phillips.
Si sa mère était bienveillante envers John, ce ne fut pas le cas du monde entier ; ainsi se fit il charrier par ses camarades. Se sentant impuissant, il chercha à se venger et à obtenir le respect de ceux qui l’insultait. Il s’intégra alors dans une bande opposée. A la suite d’une vacherie qu’il fit à la meilleure amie de Sandy, la petite fille se vengea en cherchant des informations sur lui et le menaça de tout révéler s’il s’en prenait encore à ses copines. Le jeune John éclata en sanglot devant elle et s’attira son amitié. Rapidement, Sandy et John devinrent les meilleurs amis du monde.
A l’adolescence, ils s’élevèrent tous deux contre l’autorité ; mais si Sandy puisait son opposition dans les idées, alimentées par la mère de John qui voyait en elle une élève, John lui cherchait à défier ses limites physiques et se voit irrésistiblement attiré par le combat.




A la mort du père de Sandy, le jeune homme se rapprocha plus encore de la jeune femme et céda petit à petit aux taquineries de leur entourage relatives à leur relation trop ambigüe pour être prise pour une simple amitié. Il se sentit irrésistiblement attiré par celle qu’il n’avait jusqu’alors considérer que comme une sœur. C’est en effet lors de la fête de ses 18 ans, le 30 Novembre 2134, qu’il croit voir une Sandy jalouse du baiser qu’il a donné à une autre jeune femme de son âge et qu’il prend conscience de ses propres sentiments envers son amie d’enfance. Le lendemain, il apprend à son grand malheur que la jeune femme était déjà dans les bras d’un autre. C’est un coup dur pour le jeune homme qui se persuade qu’elle ne fait que se réconforté dans les bras d’un autre suite à ce fameux baiser. Conviction qui l’amène à vouloir lui faire avouer après lui voir déclaré les sentiments qu’il entretenait pour elle. Mais il essuie à nouveau coup dur lorsque la jeune femme lui déclare qu’il ne serra jamais « qu’un frère pour elle. Le petit garçon qui a éclaté en sanglot dans ses bras. ». En 2135, la jeune femme est furieux d’apprendre qu’il s’est engagé dans l’armée et qu’il va partir ; prenant cette colère pour un aveu, il l’embrasse et se fait violemment rejeté. Ils se quittent sur les mots de Sandy « Tu n’es qu’un putain d’enfant égoïste qui ne peux aimer parce qu’il n’aime que lui ! Allez va ! Va donc prouver ta virilité en dégommant quelques têtes innocentes au nom de ton pays ! Tu crois que ton père sera fier de toi ? Il t’a abandonné John ! Les seuls à se soucier de ta survie se trouvent ici ».

2135-2137

Durant les années 2136 et 2137, les paroles de Sandy vont s’enraciner dans l’esprit de John démolissant pour la première fois, les visions d’enfance de son père. Il va tout à la fois haïr Sandy et son père pour la même raison : ne pas l’aimer. L’armée lui fournit donc un moyen de leur prouver quel être respectable il était ; son désir de combat est rassasié et il est prit entre l’horreur des combats et le sentiment de puissance qu’il en ressent. Un sentiment d’importance et de pouvoir grandit en lui ; loin de détester l’expression de peur qu’il voie dans le visage de ses adversaires, il y voit une marque de respect et de victoire. L’année 2137 fut l’année où il développa une intelligence manipulatrice et sociale ; le jeune homme prit conscience que le pouvoir ne s’obtenait pas que par la force mais également par la tête et le charisme. Il s’attirera ainsi la loyauté de certains de ses camarades et le respect de ses supérieurs.



2137-2138

En 2137, il retrouve une Sandy qui est partit de chez elle suite à la tentative de suicide de sa mère. En colère contre celle-ci, il n’hésite pas à lui dire ses quatre vérités et à se montrer très cruel envers sa future belle sœur qu’il qualifie de faible, incompétente et d’incapable. Il retrouve une San affaiblie, au bout du rouleau et pâle. S’il obtient définitivement l’Amour de la jeune femme dont il obtient enfin une déclaration et se fait son protecteur, cette victoire lui donnera la sensation de possession et de pouvoir sur la jeune femme. Un sentiment contrasté par le pouvoir qu’elle-même exerce sur lui. Sandy sera en effet la seule personne à le faire douter de lui-même et de ses convictions. Lors de son départ pour la Somalie en 2138, le jeune homme est mitigé entre sa fierté et sa peur de perdre la jeune femme à son retour. Pour s’assurer de sa fidélité, il la demande en mariage après lui avoir annoncé son départ pour la guerre. Après une claque « pour la forme » lui dit-elle, elle accepta sa demande. La Somalie loin de l’effrayait comme d’autre, ne fit qu’accentuer son impression de 2135 à 2137. Toutefois, il fut marqué malgré lui, par la cruauté des massacres et perdit toute foi de quelques formes que ce soit, ne considérant plus l’Homme que comme un animal qui est soit chassé ou prédateur. Il n’a plus d’estime pour personne hormis Sandy et sa mère. Le fait de survivre à ses combats détruisit la dernière trace d’enfance qu’il lui restait.




2138- 2140

A son retour, il se rapprocha de Sandy à qui il mentit malgré tout commençant à ne plus supporter qu’elle ait un avantage psychologique sur lui. Il entreprit des recherches secrètes sur son père. C’est ainsi qu’en 2139, il parvient à décrocher un job à Hope Plaza où il apprend que son père travail encore. La même année, il épouse Sandy François Phillips qui prend le nom de Sandy Connors. Il finit finalement par avouer la vérité à sa femme et sa mère. Vexée qu’il lui ait mentit, Sandy finit par se réjouir pour lui contrairement à sa mère qui est hors d’elle. Mais John n’a plus aucune considération pour elle et se montre très cruel clamant qu’en fin de compte, son père était réellement partit par sa faute. C’est Sandy qui, apprenant la vérité de la bouche de Mme Connors, joue l’intermédiaire entre John et sa mère ; le jeune homme prend de plus en plus conscience de l’influence qu’exerce la jeune psychologue sur lui. Une influence qui l’agace de plus en plus.



2140-2144




Durant les années 2140 à 2144, John est tourmenté, mitigé entre sa passion pour Sandy et sa philosophie de la vie à savoir « Avec moi ou contre moi ». Il comprend de moins en moins la compassion de Sandy à l’égard du monde et son besoin de guérir les souffrances même s’il garde un profond respect pour la qualité de son travail. En 2140, lorsque Sandy ne l’avait pas rejoint en Amérique, John rencontra une jeune femme avec qui il eut une sorte de liaison, jouant au chat et à la souris et passant quelques nuits. Cette relation fut très différente de celles qu’il entretenait avec Sandy et libéra ses désirs secrets. La dite jeune femme fut par la suite une des rebelles du 6e pèlerinage. Toutefois, il prend conscience de son grand attachement à l’égard de sa femme lorsqu’elle le rejoint en 2141. Ses sentiments sont donc très mitigés ; d’un côté il a pitié d’elle et la considère comme une personne innocente trop pure et optimiste pour être adulte pour laquelle il n’a plus réellement de respect, de l’autre son entêtement, sa passion pour la psychologie et sa joie le touche, la jeune femme étant la seule personne pour laquelle il soit capable d’éprouver de la compassion et de la tendresse. Mais s’il est encore amoureux de Sandy, il regrette qu’elle n’adhère pas à sa vision malgré ses efforts pour lui apprendre ; leurs idées divergent ainsi de plus en plus. Ils s’éloignent doucement. Mais la période de 2140 à 2144 est également celle où il retrouve son père à qui il ne dit rien de sa paternité malgré la similitude des noms ; le jeune homme clame une simple coïncidence et la multitude des Connors dans le monde. Il cherche ainsi à acquérir l’amitié du scientifique mais découvrira rapidement qu’ils ont peu de choses en communs et surtout que son père ne chercha jamais à revoir sa famille. Malgré son mépris grandissant envers son paternel, le jeune homme de 23 ans ne put s’empêcher d’éprouver une certaine jalousie à l’égard d’un certain Julian Creason Kordsmeier, fils de Nathanael J. Kordsmeier, dont son père ne tarie pas d’éloges quant à ses capacités en matière de physiques. John a effet l’impression que son père admire plus un ado d’à peine 16 ans qu’il n’a qu’entre-aperçut que son fils qu’il n’a jamais recherché et s’en sent très frustré. Il chercha donc à se démarqué en développant des tactiles et en se servant de la manipulation ; les travaux psychologiques de sa femme l’y aidant grandement. En 2142, il apprend que son père a refusé de se joindre au 2e pèlerinage pour Terra Nova clamant qu’il avait un mauvais pressentiment quant aux hommes qui lui proposaient son billet en échange de la construction d’un portail de retours. « De toute façon, il y a un autre génie dans la physique qui ne demande qu’à éclore. Je connais ses travaux, je peux te dire qu’il n’a pas besoin d’un tuteur et moi, je commence à me faire vieux. Il faut savoir céder sa place ». En 2143, Andrew Connors refuse à nouveau de participé au 3e pèlerinage « je me fais trop vieux pour vivre au milieu des dinosaures » déclara t’il mais John soupçonnait son père d’avoir peur de quelque chose ; quelque chose qui touchait à cette fameuse brèche spatio-temporelle et aux dimensions. Cette même année, John finit par révéler à Andrew qu’il était son fils lorsqu’il apprend que sa mère agonise. Ils finissent par se disputer et dans un geste accidentel, John tue le célèbre Andrew Connors. Choqué par ce qu’il vient de faire, il met automatiquement tout en place pour faire penser à un suicide et y parvient. Ce jour sera un tournent décisif pour lui car il ne sera jamais découvert. Pas même par sa propre femme et psychologue Sandy. Il considérera cet événement comme une victoire et une preuve de son invulnérabilité physique et psychique. Loin d’être un drame, la mort de ses parents constituera pour lui une véritable délivrance. Il leurre sa femme et l’ensemble de son entourage. Son titre de champion du monde d’échecs en 2144 ne fera que renforcer son narcissisme et son impression d’invulnérabilité. Lors de l’annonce de la grossesse de San en 2144, il est mitigé. La publication de son livre contre Hope Plaza constitue un bon prétexte pour lui pour s’éloigner d’elle ; il part ainsi pour le 4e pèlerinage en septembre 2144.

Vie sur Terra Nova 2144-2149 :

Son arrivée à Terra Nova restera l’un des moments clés de son histoire ; lorsqu’il arrive sur cette Terre dénuée de toute pollution et bourrée d’espoirs liés à une vision commune, John remet son jugement du monde en question. C’est durant ces quelques mois que sa femme Sandy lui manquera le plus et regrettera la façon dont il la laissée tomber. Tout en cherchant à se racheter, il tente de trouver un moyen de faire venir Sandy à Terra Nova. Pour cela, il essaiera d’être un modèle de soldat puis cherchera à utiliser les techniques qu’il avait utilisées en 2137 ; stratégie et charisme. Mais cette fois, avec la politique du commandant Kordsmeier, cela ne fonctionnera pas. Rapidement, John en arrive à utiliser d’autres techniques de persuasion, de suggestion et de manipulation des foules et individuelles. Il s’apercevra rapidement que les hommes ont beau avoir un objectif utopique et avoir la chance d’être sauvé d’un monde en ruine, les vices des hommes ne sont pas morts pour autant. Cette prise de conscience fera s’éteindre la faible lueur de changement qui s’immisçait dans son esprit. Désabusé, il n’a désormais plus qu’un seul objectif : ramener Sandy pour lui montrer à quel point elle avait tord. Lorsqu’il apprend qu’un projet pour crée un portail dans le sens opposé est absolument inenvisageable, ainsi que la rumeur que le fils du commandant serait toujours en vie, John commence à penser à un soulèvement. Discrètement, il manipule certains de ses collègues pour essayer d’insinuer l’idée d’une rébellion. Précurseur du 6e pèlerinage ? Sans doute ! Peut aurait il du attendre quelques années, car ses tentatives échouèrent lamentablement. Pire, ces tentatives commencèrent à éveiller des soupçons. John prit conscience qu’il était seul dans cette entreprise et n’y parviendrait pas ainsi ; ainsi lorsqu’il se sentit menacer, il n’hésita pas à changer de bord et éliminer toute trace de son complot. C’est de cette manière que la mort ne lui fit plus aucun effet. Il se sentit puissant et capable de piéger une proie. Mais il commit une erreur. Erreur qui alerta certains officiers et amena John à être convoqué par le commandant. C’est dans un entretient tendu entre le commandant et John que l’attaque des dinosaures survint. Si dans un premier temps John aida ses collègues à défendre la cité, il vit rapidement le bénéfice qu’il pouvait tirer de cette attaque accidentelle.
Ainsi mourut officiellement, le soldat John Connors.



Il erra dans la jungle avec pour objectif de retrouver le jeune prodige dont lui avait parlé son père ; Julian Creason Kordsmeier afin de négocier avec lui. Mais jamais il ne le retrouvera. Ses années passées dans la jungle renforcèrent son égo et acheva de détruire la trace de compassion qu’il avait pour les autres. Lorsqu’il échappa aux dinosaures, il se sentit plus puissant que jamais, arrivant non seulement à narguer les hommes mais également leur prédateur ! Lorsque sa route croisa celle des Sixers, ce fut un pur hasard. Hasard dont il comptait bien profiter lorsqu’il apprit que leur chef, Satheen, était plus ou moins sous les ordres du fils de Kordsmeier. Cette quête à la recherche Julian était en effet un reste de jalousie à l’égard de ce géni que son père admirait tellement, qu’il modérait pour servir son premier objectif : revenir sur terre et devenir riche avec sa femme et son enfant. Son second objectif, inavoué, était de mieux connaitre Julian pour pouvoir le tuer. Sa stratégie au sein des Sixers fut donc de se faire une place parmi eux et d’utiliser une fois de plus son charisme et ses stratégies. Mais Satheen non plus n’est pas dupe et John fut très rapidement remit à sa place. Humilié et plus en colère que jamais, John se vengea en jouant un mauvais coup au cours d’une mission des Sixers sur laquelle on l’avait envoyé, et s’échappe définitivement. Désormais, il fait cavalier seul et profite du conflit entre Terra Nova et les Sixers pour en tiré un avantage personnel. Il est comme une ombre jouant au girouette. John est devenu un type dangereux qui peut laissé penser qu’il n’a pas toute sa tête, mais c’est justement son piège pour manipulé les gens. Il est mitigé entre le désir de devenir riche et celui de rester ici, dans la jungle dans l’unique but de cerner les gens et jouer de leur faiblesses au moment opportun. Pour lui, le Crétacé est un immense jeu d’échecs dans lequel les pions noirs sont les Sixers tandis que les blancs sont Terra Nova. Quant à lui, il s’amuse à déplacer les pièces, les deux rois étant les deux Kordsmeiers.






Relationships




Sandy F. Connors ϟ ex-femme ft. Star
style="margin-top:-8px" class="illu_cate">
Sandy Françoise Connors est son ex-femme puisque il est dit " Jusqu'à ce que la mort vous sépare".C'est donc en avril 2145 que John signa, par son enterrement, son divorce... Leur histoire remonte à l'enfance; déjà ils étaient en conflit jusqu'à ce que la petite fille devienne sa meilleure amie lorsqu'il éclata en sanglot dans ses bras suite aux investigations de la future psychologue. Très proche depuis le décès de Mr Phillips, John devint le protecteur de Sandy jusqu'à ce qu'il s'aperçoive de ses sentiments...non partagés. Les années 2135 à 2137, années durant laquelle il débuta sa carrière militaire, furent également celle où il nourrit une haine à l'égard de sa future femme. Depuis ces années, John est partagé entre un certain amour pour sa femme et un mépris à l'égard de sa compassion à l'égard du monde. Mépris qu'il lui a toujours caché. Il l'épouse en 2139 mais vit une relation avec une autre jeune femme qui fera plus tard partit des rebels du 6e pélérinage. Il ne lui a jamais rien dit de cette histoire et utilise les leçons de Sandy en psychologie contre elle. S'ils entretiennent mutuellement leur relation, c'est pour ne pas voir que plus les années passent, plus leur idées divergent et s'éloignent. La grossesse de Sandy en 2144 et la publication de son ouvrage ne sont pour eux qu'un prétexte pour exprimer clairement le conflit qui se creuse eux.... Le positionnement de John à la suite de l'accident survenu en avril 2145 ainsi que son changement dans la jungle met fin définitivement à leur relation de couple. Aussi si John n'est pas mort, on peut dire que Sandy est définitivement veuve du John qu'elle a connue.



P.S : Je me suis permise de déplacer ma fiche vu qu'elle n'était plus en construction. J'espère que ca ne pose pas de problème Mad
Revenir en haut Aller en bas
 

John Connors - Le monde de Terra Nova est un échiquier avec lequel je m'amuse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» LE PERSONNAGE AVEC LEQUEL ON PARTIRAIT AU BOUT DU MONDE SANS HESITER
» Terra Mitica en Espagne...
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra Nova :: Archives autres-